Parution de l’ouvrage « Argumentation. Analyser textes et discours » de Marianne Doury

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution de l’ouvrage Argumentation. Analyser texte et discours de Marianne Doury.

Présentation de l’éditeur:
« Argumentation. Analyser textes et discours est une méthode qui vise à donner des clés pour entrer dans les discours par l’argumentation. Elle ne prétend pas guider la production d’argumentations, mais outiller ceux qui, confrontés à des échanges argumentés, cherchent à en extraire la structure et la dynamique, en identifiant les principaux noeuds de désaccord et les procédés qui contribuent à les renforcer ou à les résoudre. L’ouvrage propose des catégories centrales pour l’analyse argumentative, et montre ces catégories à l’oeuvre dans des exemples diversifiés : conversations quotidiennes, discours politiques, articles de presse, émissions de divertissement… Il s’adresse à toute personne amenée à élucider le fonctionnement de discours argumentatifs – que ses interrogations naissent du champ linguistique, littéraire, sociologique, psychologique, communicationnel… »

Voir la fiche de l’éditeur

Colloque sur l’analyse des discours hors-normes (Univ. de Sherbrooke, 10-12 juin 2015)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la tenue prochaine d’un colloque international consacré à « L’Analyse des discours hors-normes : approches, concepts et méthodes ». Cette rencontre aura lieu à l’Université de Sherbrooke (Canada) du 10 au 12 juin 2015.

ArgumentaireDepuis peu, on voit émerger un intérêt réciproque entre des sous-disciplines des Sciences du langage qui n’avaient guère coutume de dialoguer : la présente rencontre, qui réunit analystes du discours, phonéticiens, sémanticiens, didacticiens, acquisitionnistes, historiens de la langue et des représentations linguistiques, sociologues du langage etc. en est une illustration. Ce choc des cultures amène l’analyse du discours à considérer des discours oraux, écrits, hybrides sortant de « l’ordinaire », à s’ouvrir à une analyse de discours qui, envisagés depuis les traditions disciplinaires de l’AD et du point de vue de leurs fonctionnements ou encore des présupposés épistémologiques qu’ils interrogent ou bousculent, peuvent être qualifiés de hors-normes.

Conférenciers invités

Marc ANGENOT (Université McGill – Montréal)
Sonia BRANCA-ROSOFF (Université Sorbonne nouvelle – Paris 3)
Louis HEBERT (Université du Québec à Rimouski)
Marie-Anne PAVEAU (Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité)

Site de référence

Adresse de contactDiscoursHN2015@usherbrooke.ca

Télécharger l’affichette de l’événement

Parution : La philosophie comme institution discursive (Dominique Maingueneau, Lambert-Lucas, 2015)

L’équipe du GRAL a le plaisir d’annoncer la parution du dernier ouvrage de Dominique MAINGUENEAU, paru aux Éd. Lambert-Lucas, sous le titre : La philosophie comme institution discursive.

Présentation de l’éditeurCe livre s’inscrit dans une perspective d’analyse du discours. À ce titre, il s’efforce de sortir de l’alternative ruineuse entre des approches qui sont censées démonter les rouages des textes pour ressaisir le sens des doctrines, et des approches d’ordre sociologique qui cherchent ses déterminations à l’extérieur. Si l’on veut ainsi appréhender la philosophie comme discours, la « scène d’énonciation », qui n’est réductible ni au texte ni à une situation de communication qu’on pourrait décrire de l’extérieur, est amenée à jouer un rôle crucial. Une théorie du discours ne se contente pas, en effet, d’articuler texte et contexte, car cela reviendrait à présupposer le partage même qu’elle entend surmonter. Elle met en évidence une activité énonciative qui doit gérer sa présence à la fois dans le monde qu’elle construit et dans le monde où elle se construit, une activité qui doit légitimer la situation d’énonciation dont elle prétend surgir. On peut dès lors parler d’une institution discursive de la philosophie, par laquelle se nouent l’institution comme processus de construction d’une légitimité, et l’institution comme appareil organisant une pratique : la structure du champ, le statut du philosophe, les genres… À travers le monde qu’elle configure en déployant son texte, l’énonciation réfléchit en les légitimant les conditions de sa propre activité. L’institution discursive est ainsi le mouvement par lequel passent l’un dans l’autre, pour s’étayer, l’œuvre et ses conditions d’énonciation. La première partie du livre présente un réseau de concepts pertinents pour l’analyse du discours philosophique. La seconde contient sept études, groupées autour de trois thèmes : les genres, l’argumentation, la figure de l’auteur.

Consulter la table des matières

Url de référence

Colloque international: L’exemple historique dans le discours (Université d’Enna « Kore », 7-8 mai 2015)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer le colloque international, organisé par AD-DORIF & ADARR, sur le thème de l’exemple historique. Emmanuelle Danblon ouvrira ce colloque par une conférence plénière intitulée:  « Figurer la dystopie pour éclairer l’utopie: une fonction rhétorique à explorer ».

L’exemple historique dans le discours

(Université d’Enna « Kore », 7-8 mai 2015)

7 mai 2015

14h45 – Accueil des participants

15h00 – Ouverture du colloque

15h15 – Conférence plénière : E. Danblon (Président : R. Amossy)

Figurer la dystopie pour éclairer l’utopie: une fonction rhétorique à explorer

16h00 – Discussion + pause

16h30 – Ière session (Président : D. Londei)

16h30 – D. Maingueneau, « De la République romaine à la République française : exemplum et scénographie ».

17h00 – R. Koren, « Critique de l’exemple historique dans quelques métadiscours médiatiques (ou médiatisés)  : le cas de l’accusation de populisme ou de nazisme ».

17h30 -18h00 – Discussion

20h30 – Dîner.

8 mai 2015

9h30 – 2ème session (Président : D. Maingueneau)

9h30 – J. Bourdon, « Scandaleuses, inévitables: l’usage public des analogies historiques dans le conflit israélo-palestinien ».

10h00 – C. Sukiennik, « Tenants et aboutissants de l’exemple historique dans l’information médiatique: le cas de la bataille de Jénine ».

10h30 – D. Charbit, « L’importation de la guerre d’Algérie dans le discours public et politique israélien sur le conflit israélo-palestinien ».

11h00 – Discussion + pause

11h30 – 3ème session (Président : R. Koren)

11h30 – M. Soffer, « De l’analogie à l’amalgame : la Shoah comme exemple historique ».

12h00 – P. Paissa, « Exemple historique et  argumentation : de la Saint-Barthélémy au massacre du 17 octobre 1961 ».

12h30 – L. Trovato, « Le  Poilu en tant qu’exemple éthique universel dans les faire-part de décès et la nécrologie des Journaux de tranchées ».

13h00 – Discussion + Pause déjeuner.

15h00 – 4ème session (Président : P. Paissa)

15h00 – L. Sini, « L’exemple historique dans les discours d’extrême-droite ».

15h30 – D. Virone, « Le discours Taubira: l’exemple historique, entre légitimation et euphémisme ».

16h00 – M. Anquetil, « Matteo Renzi et la rhétorique de l’exemple héroïque, paradoxes de la proximité dans l’usage politique des figures exemplaires dans les discours politiques entre la France et l’Italie ».

16.30 – S. Modena, « Trois exemples historiques contre l’euro ».

17h00 – Discussion

17h30 – Conclusions : R. Amossy, R. Koren, D. Maingueneau, , P. Paissa.

Parution du dernier numéro (11, 2013) de la revue AAD : « Analyses du discours et engagement du chercheur »

L’équipe du GRAL a le plaisir d’annoncer la parution du dernier numéro (11, 2013) de la revue en électronique Argumentation et Analyse du Discours (AAD). Ce numéro, consacré à l’engagement du chercheur dans l’analyse du discours, est publié sous la direction par Roselyne Koren.

Analyses du discours et engagement du chercheur
dir. Roselyne KOREN

Dossier thématique

Roselyne KOREN : Introduction.
Alain RABATEL : L’engagement du chercheur, entre « éthique d’objectivité » et « éthique de subjectivité ».
Patrick CHARAUDEAU : Le chercheur et l’engagement. Une affaire de contrat.
Jérôme BOURDON : Pour un engagement cosmopolite et séquentiel. A propos d’une recherche sociologique sur les médias et le conflit israélo-palestinien.
Eithan ORKIBI : Critique et engagement dans la rhétorique des mouvements sociaux.
Marianne DOURY : Positionnement descriptif, positionnement normatif, positionnement militant.
Roselyne KOREN : Ni normatif ni militant : le cas de l’engagement éthique du chercheur.
Jacques GUILHAUMOU : L’engagement d’un historien du discours : trajet et perspectives.

Varia

Sivan COHEN-WIESENFELD : Tensions identitaires et stratégies discursives. La communauté juive de France face à la demande de reconnaissance de la Palestine à l’ONU (23 septembre 2011).

Comptes rendus

Galia YANOSHEVSKY : LIVNAT, Zohar. 2012. Dialogue, Science and Academic Writing (Amsterdam: John Benjamins, coll. Dialogue Studies 13).
Claire SUKIENNIK : (1) PLANTIN, Christian. 2011. Les bonnes raisons des émotions. Principes et méthode pour l’étude du discours émotionné (Berne : Peter Lang) ; (2) MICHELI, Raphaël. 2010. L’émotion argumentée. L’abolition de la peine de mort dans le débat parlementaire français (Paris : Le Cerf).
Rachele RAUS : KRIEG-PLANQUE, Alice. 2012. Analyser les discours institutionnels (Paris : Colin, coll., ICOM. Série Discours et communication).

La revue AAD est une publication du groupe ADARR de l’Université de Tel-Aviv.

Annonce de parution: AAD 9 « L’analyse du discours, entre critique et argumentation »

L’équipe du Gral est heureuse d’annoncer la parution du neuvième numéro d’Argumentation et analyse du discours : « L’analyse du discours, entre critique et argumentation », sous la direction de Dominique Maingueneau et Ruth Amossy.

Colloque (Tel-Aviv, 5-6 juin 2011) organisé par le groupe ADARR : « L’Analyse du discours et l’argumentation aujourd’hui »

Analyzing Discourse and Argumentation Today
Contemporary European Trends
Tel-Aviv University, June 5-6, 2011

The main objective of this conference is to bring together different traditions of Discourse Analysis and Argumentation Analysis across Europe (mainly Belgium, France, Finland, Great-Britain, Romania, Switzerland) and in Israel, so as to raise questions related to their theoretical objectives and their possible social uses. Such questions include: What does the term « analysis » mean as far as discourse and argumentation are concerned? What kind of descriptive or normative practices does it entail? What immediate purposes can such analysis serve, beyond its scientific objectives, in social and political life?

The following aspects of the question will be examined:

1. the present state of Discourse Analysis in the francophone and English speaking academic world

2. the close connection recently established between discursive and argumentative analysis, and its implications for the global study of discourse

3. the meaning and scope of « analysis » when discourse is understood as a social practice. What are the main objectives of the analyst? What is at stake in our own scholarly work? To what extent is the scholar a committed citizen called upon to interfere in human affairs?

Programme

Sunday, June 5th, Gilman Building, room 496

9.30: Greetings
Dr. Orly Lubin, TAU, Chair of the Porter Institute
Prof. Shirley Sharon-Zisser, TAU, Chair of the Department of English
Prof. Ruth Amossy (TAU) and Prof. Roselyne Koren (Bar Ilan), Coordinators of ADARR

What does « Analysis » mean?
10.00-10.45: Norman Fairclough (Lancaster, UK): The Nature of Analysis in CDA, and the Case for Incorporating Analysis and Evaluation of Argumentation
10.45-11.30: Dominique Maingueneau (Paris-12, France): What is Discourse Analysis looking for?

11.30-12.00: Coffee Break

12.00- 12.20: Respondent: Thierry Herman (Lausanne and Neuchâtel, Switzerland)
12. 20- 13.00: Discussion

13.00: Lunch

Is there an Argumentative Turn of Discourse Analysis?
15.00-15.30: Isabela Ietcu-Fairclough (Bucharest, Romania and Lancaster, UK): Analyzing Practical Reasoning in Political Discourse
15.30-16.00: Ruth Amossy (TAU, Israel): Integrating Argumentation in Discourse Analysis
16.00-16.20: Respondent: Elda Weizman (Bar Ilan, Israel)
16.20-17.00: Discussion

17.00-17.15: Coffee Break

17.15-17.45: Raphael Micheli (Lausanne, Switzerland): Toward a Discursive Approach of Argumentation: Goals and Methodological Principles
17.45-18.15: Emmanuelle Danblon (ULB, Belgium): Is Rhetoric a Discipline?

18.15-18.35: Respondent: Galia Yanoshevsky (Bar Ilan, Israel)
18.35- 19.15: Discussion

Monday, June 6th, Naftali Building of Social Sciences, room 527.

Analyzing Discourse: Social Uses and Scholarly Responsibility
9.30-10.00: Jérôme Bourdon (TAU, Israel): The Reasons and Emotions of Cosmopolitan Research
10.00-10.30: Marianne Doury (CNRS, France): Descriptive vs. Militant Perspective: A Contrastive Approach to Political Discourse Analysis

10.30-11.00: Coffee Break

11.00- 11.30: Eithan Orkibi (TAU, Israel): From Gatekeepers to Wall Breakers: Scholars and Activists in Social Movement Rhetoric
11.30- 12.00: Roselyne Koren (Bar Ilan, Israel): Crossing the red line between Description and Ethical Commitment

12.00 Lunch

14.00-15.00: Round Table with Dominique Maingueneau (Paris-12, France),
Norman Fairclough (Lancaster, UK), Jürgen Siess (Caen, France and TAU, Israel), Orly Lubin (TAU, Israel), Shirley Sharon-Zisser (TAU, Israel)

15.00-15.45: Discussion

The conference will be in English. The conference is sponsored by the Chair for Swiss-Israel Cultural Co-operation, the Shirley and Leslie Porter School of Cultural Studies, the Lester and Sally Entin Faculty of Humanities, the French Institute, the Perelman Foundation in Brussels.

Le n° 6 de la Revue AAD (du groupe ADARR) vient de paraître (Hommage à Michael Leff)

Les membres du GRAL sont heureux d’annoncer la parution du numéro 6 de la revue Argumentation et Analyse du discours consacré à « L’analyse rhétorique aux Etats-Unis. Hommage à Michael Leff »

En publiant ce numéro spécial sur l’analyse rhétorique (et plus particulièrement sur l’analyse du discours politique) aux Etats-Unis, la revue Argumentation et Analyse du Discours désire rendre hommage à un grand rhétoricien américain qui nous a quittés soudainement et prématurément : Michael Leff. Ce numéro est un tribut à sa personnalité chaleureuse, à son inlassable curiosité intellectuelle et à sa pensée féconde qui sort toujours des sentiers battus. A travers ce tribut, nous nous proposons aussi de poursuivre une mission qui est au cœur de notre projet global : servir de passeur entre des traditions différentes qui, pour des raisons culturelles et institutionnelles, et malgré leurs nombreux points de contact, persistent souvent à s’ignorer.

Sommaire

Préface
David Zarefsky
Introduction : Michael Leff et la tradition des études rhétoriques aux Etats-Unis
Ruth Amossy
Introduction : pour une analyse rhétorique des textes politiques
Michael Leff et Andrew Sachs
Des mots au plus près des choses : l’iconicité et le texte rhétorique
Michael Leff
Rhétorique et dialectique dans la « Lettre de la prison de Birmingham » de Martin Luther King
Michael Leff et Gerald P. Mohrmann
Lincoln à Cooper Union : Une analyse rhétorique du texte
Michael Leff et Gerald P. Mohrmann
Lincoln à Cooper Union : Plaidoyer pour une critique néo-classique
Michael Leff
L’argument ad hominem dans les débats présidentiels Bush/Kerry
Michael Leff
Tradition et « agentivité » dans la rhétorique humaniste
Steven R. Edscorn
Bibliographie annotée des œuvres publiées de Michael Leff

Comptes rendus
Victor Ferry
Ginzburg, Carlo. 2010. Le fil et les traces : vrai faux fictif, trad. Martin Rueff (Lagrasse : Verdier)
Marianne Doury
Lewiński, Marcin. 2010. Internet Political Discussion Forums as an Argumentative Activity Type (Amsterdam : Sicsat/ Rozenberg Publishers)
François Provenzano
Danblon, Emmanuelle et Loïc Nicolas (éds). 2010. Les Rhétoriques de la conspiration (Paris : CNRS éditions)

Lien vers le numéro en ligne

Site de l’ADARR

Les rencontres du groupe ADARR (2009-2010)

PROGRAMME : Premier semestre 2009-2010

Dimanche 22.11.09
16 heures, Campus de l’UTA, bât. Webb, salle 103
Dr. Véronique Magaud, U. de Toulon : Lieux dialogiques et vecteurs de polémicité dans la presse française

Mardi 5/05/09 et Mardi 8.12.09
Journées d’étude : « Polémiques journalistiques et médiatiques » avec la participation de l’équipe de l’Université de Lausanne : Prof. Marcel Burger, Dr. Raphael Micheli, M. Jérôme Jacquin ; et du Prof. Sophie Moirand (Paris-3 Sorbonne Nouvelle). Le programme sera diffusé ultérieurement. Les journées se tiendront le lundi après-midi et mardi toute la journée à l’UTA.

Mercredi 10.12.09
10.00 heures, Bar-Ilan, Bât. Kort 1004, salle 402
Sophie Moirand (Paris-3 Sorbonne Nouvelle) : Analyse du discours médiatique (Titre à préciser).

Mardi 29.12.09
16.00 heures, Campus de l’UTA, bât. Webb, salle 103
Prof. Michel Meyer (ULB) : Lecture des Principia Rhetorica : pour une théorie générale de la rhétorique.

Mardi 19.01.09
18.00 heures Campus de l’UTA, bât. Webb, salle 103
Prof. Nadine Kuperty-Tsur, (UTA) et le groupe Edgar sur la dissidence dans les écrits de la Renaissance. Le discours sur la dissidence est-il un discours polémique ?

Pour de plus amples informations sur les séances consultez régulièrement le site de l’ADARR.