Annonce de parution : L’épopée peule du Fuuta Jaloo. De l’éloge à l’amplification rhétorique (A. O. Barry)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annonce la parution de l’ouvrage d’Alpha Ousmane BARRY : L’épopéé peule du Fuuta Jaloo. De l’éloge à l’amplification rhétorique, aux Ed. Karthala (coll. Lettres du Sud), 360 pages.

Présentation de l’éditeur : Les griots, qui sont les acteurs des œuvres orales analysées dans cet ouvrage, forment une caste spécialisée dans l’art de l’éloquence. Ils composent des panégyriques ou des récits qui retracent les actes de vertu des princes, des rois ou des personnes illustres. Le corpus de référence provient de Guinée, où les Peuls sont depuis longtemps passés maîtres en littérature, que ce soit à l’écrit ou à l’oral. L’étude pose la nécessaire question de la émoire et de sa prééminence dans les sociétés qui accordent la primauté à l’oral sur l’écrit. Le patrimoine verbal n’est pas un simple dépôt de sédiments divers qu’il suffirait de remettre au jour périodiquement. L’œuvre orale résulte d’une tension qui articule le passé, le présent et l’avenir, ce qui en fait une production en perpétuel devenir. Comment la communauté peule évolue-t-elle dans le temps tout en perpétuant son atrimoine culturel selon diverses modalités d’expression ? Gardant à l’esprit cette complémentarité entre écrit et oral, l’auteur s’est penché sur la elation qu’entretiennent le texte épique, la mémoire collective et la parole du griot. En s’appuyant sur une rhétorique abondamment revisitée par les auteurs contemporains, A. O. Barry a pris pour référence les grands thèmes qui ont préoccupé la pensée grecque depuis l’Antiquité. L’objectif poursuivi n’est ni une description linguistique du texte épique peul, ni le rétablissement d’une vérité historique qui serait contenue dans l’épopée. L’approche de ces œuvres orales prend en compte trois dimensions : leur composition artistique et esthétique, les figures rhétoriques de l’éloquence épique ainsi que leur contenu idéologique.

Alpha Ousmane BARRY est enseignant-chercheur au Laboratoire de sémiotique linguistique didactique informatique (LASELDI) de l’Université de Franche-Comté (Besançon). Spécialisé en analyse du discours et communication politique, il est fondateur du Réseau de recherche Discours d’Afrique.

Site de référence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *