Parution du dernier numéro (11, 2013) de la revue AAD : « Analyses du discours et engagement du chercheur »

L’équipe du GRAL a le plaisir d’annoncer la parution du dernier numéro (11, 2013) de la revue en électronique Argumentation et Analyse du Discours (AAD). Ce numéro, consacré à l’engagement du chercheur dans l’analyse du discours, est publié sous la direction par Roselyne Koren.

Analyses du discours et engagement du chercheur
dir. Roselyne KOREN

Dossier thématique

Roselyne KOREN : Introduction.
Alain RABATEL : L’engagement du chercheur, entre « éthique d’objectivité » et « éthique de subjectivité ».
Patrick CHARAUDEAU : Le chercheur et l’engagement. Une affaire de contrat.
Jérôme BOURDON : Pour un engagement cosmopolite et séquentiel. A propos d’une recherche sociologique sur les médias et le conflit israélo-palestinien.
Eithan ORKIBI : Critique et engagement dans la rhétorique des mouvements sociaux.
Marianne DOURY : Positionnement descriptif, positionnement normatif, positionnement militant.
Roselyne KOREN : Ni normatif ni militant : le cas de l’engagement éthique du chercheur.
Jacques GUILHAUMOU : L’engagement d’un historien du discours : trajet et perspectives.

Varia

Sivan COHEN-WIESENFELD : Tensions identitaires et stratégies discursives. La communauté juive de France face à la demande de reconnaissance de la Palestine à l’ONU (23 septembre 2011).

Comptes rendus

Galia YANOSHEVSKY : LIVNAT, Zohar. 2012. Dialogue, Science and Academic Writing (Amsterdam: John Benjamins, coll. Dialogue Studies 13).
Claire SUKIENNIK : (1) PLANTIN, Christian. 2011. Les bonnes raisons des émotions. Principes et méthode pour l’étude du discours émotionné (Berne : Peter Lang) ; (2) MICHELI, Raphaël. 2010. L’émotion argumentée. L’abolition de la peine de mort dans le débat parlementaire français (Paris : Le Cerf).
Rachele RAUS : KRIEG-PLANQUE, Alice. 2012. Analyser les discours institutionnels (Paris : Colin, coll., ICOM. Série Discours et communication).

La revue AAD est une publication du groupe ADARR de l’Université de Tel-Aviv.

Annonce de parution : Marc ANGENOT, Rhétorique de la confiance et de l’autorité, août 2013 (Discours social)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du dernier opus du Pr. Marc ANGENOT (Chaire James-McGill d’étude du discours social, McGill University, Canada, Montréal) intitulé : Rhétorique de la confiance et de l’autorité, prépublication dans « Discours social« , vol. 44, août 2013, 430 pages.

Télécharger la couverture du volume

Consulter le site de Marc Angenot

Parution : AAD, n°10 (« L’argumentation dans le discours politique », dir. Marc BONHOMME et Corinne ROSSARI)

Nous sommes heureux d’annoncer la parution du n°10 de la revue Argumentation et Analyse du Discours (AAD) consacré à « L’argumentation dans le discours politique » (dir. Marc BONHOMME et Corinne ROSSARI).

Sommaire du numéro

Marc Bonhomme et Corinne Rossari
Introduction

Alice Krieg-Planque
Un discours sur prescription : les « argumentaires » des partis politiques comme éléments de cadrage de la parole

Marc Bonhomme
Argumentation et interaction dans les brochures du Conseil fédéral suisse sur les votations populaires

Corinne Rossari
Phénomènes énonciatifs et argumentation dans les brochures du Conseil fédéral suisse sur les votations populaires

Yana Grinshpun
Discours manifestant et contestation universitaire (2009)

Roselyne Koren
La critique du discours des « anciens » médias « mise au Net » : un nouveau type d’argumentation politique ?

Alicja Kacprzak
Le pathos négatif en tant que trait du discours politique totalitaire

Raphaël Micheli
Les querelles de mots dans le discours politique : modèle d’analyse et étude de cas à partir d’une polémique sur le mot « rigueur »

Comptes rendus

Gilles Philippe
Serça, Isabelle. 2012. Esthétique de la ponctuation (Paris : Gallimard, coll. Blanche)

Alice Krieg-Planque
Maingueneau, Dominique. 2012. Les phrases sans texte (Paris : Colin)

Marianne Doury
Ballet, Marion. 2012. Peur, Espoir, Compassion, Indignation. L’appel aux émotions dans les campagnes présidentielles (1981-2007), Préface de Philippe Braud (Paris : Dalloz)

Roberta Martina Zagarella
Salvatore Di Piazza. 2011. Congetture e approssimazioni. Forme del sapere in Aristotele (Milano-Udine : Mimesis)

Morgan Donot
Serrano, Yeny. 2012. Nommer le conflit armés et ses acteurs en Colombie. Communication ou information médiatique ? (Paris : L’Harmattan)

Helena Nagamine Brandão
Orlandi, Eni P. 2011. La construction du Brésil. À propos des discours français sur la Découverte (Paris : L’Harmattan)

Site de référence

Annonce de parution : Spaces of Polyphony (éd. Clara-Ubaldina Lorda & Patrick Zabalbeascoa)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du dernier ouvrage de Clara-Ubaldina LORDA (Université Pompeu Fabra, Barcelone) intitulé Spaces of Polyphony et publié en co-direction avec Patrick ZABALBEASCOA chez John Benjamins.

Présentation de l’éditeur : Spaces of Polyphony covers a lot of ground. It echoes the voices of researchers and their informants from many different places and backgrounds. Among the variety of languages under study and methodological approaches there is also a common ground and narrative thread underpinning the polyphonic chorus of the contributors. From a shared starting point of discourse analysis and inspiration from Bakhtin, the various authors span from East to West, from Moscow to Texas, from Romania and Czech Republic to Mexico. They look into all ages, starting from early childhood, and many walks of life, ranging from casual chatting among relatives to parliamentary speeches and TV shows, including formal education, literary inner monologue and translation. Irony, humour and self-awareness are recurrent themes. The array of voices and dialogism studied in this book is such that it even includes the silent (silenced) voices of people forced to express their heritage by weaving their discourse.

Site de référence

Table des matières

Parution des Paradoxes de la transgression (dir. Michel Hasting, Loïc Nicolas, Cédric Passard), CNRS Editions

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution aux Editions du CNRS des Paradoxes de la transgression, ouvrage dirigé par Michel HASTINGS, Loïc NICOLAS et Cédric PASSARD.

Présentation de l’éditeur : Mahomet caricaturé, tombes profanées, Marseillaise sifflée… De quoi la transgression est-elle le nom ? Comment définir cette notion qui envahit l’actualité, mobilise la réflexion des philosophes, des sociologues, des juristes, bouscule nos systèmes de représentations et interroge en profondeur les conditions de notre existence collective ? Voici le premier ouvrage de fond sur un concept d’une richesse extraordinaire pour les sciences humaines.
La transgression se réduit-elle à la désobéissance, à la licence, au crime ? Que nous dit-elle de la faute, du désir, du péché, de la règle, de l’ordre et de la raison ? Que révèle-t-elle sur la déviance et sur la norme ? Sur la puissance des tabous et la force du refoulé ? Des pamphlets de l’Ancien Régime aux transgressions de l’art contemporain, de la sexualité au blasphème, de Sade à Freud en passant par Bataille et Caillois, ce parcours ambitieux et pluriel invite à repenser les limites du tolérable et la force des interdits.

Avec les contributions de Georges Balandier, Philippe Braud, Emmanuelle Danblon, Jeanne Favret-Saada, Guy Haarscher, Michel Hastings, Nathalie Heinich, Jean-Vincent Holeindre, Loïc Nicolas, Albert Ogien, Ruwen Ogien, Cédric Passard, Christelle Reggiani, Philippe Roussin, Sébastien Schehr, Erwan Sommerer.

Url de référence

Télécharger la couverture du volume

Annonce de parution : Salvatore Di Piazza, Congetture e approssimazioni. Forme del sapere in Aristotele, mai 2012

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du dernier ouvrage de notre collègue Salvatore DI PIAZZACongetture e approssimazioni. Forme del sapere in Aristotele, Milano, Mimesis Edizioni, 2012.

Présentation de l’éditeur : Si chiedeva Carlo Ginzburg in un celebre saggio della fine degli anni settanta: « Può un paradigma indiziario essere rigoroso? ». Questo libro tenta di dare una risposta a questa domanda a partire da un’analisi dei testi aristotelici. In particolare cerca di mettere a fuoco una nozione centrale ma ancora poco tematizzata nelle opere di Aristotele, il per lo più, la modalità del contingente che è regolare e al tempo stesso variabile, e che caratterizza la maggior parte delle realtà con cui viene a contatto l’essere umano. Di fronte a ciò che è per lo più, la forma di conoscenza più adeguata è la congettura, che si presenta come una modalità conoscitiva rigorosa, seppur fallibile, proprio perché adeguata al suo oggetto. Questo libro cerca di mostrare come la posizione aristotelica nei confronti del sapere congetturale e del ruolo dell’errore nella conoscenza umana rappresenti una risorsa teorica assai attuale, in grado di fornirci, inevitabilmente, anche una visione complessiva dell’idea aristotelica di uomo. Chi riesce a tenere insieme regolarità ed eccezione, chi sa dar conto della natura per lo più delle realtà tipicamente umane, sostiene Aristotele, è un uomo eccellente, pur essendo in ogni momento egli stesso soggetto alla possibilità dell’errore, o forse proprio per questo.

Site de l’éditeur

Parution du dernier numéro de la revue COnTEXTES sur les « Querelles d’écrivains (XIXe-XXIe siècles) : de la dispute à la polémique »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du dernier numéro de la revue COnTEXTES consacré aux « Querelles d’écrivains (XIXe-XXIe siècles) : de la dispute à la polémique ».

Introduction : Des usages de la dispute en littérature du XIXe au XXIe siècle

La querelle comme institution

Jean-Pierre Bertrand, Denis Saint-Amand et Valérie Stiénon : Les querelles littéraires : esquisse méthodologique

José-Luis Diaz : Le champ littéraire comme champ de bataille (1820-1850)

Dominique Garand : Débat universitaire et conflit de personnalités: un exemple québécois

Supports de la querelle

Sándor Kálai : « Tout n’est que série, succession, suite et feuilleton ici-bas ». Supports, agents et discours de la querelle du roman-feuilleton

Laurent Robert : Poétique de l’invective dans les Poèmes aristophanesques de Laurent Tailhade

Matthieu Béra : Les comptes rendus de Durkheim à L’Année sociologique. Entre certitudes et incertitudes, polémiques et controverses

La lutte en romans

Valérie Stiénon : Penser la querelle par la sélection naturelle. Discours et scènes romanesques du struggle for life

Sylvie Thorel-Cailleteau : Exécution de Musset

Marie-Hélène Larochelle : Chessex ou comment placer Ramuz à côté des toilettes

Polémiques contemporaines

Anne Strasser : Camille Laurens, Marie Darrieussecq : du « plagiat psychique » à la mise en questions de la démarche autobiographique

Fanny Barnabé : Les polémiques autour de la littérature jeunesse, ou la quête sans cesse rejouée de la légitimité

Ivan Jaffrin : D’un scandale l’autre: l’affaire Renaud Camus et la faillite de la critique intellectuelle

Louise Moor : Posture polémique ou polémisation de la posture ? Le cas de Michel Houellebecq

Le collectif en oppositions

Anthony Glinoer et Vincent Laisney : Le discours anticénaculaire au XIXe siècle, un cas d’école

David Vrydaghs : La querelle du romanesque au sein du premier groupe surréaliste français

Jean-Philippe Martel : Discordes à La Table Ronde (1948-1954): Paulhan, Mauriac, Laurent et les autres

Parution du dernier numéro de la Revue AAD : « Insulte, violence verbale, argumentation » (dir. Laurence Rosier)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du dernier numéro de la revue Argumentation et Analyse du Discours (AAD) intitulé : « Insulte, violence verbale, argumentation » et dirigé par Laurence Rosier de l’Université Libre de Bruxelles.

La Revue AAD est animée par nos collègues du Département de français de l’Université de Tel-Aviv.

Présentation : Des dictionnaires aux grands quotidiens, des blogues aux vestiaires sportifs, des conversations banales aux échanges plus formalisés, l’insulte fait partie intégrante de nos pratiques sociales et de nos rituels conversationnels. Au vu de leur importance dans la dynamique sociale des échanges, on ne peut que se réjouir du nombre et de la qualité des travaux consacrés, depuis une vingtaine d’années, à l’insulte/injure et plus largement à la « violence verbale ». Dans ce sillage, les contributions du présent numéro explorent les fonctions de l’insulte et d’autres formes de violence verbale dans différentes productions discursives en interrogeant leur relation à l’argumentation.

SOMMAIRE DU NUMERO

Laurence Rosier
Introduction

Claire Oger
La conflictualité en discours : le recours à l’injure dans les arènes publiques
Conflict in Discourse: Resorting to Insults in Public Arenas

Dominique Lagorgette
Insulte, injure et diffamation : de la linguistique au code pénal ?
Insults, Abuse and Libel: From Linguistics to Penal Code?

Diane Vincent et Geneviève Bernard Barbeau
Insulte, disqualification, persuasion et tropes communicationnels : à qui l’insulte profite-t-elle ?
Insult, Disqualification, Persuasion and « Communicational Trope »: Who would benefit from insults?

Caroline Mellet et Paul-Alexis Mellet
La « marmitte renversée » : construction discursive et fonctionnement argumentatif d’une insulte dans les polémiques des guerres de religion (1560-1600)
The « Overturned Pot »: Discursive Construction and Polemic Use of an Insult during the French Religious Wars (1560-1600)

Claudine Moïse
Argumentation, confrontation et violence verbale fulgurante
Argumentative Processes, Confrontation and Acute Verbal Abuse

Eithan Orkibi
L’insulte comme argument et outil de cadrage dans le mouvement « anti-Sarko »
Insult as Argument and Framing Device in the « Anti-Sarko » Movement

Deborah Meunier et Laurence Rosier
La langue qui fâche : quand la norme qui lâche suscite l’insulte
When norms loosen, abuse pops up and language offends

Varia

David Zarefsky
Transcender les différends : une réaction possible aux situations de désaccord profond
The Appeal for Transcendence: A Possible Response to Cases of Deep Disagreement

Comptes rendus

Marianne Doury
Chateauraynaud, Francis. 2011. Argumenter dans un champ de forces. Essai de balistique sociologique (Paris : Editions Petra, coll. « Pragmatismes »)

Ruth Amossy
Tracy, Karen. 2010. Challenges of Ordinary Democracy. A Case Study in Deliberation and Dissent (University Park : The Pennsylvania University Press, coll. Rhetoric and Democratic Deliberation) [Texte intégral]

Maria Brilliant
Burger, Marcel, Jérôme Jacquin & Raphaël Micheli (éds). 2011. La parole politique en confrontation dans les médias (Bruxelles : de Boeck, coll. Culture & Communication)

Loïc Nicolas
Amossy, Ruth & Marcel Burger (éds). 2011. SEMEN – Revue de sémio-linguistique des textes et discours 31, « Polémiques médiatiques et journalistiques. La discours polémique en question(s) »

Argumentation et Analyse du Discours est une revue électronique dont l’ambition est d’offrir un lieu d’échange aux chercheurs qui tentent aujourd’hui de réfléchir aux rapports qui s’établissent entre l’analyse du discours, l’argumentation et la rhétorique dans l’espace global des sciences du langage et de la communication. La revue propose une publication intégrale, immédiate et gratuite sur son site. Elle adhère à Revues.org, fédération de revues en sciences humaines et sociales en ligne (http://www.revues.org).

Url de référencehttp://aad.revues.org/1242

Ouverture du nouveau site internet de Marc ANGENOT

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer l’ouverture du nouveau site internet de Marc ANGENOT, Professeur à l’Université McGill de Montréal :

http://marcangenot.com

Vous y trouverez un assez grand nombre de ses livres et articles récents téléchargeables au format .pdf (ils sont couverts par le copyright). Vous trouverez aussi tout ce qui touche à la collection « Discours social » et comment se procurer ces cahiers.

Vous trouverez enfin un onglet « Liens recommandés » où Marc ANGENOT a commencé à établir des liens avec les éditeurs de ses livres, les revues et centres auxquels il est associé, les collègues avec lesquels il collabore régulièrement. N’hésitez pas à lui soumettre de nouveaux liens pertinents.

Annonce de parution : Les bonnes raisons des émotions (Christian PLANTIN, Peter Lang, 2011)

Christian PLANTIN nous prie de bien vouloir annoncer la parution de son dernier ouvrage : Les bonnes raisons des émotions – Principes et méthode pour l’étude du discours émotionné, Peter Lang, coll. Sciences pour la communication – Vol. 94, 2011, 318 p., ISBN: 9783034306027.

Présentation de l’éditeur : Cet ouvrage met en cause la dichotomie régnante « raison contre émotion », élément fondamental d’un prêt-à-penser qui règne sur les études d’argumentation et qu’on retrouve parfois dans les études du discours. Cette opposition fait obstacle à l’observation et à l’analyse du jeu des émotions parlées et écrites, et engage les études sur l’argumentation ordinaire dans l’impasse d’un langage « an-émotif », quasi pathologique.

Mettant en jeu des valeurs qui expriment les intérêts et fondent l’identité des locuteurs, les situations argumentatives sont profondément émotionnantes. Ce livre propose une approche holiste, et non psychologique, de l’émotion, vue non pas comme une Réponse passive à une situation Stimulus, mais comme une activité signifiante, formatant le discours et la situation de parole. Sous la notion de construction argumentative des émotions, il défend la thèse de l’inséparabilité des raisons et des émotions dans les discours argumentatifs ordinaires.

Biographie de l’auteur : Christian PLANTIN est Directeur de Recherche au CNRS. Ses travaux portent sur l’argumentation et sur l’expression langagière des émotions. Il a notamment publié L’Argumentation (1995) ; L’argumentation – Histoire, Théories, Perspectives (2005) ; Les émotions dans les interactions, coédité avec Marianne Doury et Véronique Traverso (2000). Il a obtenu le Distinguished scholarship Award, year 2001, de l’International Society for the Study of Argumentation.

Url de référence : http://www.peterlang.com

Télécharger le .pdf de présentation.

Annonce de parution : L’épopée peule du Fuuta Jaloo. De l’éloge à l’amplification rhétorique (A. O. Barry)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annonce la parution de l’ouvrage d’Alpha Ousmane BARRY : L’épopéé peule du Fuuta Jaloo. De l’éloge à l’amplification rhétorique, aux Ed. Karthala (coll. Lettres du Sud), 360 pages.

Présentation de l’éditeur : Les griots, qui sont les acteurs des œuvres orales analysées dans cet ouvrage, forment une caste spécialisée dans l’art de l’éloquence. Ils composent des panégyriques ou des récits qui retracent les actes de vertu des princes, des rois ou des personnes illustres. Le corpus de référence provient de Guinée, où les Peuls sont depuis longtemps passés maîtres en littérature, que ce soit à l’écrit ou à l’oral. L’étude pose la nécessaire question de la émoire et de sa prééminence dans les sociétés qui accordent la primauté à l’oral sur l’écrit. Le patrimoine verbal n’est pas un simple dépôt de sédiments divers qu’il suffirait de remettre au jour périodiquement. L’œuvre orale résulte d’une tension qui articule le passé, le présent et l’avenir, ce qui en fait une production en perpétuel devenir. Comment la communauté peule évolue-t-elle dans le temps tout en perpétuant son atrimoine culturel selon diverses modalités d’expression ? Gardant à l’esprit cette complémentarité entre écrit et oral, l’auteur s’est penché sur la elation qu’entretiennent le texte épique, la mémoire collective et la parole du griot. En s’appuyant sur une rhétorique abondamment revisitée par les auteurs contemporains, A. O. Barry a pris pour référence les grands thèmes qui ont préoccupé la pensée grecque depuis l’Antiquité. L’objectif poursuivi n’est ni une description linguistique du texte épique peul, ni le rétablissement d’une vérité historique qui serait contenue dans l’épopée. L’approche de ces œuvres orales prend en compte trois dimensions : leur composition artistique et esthétique, les figures rhétoriques de l’éloquence épique ainsi que leur contenu idéologique.

Alpha Ousmane BARRY est enseignant-chercheur au Laboratoire de sémiotique linguistique didactique informatique (LASELDI) de l’Université de Franche-Comté (Besançon). Spécialisé en analyse du discours et communication politique, il est fondateur du Réseau de recherche Discours d’Afrique.

Site de référence.

Annonce de parution : numéro 5 de la Revue AAD (du Groupe ADARR de Tel-Aviv) sur la lettre comme laboratoire des valeurs

L’équipe du GRAL a le plaisir d’annoncer la parution du cinquième numéro de la Revue en ligne Argumentation et Analyse du Discours (AAD) consacré àLa lettre, laboratoire de valeurs ? Ce numéro a été coordonné par Jürgen SIESS.

http://aad.revues.org/

L’objectif de ce numéro est d’analyser la façon dont les valeurs s’intègrent dans le discours épistolaire comme pratique discursive singulière. On s’interroge sur la notion de « négociation des valeurs ». La lettre est-elle un laboratoire où des valeurs sont mises à l’épreuve, et un dispositif particulièrement propice à une telle expérimentation ? Comment les valeurs peuvent-elles entrer dans un processus de négociation et/ou d’argumentation ? Les exemples sont puisés dans des corpus de différentes époques et de divers genres, des correspondances de la Renaissance jusqu’à nos jours, courrier électronique inclus.

Table des matières


Jürgen Siess : Introduction

Jean-Claude Guerrini
Enjeux de valeurs dans une correspondance électronique entre un jeune de cité et un sociologue
Values at stake in an electronic correspondence between a suburban youth and a sociologist

Roselyne Koren
« Littérature d’aveu » et prise en charge des valeurs dans Ennemis publics de Michel Houellebecq et Bernard-Henri Lévy
Assuming Values in « Confession Literature »: Ennemis publics by Michel Houellebecq and Bernard-Henri Lévy

Anna Jaubert
La correspondance comme genre éthique
Correspondance as an Ethical Genre

Marianne Doury
« Un cimetière et des avions » : argumentation et valeurs dans le courrier des lecteurs d’un journal local
‘Cemetery and Planes’: Argumentation and Values in the Letters to the Editor of a Local Newspaper

Suzanne Spring
Réflexions sur la valeur de la liberté : Mary Ann Shadd, la conscience anti-esclavagiste et la fonction de la lettre ouverte
A Meditation on the Value of Liberty: Mary Ann Shadd, Anti-Slavery Conscience, and the Labor of the Public Letter

Séverine Equoy Hutin
La lettre commerciale de vente par correspondance : Relation-Client et négociation des valeurs
The Commercial Letter in Mail-Order Selling. Customer Relationship and the Negotiation of Values

Nadine Kuperty-Tsur
De la paternité biologique à la paternité littéraire : étapes d’une argumentation chez Montaigne
From Biological to Literary Paternity: The Stages of an Argumentation in Montaigne

Varia

Galia Yanoshevsky
Les réseaux sociaux et l’échange entre l’homme politique et les internautes : le cas de Facebook après les élections présidentielles en France
Social Networks and the Exchange Between Politicians and Surfers: Facebook and the presidential post elections in France

François Provenzano
Effacement énonciatif et doxa dans le discours théorique : l’exemple de Julia Kristeva
The erasement of subjectivity and doxa in theoretical discourse: the case of Julia Kristeva

Argumentation et Analyse du Discours est une revue électronique dont l’ambition est d’offrir un lieu d’échange aux chercheurs qui tentent aujourd’hui de réfléchir aux rapports qui s’établissent entre l’analyse du discours, l’argumentation et la rhétorique dans l’espace global des sciences du langage et de la communication. La revue propose une publication intégrale, immédiate et gratuite sur son site. Elle adhère à Revues.org, fédération de revues en sciences humaines et sociales en ligne (http://www.revues.org).

Url du Groupe ADARR : http://www.tau.ac.il/~adarr/index.files/index.html

Annonce de parution (CNRS Editions, 2010) : Les rhétoriques de la conspiration, Emmanuelle Danblon et Loïc Nicolas (dir.)

Nous sommes heureux de vous annoncer la parution aux Éditions du CNRS de notre ouvrage : Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d’Emmanuelle DANBLON et Loïc NICOLAS, ISBN : 978-2-271-06999-3, 349 pages.

 

Présentation de l’éditeur : La modernité a donné un souffle nouveau à l’esprit de conspiration, dont on observe aujourd’hui plus qu’hier de fascinants avatars. Des grands mythes politiques au complot de la Lune, les conspirations semblent tout à la fois issues d’un autre âge et ancrées dans notre plus vive actualité. Trop souvent noyées dans des considérations politiques ou des jugements moraux, les analyses traditionnelles se privent d’une réflexion précieuse sur les mécanismes de la persuasion qui sont au cœur de cet ouvrage.

Rassemblant ici plusieurs spécialistes des “théories du complot”, Emmanuelle Danblon et Loïc Nicolas les invitent à interroger les paradoxes de ce phénomène en adoptant la démarche rhétorique comme moyen d’enquête. L’antique discipline, éclairée par la topique contemporaine, permet de penser ces constructions théoriques de l’intérieur, dans leurs mots, dans leur rationalité et dans les preuves qu’elles construisent pour donner ou créer du sens, parfois à tout prix.

Réflexions théoriques et études de cas se complètent pour offrir une vision plus fine du conspirationnisme et, tout compte fait, des différentes façons de dire et de penser le monde en faisant le difficile exercice de la liberté.

Avec des contributions de : Marc Angenot, Paul Zawadzki, Emmanuelle Danblon, Loïc Nicolas, Evgenia Paparouni, Marc Dominicy, Olivier Klein, Nicolas Van der Linden, Valérie André, Jean-Philippe Schreiber, Cédric Passard, Thierry Herman, Evelyne Guzy-Burgman, Françoise Lauwaert, Pierre-André Taguieff.

Consulter le sommaire de l’ouvrage

N’hésitez pas à diffuser le communiqué de presse

Site des Éditions du CNRS

Annonce de parution (PUF, 2010) : Ruth AMOSSY, La présentation de soi. Ethos et identité verbale

Nous sommes heureux d’annoncer la parution du dernier ouvrage de notre collègue et amie Ruth AMOSSY, Professeur émérite à l’Université de Tel-Aviv : La présentation de soi. Ethos et identité verbale, Paris, PUF, Coll. « L’Interrogation philosophique », 2010, 280 p., 22.00 €, ISBN : 978-2-13-058095-9.

 

Présentation de l’éditeur : Prendre la parole, c’est projeter bon gré mal gré une certaine image de sa personne. La présentation de soi, dénommée dans l’antiquité grecque « ethos », est une dimension intégrante du discours. Comment cette image s’élabore-t-elle concrètement face aux autres ? Comment construit-elle des identités et exerce-t-elle une influence ?
Ces questions sont examinées sur la base de cas précis où l’image présidentielle croise celle de M. Tout le Monde, où l’ethos est analysé dans l’espace public et les domaines professionnels aussi bien que dans les interactions quotidiennes et l’espace du Web. Cet ouvrage montre en quoi la question de la présentation de soi ne cesse de nous interpeller dans tous les champs de nos activités. Au-delà des spécialistes en sciences humaines ou sociales, il s’adresse au grand public intéressé par un phénomène qui est au coeur de notre vécu et de notre actualité. Le livre de Ruth Amossy est une grande synthèse, riche de nombreux exemples puisés aux médias, à la communication politique, aux interactions en société et aux textes littéraires mais aussi à l’art de la présentation de soi tel qu’il intervient dans toutes nos pratiques professionnelles et sociales.

Table des matières : Introduction Première partie. – Les fondements théoriques de la réflexion Ethos et présentation de soi. Une traversée des disciplines Les modèles culturels de la présentation de soi. Imaginaire social et stéréotypage Parole et pouvoir. Le retravail de l’ethos préalable Seconde partie. – Les modalités verbales de la présentation de soi Images de soi, images de l’autre : « Je » – « Tu » Dynamismes interactionnels. La gestion collective de l’ethos Identités de groupe. « Nous », ou comment construire un ethos collectif En l’absence du locuteur. Autorité et responsabilité dans les discours dits « en 3e personne » Conclusion.

Site de l’éditeur

Site de l’ADARR