Annonce de parution du n°5 de la revue Repères-Dorif : « La formule en discours »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du numéro 5 de la revue en ligne « Repères-Dorif » consacré à : « La formule en discours : perspectives argumentatives et culturelles ». Ce numéro a été coordonné par Ruth Amossy, Alice Krieg-Planque et Paola Paissa.

Url de référence : http://www.dorif.it/ezine/

Sommaire du numéro

Annonce de parution : Argumentation et Analyse du Discours (AAD) no. 13 “Varia”

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du 13e numéro (Varia) de la revue Argumentation et Analyse du Discours – AAD. A lire notamment deux articles rédigés par des membres du GRAL : Loïc NICOLAS : « L’évidence du complot : un défi à l’argumentation. Douter de tout pour ne plus douter du tout », et Benoît SANS : « La « malédiction » d’Apulée : une interprétation pragmatique et rhétorique ».

Retrouvez AAD sur revue.org

13 | 2014
Varia

Marc Angenot

La rhétorique de la qualification et les controverses d’étiquetage

The Rhetoric of Qualification: Labelling Controversies

Rubens Damasceno Morais

La recatégorisation comme procédé argumentatif dans le domaine juridique

The Mechanism of “Argumentative Recategorization” in the Legal Area

Loïc Nicolas

L’évidence du complot : un défi à l’argumentation. Douter de tout pour ne plus douter du tout

The Evidence of Conspiracy: a Challenge to Argumentation. Doubting everything, so as not to doubt at all

Damon Mayaffre et Mahé Ben Hamed

Récits de mort et souvenir traumatique. Trames et traces lexicales des témoignages sur la Shoah

Death Narrative and Traumatic Memory: Narrative Spine and Lexical Traces in Testimonies of Holocaust Survivors

Sylvie Housiel

La perception de l’ennemi dans les lettres des combattants français de la Grande Guerre

The Perception of the Enemy in French First World War Soldiers’ Letters

Nanourougo Coulibaly

Posture discursive et victoire électorale : le cas d’Ibrahim Boubacar Keïta au Mali

Discursive Posture and Election Victory: The Case of Ibrahim Boubacar Keïta in Mali

Benoît Sans

La « malédiction » d’Apulée : une interprétation pragmatique et rhétorique

The ‘Curse’ of Apuleius: a Pragmatic and Rhetorical Interpretation

Manfred Kienpointner

La liberté ou la mort. Les arguments émotionnels dans les Philippiques de Cicéron

Freedom or death: Emotional Arguments in Cicero’s Philippics

Comptes rendus

Roselyne Koren

Frydman, Benoît et Michel Meyer (éds). 2012. Chaïm Perelman (1912-2012). De la nouvelle rhétorique à la logique juridique (Paris : Presses Universitaires de France, L’interrogation philosophique)

Ruth Amossy

Gage, John T. (ed.). 2011. The Promise of Reason. Studies in the New Rhetoric (Carbondale & Edwardswille : Southern Illinois University Press)

Eliane Damette

Goltzberg, Stefan. 2013. Perelman. L’argumentation juridique (Paris : Michalon, coll. Le bien commun)

Colloque « Argumentation et Langage » – Lausanne, 9-15 septembre 2015

Argumentation & Langage
Marqueurs linguistiques, processus discursifs, opérations cognitives
9-11 septembre 2015
Université de Lausanne

Le CoRReA (Collectif Romand de Recherche sur l’Argumentation) a le plaisir de vous inviter à participer au colloque « Argumentation et langage » qui se tiendra à l’Université de Lausanne du 9 au 11 septembre 2015.

Le colloque s’adresse en priorité aux chercheurs en sciences du langage et de la communication, ainsi qu’aux chercheurs en sciences cognitives intéressés par la description du fonctionnement langagier de l’argumentation.

Les chercheurs sont invités à soumettre des propositions de communication s’inscrivant dans un ou deux des axes spécifiés ci-après : a) marqueurs linguistiques ; b) processus discursifs ; c) opérations cognitives.

a) Marqueurs linguistiques

Les argumentations que produisent les locuteurs sont contraintes par les langues naturelles dans lesquelles elles sont formulées : on reconnaît ici la question de l’inscription langagière de l’argumentation, qui sera au centre du colloque. A ce titre, beaucoup d’approches ont vis-à-vis du langage naturel une attitude de méfiance, voir de défiance : celui-ci est vu – selon l’expression de Jacobs et Jackson (1992 : 74) – comme un « rideau » qu’il s’agit de lever pour rendre visibles les processus de raisonnement sous-jacents. Comme le résume bien Marianne Doury (2010 : 3), le premier souci de telles approches semble être « de “ débarrasser ” les argumentations soumises à l’analyse de leurs oripeaux langagiers, soupçonnés faire obstacle à la saisie de leur structure logique ou conceptuelle » (2010 : 3).

A l’opposé d’une telle vision, le colloque entend faire le point sur les différentes recherches qui se proposent d’investiguer avec rigueur et systématicité les marqueurs linguistiques de l’argumentation. On attend donc des travaux qui, quelle que soit leur orientation méthodologique, montrent en quoi la description de certaines unités de la langue est essentielle à la connaissance du fonctionnement de l’argumentation (et réciproquement). Plusieurs pistes peuvent ici être envisagées (liste indicative et non exhaustive). La théorie de l’argumentation dans la langue développée depuis le début des années 1980 voit dans l’argumentativité une composante essentielle du sens des énoncés, voire de celui des unités du lexique : elle connaît des développements récents – notamment par la théorie dite des « blocs sémantiques » (Carel 2010). L’étude des connecteurs bénéficie d’une longue et riche tradition dans l’espace francophone des sciences du langage : on encourage bien sûr la présentation de nouvelles recherches sur cette classe d’unités fonctionnelles fournissant diverses instructions de traitement argumentatif. On peut toutefois penser, avec Plantin, que l’étude traditionnelle des connecteurs devrait être élargie et prendre en compte d’autres formes, notamment le métalangage ordinaire de l’argumentation : « L’indicateur […] de fonction argumentatitve peut être indexé sur un terme du lexique ordinaire de l’argumentation : (contre)-argument, […[, prémisse, objection, réfutation… » (2010 : 47). Le colloque espère ainsi des travaux portant sur ce que la recherche anglophone appelle les « indicateurs argumentatifs » (argumentative indicators, voir Van Eemeren et Snoeck Henkemans 2007), définis au sens large comme des « mots et expressions qui sont cruciaux pour une reconstruction adéquate du discours argumentatif » (words and expressions that are crucial for an adequate reconstruction of argumentative discourse). Enfin, les travaux qui tentent de rendre compte des relations de discours entre les énoncés sont les bienvenus, notamment ceux inspirés de la Rhetorical Structure Theory (Mann et Thompson 1988).

b) Processus discursifs

Dans le renouveau de l’approche rhétorique des textes argumentés entamée depuis Perelman & Olbrechts-Tyteca (1958) jusqu’à la création de revues spécialisées en analyse de discours et argumentation (« Argumentation et Analyse du discours ») en passant par la vague des manuels et des dictionnaires des années 1990 (Reboul 1996, Molinié 1992, Groarke & Tindale 2004, Walton 2006 entre autres), les techniques rhétoriques destinées à faire adhérer à un point de vue sont désormais réhabilitées. Il reste toutefois à les investir dans leur pleine dimension langagière et textuelle. Les schèmes argumentatifs, de la typologie de Perelman à celle de Walton & al. (2008), sont ainsi des modes de raisonnement dont l’inscription dans la matérialité langagière mérite un examen plus fin. Plus largement, la question des structures de l’argumentation (Snoeck Henkemans 1992, Walton 1996, Freeman 2011) pourrait, elle aussi, être interrogée à l’aune des plans de textes de la rhétorique ou des questions de cohérence textuelle.

A l’inverse, plusieurs catégories d’analyse des discours pourraient être repensées sous l’angle de la finalité persuasive généralement attribuée à la rhétorique. Le choix de respecter ou non les attentes d’un genre de discours, d’introduire une séquence narrative ou descriptive dans un texte à dominante argumentative, le recours à des intertextes ou à desallusions dialogiques, les choix dans les plans de texte ont-ils des effets argumentatifs que l’on peut identifier comme des schèmes ?

A l’instar de plusieurs travaux sur l’ethos (Maingueneau 1999, Amossy 1999, 2010) ou sur lepathos (Walton 1992, Plantin & al. 2002, Micheli 2010), ce colloque vise à réfléchir à l’interaction entre l’activité argumentative, la situation rhétorique (Bitzer 1968) et l’analyse des discours sur la question du logos. Les tentatives de persuader par l’emprunt à des genres de discours a priori faiblement argumentatifs, la dispositio rhétorique et les structures argumentatives et textuelles, les schèmes argumentatifs et les moyens de les repérer dans la matérialité discursive sont, parmi d’autres sujets de réflexion possibles, certains angles d’attaque que le colloque entend privilégier.

c) Opérations cognitives

Un pan relativement nouveau de l’étude de l’argumentation s’est développé dans les dernières années, en grande partie sous l’influence de la psychologie du raisonnement (Wason 1960, 1966, Evans & Frankish 2009) et de la recherche sur les heuristiques cognitives de traitement (Tversky & Kahneman 1974, Gigerenzer et al. 1999). Notre connaissance des mécanismes cognitifs présidant aux tâches liées au raisonnement – et à l’inférence plus généralement – progresse ainsi aujourd’hui en s’appuyant sur la démarche expérimentale. L’application de ces nouveaux cadres de recherche à l’étude de l’argumentation reste néanmoins souvent cantonnée à l’analyse quasi-exclusive des raisonnements déductifs. De surcroît, les aspects proprement langagiers de l’argumentation ne sont généralement traités que dans le cadre restreint de la persuasion. Cela permet certes d’identifier le rôle argumentatif joué par des structures linguistiques particulières, mais restreint bien souvent la recherche à la seule question de l’efficacité rhétorique de l’argumentation.

L’une des visées de ce colloque est aussi par conséquent de réunir des contributions se situant à l’interface cognition / argumentation qui intègreront prioritairement la dimension discursive et langagière de l’argumentation en traitant des questions suivantes (liste indicative et non exhaustive) : quelles sont les contreparties cognitives de la production et de la réception d’arguments ? Quels sont les facteurs/contraintes cognitives agissant sur le succès/l’échec rhétorique d’un énoncé argumentatif ? La nature fallacieuse de certains arguments ou schèmes argumentatifs peut-elle s’expliquer par la nature du traitement cognitif d’énoncés argumentatifs ? Quelles sont les différentes fonctions cognitives intervenant dans le traitement de l’argumentation, tant du point de vue de la production que de celui de la réception ?

***

Compte tenu de ce qui précède, le comité d’organisation :

  • encourage des propositions de communication portant directement sur les interrelations entre le langage (ses unités, ses niveaux, ses fonctions et modes de traitement), d’une part, et le fonctionnement de l’argumentation, d’autre part.
  • donnera la priorité aux propositions qui explicitent leur méthode et leurs catégories d’analyse et qui privilégient la description de données empiriques constituées en corpus ou provenant d’études expérimentales.
  • sélectionnera les propositions reçues sur la base d’une anonymisation des résumés.

Parution du dernier numéro (11, 2013) de la revue AAD : « Analyses du discours et engagement du chercheur »

L’équipe du GRAL a le plaisir d’annoncer la parution du dernier numéro (11, 2013) de la revue en électronique Argumentation et Analyse du Discours (AAD). Ce numéro, consacré à l’engagement du chercheur dans l’analyse du discours, est publié sous la direction par Roselyne Koren.

Analyses du discours et engagement du chercheur
dir. Roselyne KOREN

Dossier thématique

Roselyne KOREN : Introduction.
Alain RABATEL : L’engagement du chercheur, entre « éthique d’objectivité » et « éthique de subjectivité ».
Patrick CHARAUDEAU : Le chercheur et l’engagement. Une affaire de contrat.
Jérôme BOURDON : Pour un engagement cosmopolite et séquentiel. A propos d’une recherche sociologique sur les médias et le conflit israélo-palestinien.
Eithan ORKIBI : Critique et engagement dans la rhétorique des mouvements sociaux.
Marianne DOURY : Positionnement descriptif, positionnement normatif, positionnement militant.
Roselyne KOREN : Ni normatif ni militant : le cas de l’engagement éthique du chercheur.
Jacques GUILHAUMOU : L’engagement d’un historien du discours : trajet et perspectives.

Varia

Sivan COHEN-WIESENFELD : Tensions identitaires et stratégies discursives. La communauté juive de France face à la demande de reconnaissance de la Palestine à l’ONU (23 septembre 2011).

Comptes rendus

Galia YANOSHEVSKY : LIVNAT, Zohar. 2012. Dialogue, Science and Academic Writing (Amsterdam: John Benjamins, coll. Dialogue Studies 13).
Claire SUKIENNIK : (1) PLANTIN, Christian. 2011. Les bonnes raisons des émotions. Principes et méthode pour l’étude du discours émotionné (Berne : Peter Lang) ; (2) MICHELI, Raphaël. 2010. L’émotion argumentée. L’abolition de la peine de mort dans le débat parlementaire français (Paris : Le Cerf).
Rachele RAUS : KRIEG-PLANQUE, Alice. 2012. Analyser les discours institutionnels (Paris : Colin, coll., ICOM. Série Discours et communication).

La revue AAD est une publication du groupe ADARR de l’Université de Tel-Aviv.

Annonce de parution: AAD 9 « L’analyse du discours, entre critique et argumentation »

L’équipe du Gral est heureuse d’annoncer la parution du neuvième numéro d’Argumentation et analyse du discours : « L’analyse du discours, entre critique et argumentation », sous la direction de Dominique Maingueneau et Ruth Amossy.

Parution du dernier numéro de la Revue AAD : « Insulte, violence verbale, argumentation » (dir. Laurence Rosier)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du dernier numéro de la revue Argumentation et Analyse du Discours (AAD) intitulé : « Insulte, violence verbale, argumentation » et dirigé par Laurence Rosier de l’Université Libre de Bruxelles.

La Revue AAD est animée par nos collègues du Département de français de l’Université de Tel-Aviv.

Présentation : Des dictionnaires aux grands quotidiens, des blogues aux vestiaires sportifs, des conversations banales aux échanges plus formalisés, l’insulte fait partie intégrante de nos pratiques sociales et de nos rituels conversationnels. Au vu de leur importance dans la dynamique sociale des échanges, on ne peut que se réjouir du nombre et de la qualité des travaux consacrés, depuis une vingtaine d’années, à l’insulte/injure et plus largement à la « violence verbale ». Dans ce sillage, les contributions du présent numéro explorent les fonctions de l’insulte et d’autres formes de violence verbale dans différentes productions discursives en interrogeant leur relation à l’argumentation.

SOMMAIRE DU NUMERO

Laurence Rosier
Introduction

Claire Oger
La conflictualité en discours : le recours à l’injure dans les arènes publiques
Conflict in Discourse: Resorting to Insults in Public Arenas

Dominique Lagorgette
Insulte, injure et diffamation : de la linguistique au code pénal ?
Insults, Abuse and Libel: From Linguistics to Penal Code?

Diane Vincent et Geneviève Bernard Barbeau
Insulte, disqualification, persuasion et tropes communicationnels : à qui l’insulte profite-t-elle ?
Insult, Disqualification, Persuasion and « Communicational Trope »: Who would benefit from insults?

Caroline Mellet et Paul-Alexis Mellet
La « marmitte renversée » : construction discursive et fonctionnement argumentatif d’une insulte dans les polémiques des guerres de religion (1560-1600)
The « Overturned Pot »: Discursive Construction and Polemic Use of an Insult during the French Religious Wars (1560-1600)

Claudine Moïse
Argumentation, confrontation et violence verbale fulgurante
Argumentative Processes, Confrontation and Acute Verbal Abuse

Eithan Orkibi
L’insulte comme argument et outil de cadrage dans le mouvement « anti-Sarko »
Insult as Argument and Framing Device in the « Anti-Sarko » Movement

Deborah Meunier et Laurence Rosier
La langue qui fâche : quand la norme qui lâche suscite l’insulte
When norms loosen, abuse pops up and language offends

Varia

David Zarefsky
Transcender les différends : une réaction possible aux situations de désaccord profond
The Appeal for Transcendence: A Possible Response to Cases of Deep Disagreement

Comptes rendus

Marianne Doury
Chateauraynaud, Francis. 2011. Argumenter dans un champ de forces. Essai de balistique sociologique (Paris : Editions Petra, coll. « Pragmatismes »)

Ruth Amossy
Tracy, Karen. 2010. Challenges of Ordinary Democracy. A Case Study in Deliberation and Dissent (University Park : The Pennsylvania University Press, coll. Rhetoric and Democratic Deliberation) [Texte intégral]

Maria Brilliant
Burger, Marcel, Jérôme Jacquin & Raphaël Micheli (éds). 2011. La parole politique en confrontation dans les médias (Bruxelles : de Boeck, coll. Culture & Communication)

Loïc Nicolas
Amossy, Ruth & Marcel Burger (éds). 2011. SEMEN – Revue de sémio-linguistique des textes et discours 31, « Polémiques médiatiques et journalistiques. La discours polémique en question(s) »

Argumentation et Analyse du Discours est une revue électronique dont l’ambition est d’offrir un lieu d’échange aux chercheurs qui tentent aujourd’hui de réfléchir aux rapports qui s’établissent entre l’analyse du discours, l’argumentation et la rhétorique dans l’espace global des sciences du langage et de la communication. La revue propose une publication intégrale, immédiate et gratuite sur son site. Elle adhère à Revues.org, fédération de revues en sciences humaines et sociales en ligne (http://www.revues.org).

Url de référencehttp://aad.revues.org/1242

Annonce de parution : Semen numéro 31 (avril 2011) coord. par Ruth Amossy et Marcel Burger

Semen, n° 31, coord. Ruth AMOSSY et Marcel BURGER : « Polémiques médiatiques et journalistiques. Le discours polémique en question(s) »

Le GRAL a le plaisir de vous annoncer la parution du n° 31 de la revue Semen coordonné par Ruth AMOSSY et Marcel BURGER consacré aux « Polémiques médiatiques et journalistiques. Le discours polémique en question(s) ».

L’objectif du présent numéro est de repenser et de problématiser la notion de « polémique » telle qu’elle ressort aujourd’hui des pratiques journalistiques et médiatiques les plus diverses, des articles d’opinion dans la presse quotidienne et des revues savantes à l’Internet, aux modes de communication des mouvements sociaux et jusqu’aux débats filmés ou à la production des informations télévisées.

Par une réflexion ancrée dans l’analyse du discours et les théories de l’argumentation, ce sont d’abord les définitions du discours polémique qui seront interrogées à partir de corpus qui en questionnent le bien fondé et les limites dans une perspective socio-discursive. Comment délimiter le polémique, dans quelle mesure la violence en est-elle une dimension intégrante, la parole qui autorise la négociation des points de vue peut-elle en faire partie, quelle est la place qu’y occupe la rationalité ? Ces questions seront examinées dans une perspective fonctionnelle à partir d’une analyse fine du corpus.

SOMMAIRE

Ruth AMOSSY et Marcel BURGER
Introduction : La polémique médiatisée.
Ruth AMOSSY
La coexistence dans le dissensus. La polémique dans les forums de discussion.
Jérôme JACQUIN
Le/La polémique : une catégorie opératoire pour une analyse discursive et interactionnelle des débats publics ?
Marcel BURGER
Une caractérisation praxéologique du désaccord polémique : ce qu’informer dans les médias veut dire
Roselyne KOREN
De la rationalité et/ou de l’irrationalité des polémiqueurs. Certitudes et incertitudes.
Raphaël MICHELI
Polémique et réflexivité langagière.
Maria BRILLIANT
L’émergence de la polémique autour de la formule « immigration choisie » dans la presse française (Janvier-juillet 2005).
Karina MASASA
À qui profitent les dialogues de sourds ? La question de l’action dans la polémique entre mondialistes et altermondialistes autour de la pauvreté.
Eithan ORKIBI
Entre polémique et agitation : la violence verbale dans l’opposition au plan de désengagement de la bande de Gaza.
Francine EDELSTEIN
Discours protestant et polémique journalistique autour du problème juif pendant la Seconde Guerre mondiale en Suisse.
Haim ADMOR
L’échange Faïtlovitch-Aescoly sur les coutumes religieuses des Béta Israël d’Éthiopie (1936) : un recours légitime au polémique ?
Rubrique Comptes-rendus de lecture

Télécharger le document de présentation.

Site de l’ADARR

Colloque (Tel-Aviv, 5-6 juin 2011) organisé par le groupe ADARR : « L’Analyse du discours et l’argumentation aujourd’hui »

Analyzing Discourse and Argumentation Today
Contemporary European Trends
Tel-Aviv University, June 5-6, 2011

The main objective of this conference is to bring together different traditions of Discourse Analysis and Argumentation Analysis across Europe (mainly Belgium, France, Finland, Great-Britain, Romania, Switzerland) and in Israel, so as to raise questions related to their theoretical objectives and their possible social uses. Such questions include: What does the term « analysis » mean as far as discourse and argumentation are concerned? What kind of descriptive or normative practices does it entail? What immediate purposes can such analysis serve, beyond its scientific objectives, in social and political life?

The following aspects of the question will be examined:

1. the present state of Discourse Analysis in the francophone and English speaking academic world

2. the close connection recently established between discursive and argumentative analysis, and its implications for the global study of discourse

3. the meaning and scope of « analysis » when discourse is understood as a social practice. What are the main objectives of the analyst? What is at stake in our own scholarly work? To what extent is the scholar a committed citizen called upon to interfere in human affairs?

Programme

Sunday, June 5th, Gilman Building, room 496

9.30: Greetings
Dr. Orly Lubin, TAU, Chair of the Porter Institute
Prof. Shirley Sharon-Zisser, TAU, Chair of the Department of English
Prof. Ruth Amossy (TAU) and Prof. Roselyne Koren (Bar Ilan), Coordinators of ADARR

What does « Analysis » mean?
10.00-10.45: Norman Fairclough (Lancaster, UK): The Nature of Analysis in CDA, and the Case for Incorporating Analysis and Evaluation of Argumentation
10.45-11.30: Dominique Maingueneau (Paris-12, France): What is Discourse Analysis looking for?

11.30-12.00: Coffee Break

12.00- 12.20: Respondent: Thierry Herman (Lausanne and Neuchâtel, Switzerland)
12. 20- 13.00: Discussion

13.00: Lunch

Is there an Argumentative Turn of Discourse Analysis?
15.00-15.30: Isabela Ietcu-Fairclough (Bucharest, Romania and Lancaster, UK): Analyzing Practical Reasoning in Political Discourse
15.30-16.00: Ruth Amossy (TAU, Israel): Integrating Argumentation in Discourse Analysis
16.00-16.20: Respondent: Elda Weizman (Bar Ilan, Israel)
16.20-17.00: Discussion

17.00-17.15: Coffee Break

17.15-17.45: Raphael Micheli (Lausanne, Switzerland): Toward a Discursive Approach of Argumentation: Goals and Methodological Principles
17.45-18.15: Emmanuelle Danblon (ULB, Belgium): Is Rhetoric a Discipline?

18.15-18.35: Respondent: Galia Yanoshevsky (Bar Ilan, Israel)
18.35- 19.15: Discussion

Monday, June 6th, Naftali Building of Social Sciences, room 527.

Analyzing Discourse: Social Uses and Scholarly Responsibility
9.30-10.00: Jérôme Bourdon (TAU, Israel): The Reasons and Emotions of Cosmopolitan Research
10.00-10.30: Marianne Doury (CNRS, France): Descriptive vs. Militant Perspective: A Contrastive Approach to Political Discourse Analysis

10.30-11.00: Coffee Break

11.00- 11.30: Eithan Orkibi (TAU, Israel): From Gatekeepers to Wall Breakers: Scholars and Activists in Social Movement Rhetoric
11.30- 12.00: Roselyne Koren (Bar Ilan, Israel): Crossing the red line between Description and Ethical Commitment

12.00 Lunch

14.00-15.00: Round Table with Dominique Maingueneau (Paris-12, France),
Norman Fairclough (Lancaster, UK), Jürgen Siess (Caen, France and TAU, Israel), Orly Lubin (TAU, Israel), Shirley Sharon-Zisser (TAU, Israel)

15.00-15.45: Discussion

The conference will be in English. The conference is sponsored by the Chair for Swiss-Israel Cultural Co-operation, the Shirley and Leslie Porter School of Cultural Studies, the Lester and Sally Entin Faculty of Humanities, the French Institute, the Perelman Foundation in Brussels.

Le n° 6 de la Revue AAD (du groupe ADARR) vient de paraître (Hommage à Michael Leff)

Les membres du GRAL sont heureux d’annoncer la parution du numéro 6 de la revue Argumentation et Analyse du discours consacré à « L’analyse rhétorique aux Etats-Unis. Hommage à Michael Leff »

En publiant ce numéro spécial sur l’analyse rhétorique (et plus particulièrement sur l’analyse du discours politique) aux Etats-Unis, la revue Argumentation et Analyse du Discours désire rendre hommage à un grand rhétoricien américain qui nous a quittés soudainement et prématurément : Michael Leff. Ce numéro est un tribut à sa personnalité chaleureuse, à son inlassable curiosité intellectuelle et à sa pensée féconde qui sort toujours des sentiers battus. A travers ce tribut, nous nous proposons aussi de poursuivre une mission qui est au cœur de notre projet global : servir de passeur entre des traditions différentes qui, pour des raisons culturelles et institutionnelles, et malgré leurs nombreux points de contact, persistent souvent à s’ignorer.

Sommaire

Préface
David Zarefsky
Introduction : Michael Leff et la tradition des études rhétoriques aux Etats-Unis
Ruth Amossy
Introduction : pour une analyse rhétorique des textes politiques
Michael Leff et Andrew Sachs
Des mots au plus près des choses : l’iconicité et le texte rhétorique
Michael Leff
Rhétorique et dialectique dans la « Lettre de la prison de Birmingham » de Martin Luther King
Michael Leff et Gerald P. Mohrmann
Lincoln à Cooper Union : Une analyse rhétorique du texte
Michael Leff et Gerald P. Mohrmann
Lincoln à Cooper Union : Plaidoyer pour une critique néo-classique
Michael Leff
L’argument ad hominem dans les débats présidentiels Bush/Kerry
Michael Leff
Tradition et « agentivité » dans la rhétorique humaniste
Steven R. Edscorn
Bibliographie annotée des œuvres publiées de Michael Leff

Comptes rendus
Victor Ferry
Ginzburg, Carlo. 2010. Le fil et les traces : vrai faux fictif, trad. Martin Rueff (Lagrasse : Verdier)
Marianne Doury
Lewiński, Marcin. 2010. Internet Political Discussion Forums as an Argumentative Activity Type (Amsterdam : Sicsat/ Rozenberg Publishers)
François Provenzano
Danblon, Emmanuelle et Loïc Nicolas (éds). 2010. Les Rhétoriques de la conspiration (Paris : CNRS éditions)

Lien vers le numéro en ligne

Site de l’ADARR

Annonce de parution : numéro 5 de la Revue AAD (du Groupe ADARR de Tel-Aviv) sur la lettre comme laboratoire des valeurs

L’équipe du GRAL a le plaisir d’annoncer la parution du cinquième numéro de la Revue en ligne Argumentation et Analyse du Discours (AAD) consacré àLa lettre, laboratoire de valeurs ? Ce numéro a été coordonné par Jürgen SIESS.

http://aad.revues.org/

L’objectif de ce numéro est d’analyser la façon dont les valeurs s’intègrent dans le discours épistolaire comme pratique discursive singulière. On s’interroge sur la notion de « négociation des valeurs ». La lettre est-elle un laboratoire où des valeurs sont mises à l’épreuve, et un dispositif particulièrement propice à une telle expérimentation ? Comment les valeurs peuvent-elles entrer dans un processus de négociation et/ou d’argumentation ? Les exemples sont puisés dans des corpus de différentes époques et de divers genres, des correspondances de la Renaissance jusqu’à nos jours, courrier électronique inclus.

Table des matières


Jürgen Siess : Introduction

Jean-Claude Guerrini
Enjeux de valeurs dans une correspondance électronique entre un jeune de cité et un sociologue
Values at stake in an electronic correspondence between a suburban youth and a sociologist

Roselyne Koren
« Littérature d’aveu » et prise en charge des valeurs dans Ennemis publics de Michel Houellebecq et Bernard-Henri Lévy
Assuming Values in « Confession Literature »: Ennemis publics by Michel Houellebecq and Bernard-Henri Lévy

Anna Jaubert
La correspondance comme genre éthique
Correspondance as an Ethical Genre

Marianne Doury
« Un cimetière et des avions » : argumentation et valeurs dans le courrier des lecteurs d’un journal local
‘Cemetery and Planes’: Argumentation and Values in the Letters to the Editor of a Local Newspaper

Suzanne Spring
Réflexions sur la valeur de la liberté : Mary Ann Shadd, la conscience anti-esclavagiste et la fonction de la lettre ouverte
A Meditation on the Value of Liberty: Mary Ann Shadd, Anti-Slavery Conscience, and the Labor of the Public Letter

Séverine Equoy Hutin
La lettre commerciale de vente par correspondance : Relation-Client et négociation des valeurs
The Commercial Letter in Mail-Order Selling. Customer Relationship and the Negotiation of Values

Nadine Kuperty-Tsur
De la paternité biologique à la paternité littéraire : étapes d’une argumentation chez Montaigne
From Biological to Literary Paternity: The Stages of an Argumentation in Montaigne

Varia

Galia Yanoshevsky
Les réseaux sociaux et l’échange entre l’homme politique et les internautes : le cas de Facebook après les élections présidentielles en France
Social Networks and the Exchange Between Politicians and Surfers: Facebook and the presidential post elections in France

François Provenzano
Effacement énonciatif et doxa dans le discours théorique : l’exemple de Julia Kristeva
The erasement of subjectivity and doxa in theoretical discourse: the case of Julia Kristeva

Argumentation et Analyse du Discours est une revue électronique dont l’ambition est d’offrir un lieu d’échange aux chercheurs qui tentent aujourd’hui de réfléchir aux rapports qui s’établissent entre l’analyse du discours, l’argumentation et la rhétorique dans l’espace global des sciences du langage et de la communication. La revue propose une publication intégrale, immédiate et gratuite sur son site. Elle adhère à Revues.org, fédération de revues en sciences humaines et sociales en ligne (http://www.revues.org).

Url du Groupe ADARR : http://www.tau.ac.il/~adarr/index.files/index.html

Annonce de parution (PUF, 2010) : Ruth AMOSSY, La présentation de soi. Ethos et identité verbale

Nous sommes heureux d’annoncer la parution du dernier ouvrage de notre collègue et amie Ruth AMOSSY, Professeur émérite à l’Université de Tel-Aviv : La présentation de soi. Ethos et identité verbale, Paris, PUF, Coll. « L’Interrogation philosophique », 2010, 280 p., 22.00 €, ISBN : 978-2-13-058095-9.

 

Présentation de l’éditeur : Prendre la parole, c’est projeter bon gré mal gré une certaine image de sa personne. La présentation de soi, dénommée dans l’antiquité grecque « ethos », est une dimension intégrante du discours. Comment cette image s’élabore-t-elle concrètement face aux autres ? Comment construit-elle des identités et exerce-t-elle une influence ?
Ces questions sont examinées sur la base de cas précis où l’image présidentielle croise celle de M. Tout le Monde, où l’ethos est analysé dans l’espace public et les domaines professionnels aussi bien que dans les interactions quotidiennes et l’espace du Web. Cet ouvrage montre en quoi la question de la présentation de soi ne cesse de nous interpeller dans tous les champs de nos activités. Au-delà des spécialistes en sciences humaines ou sociales, il s’adresse au grand public intéressé par un phénomène qui est au coeur de notre vécu et de notre actualité. Le livre de Ruth Amossy est une grande synthèse, riche de nombreux exemples puisés aux médias, à la communication politique, aux interactions en société et aux textes littéraires mais aussi à l’art de la présentation de soi tel qu’il intervient dans toutes nos pratiques professionnelles et sociales.

Table des matières : Introduction Première partie. – Les fondements théoriques de la réflexion Ethos et présentation de soi. Une traversée des disciplines Les modèles culturels de la présentation de soi. Imaginaire social et stéréotypage Parole et pouvoir. Le retravail de l’ethos préalable Seconde partie. – Les modalités verbales de la présentation de soi Images de soi, images de l’autre : « Je » – « Tu » Dynamismes interactionnels. La gestion collective de l’ethos Identités de groupe. « Nous », ou comment construire un ethos collectif En l’absence du locuteur. Autorité et responsabilité dans les discours dits « en 3e personne » Conclusion.

Site de l’éditeur

Site de l’ADARR

Colloque Cérisy – Klemperer / Le Langage Totalitaire, 14-22 août 2010

 Colloque Cerisy-Klemperer – Le Langage Totalitaire

 Direction : L. Aubry – B. Turpin
Contact : klempereraout2010@free.fr

Calendrier des Présentations
Conférencier – Sujet – Date – horaire

Ruth AMOSSY : Le discours totalitaire a-t-il des modalités argumentatives ? / Dimanche 15 Août Après-midi
Johannes ANGERMÜLLER : Un discours sans sujet ? La polyphonie du discours gouvernemental – des régimes socialistes à l’Union européenne. / Vendredi 20 Août Matin
Laurence AUBRY : Paradoxalité de la langue et travail d’écriture. / Dimanche 15 Août Matin
Marc BONHOMME : Rhétorique de l’aphorisme et parole totalitaire. / Mardi 17 Août Après-midi
Philippe BRETON : Le discours peut-il tuer ? Le rôle du langage dans la motivation des exécuteurs de masse et des agents du génocide. / Lundi 16 Août Après-midi
Emmanuelle DANBLON : Le langage totalitaire et la rhétorique : un tragique avatar de la modernité ? / Samedi 21 Août Après-midi
Paul DANLER : Les stratégies discursives dans le discours fasciste. / Lundi 16 Août Matin
Jean-Luc EVARD : Stefan George. Les poètes dans la révolution conservatrice. / Vendredi 20 Août Après-midi
Jean-Pierre FAYE : Langages totalitaires, la crise, la guerre. / Dimanche 15 Août Matin
Béatrice FRAENKEL : La ville fasciste et ses régimes graphiques : le témoignage de Victor Klemperer. / Jeudi 19 Août Après-midi
Evelyne GUZY : L’apologie du Jihad à la lumière de LTI. Approche rhétorique d’un langage totalitaire contemporain. / Samedi 21 Août Après-midi
Sjef HOUPPERMANS : Totalitarisme et populisme dans la langue d’aujourd’hui. Les points de vue de Renaud Camus et de Richard Millet. / Samedi 21 Août Matin
Elzbieta JAMROZIK : Manipuler une nation : le mythe de la grandeur dans les discours de B. Mussolini. / Vendredi 20 Août Après-midi
Alicja KACPRZAK : La propagande et ses instruments discursifs (cas de calomnie et invective). / Mardi 17 Août Après-midi
Roselyne KOREN : Propagande et légitimation implicite de la violence : le cas de l' »amalgame ». / Lundi 16 Août Après-midi
Alice KRIEG-PLANQUE : De Klemperer aux usages militants d’Orwell : pratiques profanes de la critique du langage politique à travers la production de dictionnaires et de contre-lexiques. / Vendredi 20 Août Matin
Bernard LAMIZET : Sémiotique du totalitarisme. / Lundi 16 Août Matin
Ida Lucia MACHADO : Olga : une femme offerte en « cadeau » aux nazis par un président brésilien. / Mercredi 18 Août Matin
William Augusto MENEZES : Discours et action du parti d’extrême droite au Brésil dans l’ère Vargas : stratégies identitaires et rumeur politique. / Mercredi 18 Août Matin
Ina MOTOI : Quelle pensée critique pour quel travail social dans le royaume de la rectitude politique ? / Dimanche 22 Août Matin
Gabriela PATIÑO-LAKATOS : Le lieu rhétorique de la métaphore. Dimension pragmatique de la métaphore : discours politique, référence et monde. / Dimanche 15 Août Après-midi
Christelle REGGIANI : Politique de la représentation. La manipulation politique au prisme du discours littéraire. / Dimanche 15 Août Après-midi
Joëlle RÉTHORÉ : Totalitarismes : quand les symboles cessent de croître. / Jeudi 19 Août Après-midi
Christiane ROUSSEAU MOSETTIG : Langage totalitaire vu par Victor Klemperer : le balancier de la LTI. / Mardi 17 Août Matin
Françoise SAMSON : L’ usage de la lettre dans la LT1. / Mardi 17 Août Matin
Norma TASCA : Des effets de sens totalitaires. / Jeudi 19 Août Matin
Béatrice TURPIN : Sémiotique du discours totalitaire. / Jeudi 19 Août Matin

 

Argument scientifique général

Une réflexion sur totalitarisme et discours politique évoque le philologue Victor Klemperer (1881-1960), dont la résistance face au nazisme passa par une étude minutieuse des énoncés sous ce régime. Scrupuleusement tenu jour après jour, le journal des transformations de la langue allemande alors sous influence, comme des divers symboles et cérémonials de ce régime, vint témoigner de l’attaque contre la langue, l’esprit et la culture par la propagande du IIIe Reich. La démarche de l’écrivain, linguiste, spécialiste de littérature française et italienne, est emblématique d’une entreprise interdisciplinaire.Les communications, qui procèderont selon une approche fondée sur le dialogue entre diverses disciplines (linguistique, rhétorique, stylistique, analyse du discours, sémiologie, communication, psychanalyse, principalement), auront ainsi en commun de s’interroger sur les liens entre totalitarisme et langage dans le domaine politique, de s’intéresser au discours en tant qu’il peut manipuler, être modifié ou détourné.

Une place sera accordée au regard que nous proposent les arts intégrant le discours (littérature, théâtre, cinéma) lorsqu’ils interrogent, exposent ou dénoncent les signes d’un langage public ou politique totalitaire (1984 de Georges Orwell).

 

Bibliographie sélective

ARENDT, Hannah. Les Origines du totalitarisme (New-York, 1951)

  1. Sur l’antisémitisme, Paris, Seuil, Points/Essais, 2005 (Calman-Lévy, 1975)
  2. L’Impérialisme, Paris, Seuil, Points/Essais, 2006 (Fayard, 1982)
  3. Le Système totalitaire, Paris Seuil, Points/Essais, 2005 (Seuil, 1972)

BRETON, Philippe. La parole manipulée, Paris, LaDécouverte/Poche, 1997, 2000.
FAYE, Jean-Pierre. Langages totalitaires. La raison critique del’économie narrative, Paris, Hermann, 1972.
FAYE, Jean-Pierre. Le langage meurtrier, Paris, Hermann, 1996.
FAYE, Jean-Pierre. Introduction aux langages totalitaires. Théories et transformations du récit, Paris, Hermann, 2003.
FREUD, Sigmund. Le malaise dans la culture, in Œuvres complètes. Psychanalyse, XVIII, 1926-1930, Paris, PUF, 1994, 2002 (éd. or. Wien, Internationaler Psychoanalytischer Verlag, 1930), p. 245-333.
KLEMPERER, Victor. LTI, la langue du IIIe Reich, Paris, Albin Michel, coll. « Pocket »,1996 (éd. or. Leipzig, Reclam Verlag, 1975).
KLEMPERER, Victor. Mes soldats de papier. Journal 1933-1941, Paris, Éd. du Seuil, 2000 (éd. or. Berlin, Aufbau-Verlag GmbH, 1995).
KLEMPERER, Victor. Je veux témoigner jusqu’au bout. Journal 1941-1945, Paris, Éd. du Seuil, 2000 (éd. or. Berlin, Aufbau-Verlag GmbH, 1995).
ZALTZMAN, Nathalie. L’esprit du mal, Paris, Éditions de l’Olivier, 2007.

Actualités de l'ADARR : Bibliographies annotées et annuaire des thèses

BIBLIOGRAPHIES ANNOTÉES & ANNUAIRE DES THÈSES

Nous avons le plaisir d’annoncer la mise en ligne d’une nouvelle bibliographie annotée sur le site du groupe ADARR. Aux bibliographies sur le discours polémique, les genres de discours, la violence verbale et l’argument ad hominem s’ajoute une liste bibliographique concernant les :

Manifestes littéraires et notions associées

Vous trouverez aussi une importante mise à jour de la bibliographie sur :

L’argument ad hominem

Nous vous rappelons que ces documents bibliographiques demeurent consultables sur le site de ADARR : http://www.tau.ac.il/~adarr ou, directement, sur : http://www.tau.ac.il/~adarr/index.files/biblios.html. Ils contiennent de nombreux résumés, des liens vers des textes intégraux dont certains paraissent exclusivement dans cette bibliographie, ainsi que des liens vers des comptes rendus.

Enfin, nous attirons votre attention sur le fait que le groupe ADARR a mis en ligne (et actualiste régulièrement), sous la responsabilité d’Eithan Orkibi, un annuaire des thèses et des mémoires en cours, ou récemment soutenus dans les domaines de l’analyse du discours, de l’argumentation et de la rhétorique : http://www.tau.ac.il/~adarr/index.files/annuaire.html. Email de contact : annuaire.theses@gmail.com.

Les rencontres du groupe ADARR (2009-2010)

PROGRAMME : Premier semestre 2009-2010

Dimanche 22.11.09
16 heures, Campus de l’UTA, bât. Webb, salle 103
Dr. Véronique Magaud, U. de Toulon : Lieux dialogiques et vecteurs de polémicité dans la presse française

Mardi 5/05/09 et Mardi 8.12.09
Journées d’étude : « Polémiques journalistiques et médiatiques » avec la participation de l’équipe de l’Université de Lausanne : Prof. Marcel Burger, Dr. Raphael Micheli, M. Jérôme Jacquin ; et du Prof. Sophie Moirand (Paris-3 Sorbonne Nouvelle). Le programme sera diffusé ultérieurement. Les journées se tiendront le lundi après-midi et mardi toute la journée à l’UTA.

Mercredi 10.12.09
10.00 heures, Bar-Ilan, Bât. Kort 1004, salle 402
Sophie Moirand (Paris-3 Sorbonne Nouvelle) : Analyse du discours médiatique (Titre à préciser).

Mardi 29.12.09
16.00 heures, Campus de l’UTA, bât. Webb, salle 103
Prof. Michel Meyer (ULB) : Lecture des Principia Rhetorica : pour une théorie générale de la rhétorique.

Mardi 19.01.09
18.00 heures Campus de l’UTA, bât. Webb, salle 103
Prof. Nadine Kuperty-Tsur, (UTA) et le groupe Edgar sur la dissidence dans les écrits de la Renaissance. Le discours sur la dissidence est-il un discours polémique ?

Pour de plus amples informations sur les séances consultez régulièrement le site de l’ADARR.

Parution du n°3 de la Revue Argumentation et Analyse du Discours

On nous prie d’annoncer la parution en ligne (http://aad.revues.org) du troisième numéro de la Revue Argumentation et Analyse du Discours :

« Ethos discursif et image d’auteur », Sous la direction de Michèle Bokobza Kahan et Ruth Amossy

L’objectif de ce numéro  est de s’interroger sur la notion d’ « image d’auteur » et ses rapports avec l’ethos ou image de soi que le locuteur construit dans son discours. Tout en adoptant le terme d’ « auteur » qui concerne les domaines les plus divers, il se réfère plus spécifiquement aux textes fictionnels (narratifs, poétiques ou dramatiques) catégorisés comme « littéraires ». Dans un souci constant des apports de la narratologie et de la théorie littéraire, il s’inscrit dans les cadres offert par l’analyse du discours et par la rhétorique pour explorer les rapports, souvent complexes, qu’entretiennent entre elles les images de soi construites par les personnages, le(s) narrateur(s) et l’instance auctoriale responsable du texte. Au-delà de l’ethos discursif ainsi redéfini, il se penche sur la question encore insuffisamment étudiée de l’image d’auteur qui s’élabore en-dehors de l’œuvre dans divers discours promotionnels, médiatiques, biographiques et autres, pour interroger son rapport avec les ethè qui se construisent dans le texte, et ses fonctions dans l’élaboration du phénomène littéraire. 

 

Table des matières

 

Michèle Bokobza-Kahan : Introduction

Dominique Mainguenau : Auteur et image d’auteur en analyse du discours

Ruth Amossy  : La double nature de l’image d’auteur 

Melliandro Mendes Gallinari : La « clause auteur ». L’écrivain, l’ethos et le discours littéraire

Inger Østenstad : Quelle importance a le nom de l’auteur ?

Jérôme Meizoz : Ce que l’on fait dire au silence. Posture, ethos, image d’auteur

Sylvie Ducas : Ethos et fable auctoriale dans les autofictions contemporaines, ou comment s’inventer écrivain

Michèle Bokobza-Kahan  : Métalepse et image de soi de l’auteur dans le récit de fiction

Jan Herman : Image de l’auteur et création d’un  ethos fictif à l’Age classique

Jürgen Siess : Y a-t-il un auteur dans la pièce ? Ethos du personnage et « figure auctoriale »

Ruth Amossy et Dominique Maingueneau. Autour des « scénographies auctoriales » : entretien avec José-Luis Diaz, auteur de L’écrivain imaginaire (2007)

Comptes rendus

Marianne Doury : Angenot, Marc. 2008. Dialogies de sourds. Traité de rhétorique antilogique (Paris : Mille et Une Nuits)

Marc Angenot : Meyer, Michel, 2008. Principia Rhetorica. Une théorie générale de l’argumentation (Paris : Fayard)

Pascale Delormas : Meizoz, Jérôme, 2007. Postures littéraires. Mises en scène modernes de l’auteur (Genève : Slatkine)

Argumentation et Analyse du Discours est une revue électronique dont l’ambition est d’offrir un lieu d’échange aux chercheurs qui tentent aujourd’hui de réfléchir aux rapports qui s’établissent entre l’analyse du discours, l’argumentation et la rhétorique dans l’espace global des sciences du langage et de la communication. La revue propose une publication intégrale, immédiate et gratuite sur son site. Elle adhère à Revues.org, fédération de revues en sciences humaines et sociales en ligne (http://www.revues.org).