Appel à propositions pour le numéro 17 d’AAD : La nomination et ses enjeux socio-politiques aujourd’hui

L’équipe du GRAL a le plaisir d’annoncer la préparation du numéro 17 de la revue AAD – Argumentation et Analyse du Discours (publication prévue pour octobre 2016) sur le thème : La nomination et ses enjeux socio-politiques aujourd’hui. Le numéro est placé sous la direction de Ruth Amossy et Roselyne Koren.

Présentartion : L’actualité a remis à l’honneur les débats sur la nomination tant des événements qui ont bouleversé la France que de ses divers acteurs, entraînant des discussions métalinguistiques lourdes d’enjeux sociaux et politiques. Faut-il dire « terroriste » ou « islamiste », « Juifs de France » ou « Français juifs » (on a longtemps dit « Israélites ») ? A quoi « Etat juif », » Etat hébreu » réfèrent-ils et quels sont les enjeux de ces qualifications ? De quoi « je suis Charlie », « laïcité », « intégration », « apartheid » et « République » sont-ils le nom ? Les Américains discutent pour savoir s’il faut dire « illegal aliens » ou « undocumented immigrants », en France on parle d’étrangers en situation irrégulière appelés tantôt « sans-papiers », tantôt « clandestins ». Bien d’autres exemples peuvent être tirés d’événements et de conflits passés ou actuels. Si nommer, c’est catégoriser, mais aussi évaluer ou juger, légitimer ou disqualifier, on peut donc se demander où passe aujourd’hui la ligne de démarcation entre représentation soi-disant neutre du réel et affirmation d’un point de vue ; et aussi quel est l’impact de cet aspect des discours politiques et sociaux sur la réalité extralinguistique.

A partir de cas de figure concrets, ce numéro se propose donc d’étudier le fonctionnement discursif et/ou argumentatif de la nomination en situation, pour en dégager les enjeux politiques et sociaux.

Modalités de soumission : Les propositions peuvent être soumises sous la forme de résumés ou d’avant-projets de 1 000 mots (au maximum) dont l’acceptation vaudra encouragement mais non pas engagement de publication, jusqu’au 1er juin 2015.

Les auteur(e)s des propositions seront informé(e)s des décisions jusqu’au 1er juillet 2015.

Les propositions retenues devront être envoyées sous forme d’article (50 000 signes maximum, notes et bibliographies comprises) jusqu’au 4 janvier 2016 es manuscrits seront lus, avec intérêt, par les responsables du numéro puis envoyés à deux spécialistes en double aveugle pour une évaluation finale.

Les auteurs seront informés des résultats vers la fin du mois de mars 2016. Les articles acceptés pour publication devront être renvoyés, après corrections (le cas échéant), jusqu’au 15 mai 2016.

Site de référence

Protocole rédactionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *