« Rafraîchir les idées », Entretien avec Marc Angenot

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la mise en ligne d’un entretien avec Marc Angenot réalisé par Sarah Al-Matary et Alexandre de Vitry. Il est disponible à l’adresse suivante:

http://www.laviedesidees.fr/Rafraichir-les-idees.html

Marc Angenot a également prononcé une conférence intitulée « Histoire des idées et histoire rhétorique et cognitive » au Collège de France, le 18 mai dernier. La vidéo est également disponible en ligne:

http://www.college-de-france.fr/site/alain-de-libera/symposium-2016-05-18-15h10.htm

Annonce de parution : Argumentation et Analyse du Discours (AAD) no. 13 “Varia”

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du 13e numéro (Varia) de la revue Argumentation et Analyse du Discours – AAD. A lire notamment deux articles rédigés par des membres du GRAL : Loïc NICOLAS : « L’évidence du complot : un défi à l’argumentation. Douter de tout pour ne plus douter du tout », et Benoît SANS : « La « malédiction » d’Apulée : une interprétation pragmatique et rhétorique ».

Retrouvez AAD sur revue.org

13 | 2014
Varia

Marc Angenot

La rhétorique de la qualification et les controverses d’étiquetage

The Rhetoric of Qualification: Labelling Controversies

Rubens Damasceno Morais

La recatégorisation comme procédé argumentatif dans le domaine juridique

The Mechanism of “Argumentative Recategorization” in the Legal Area

Loïc Nicolas

L’évidence du complot : un défi à l’argumentation. Douter de tout pour ne plus douter du tout

The Evidence of Conspiracy: a Challenge to Argumentation. Doubting everything, so as not to doubt at all

Damon Mayaffre et Mahé Ben Hamed

Récits de mort et souvenir traumatique. Trames et traces lexicales des témoignages sur la Shoah

Death Narrative and Traumatic Memory: Narrative Spine and Lexical Traces in Testimonies of Holocaust Survivors

Sylvie Housiel

La perception de l’ennemi dans les lettres des combattants français de la Grande Guerre

The Perception of the Enemy in French First World War Soldiers’ Letters

Nanourougo Coulibaly

Posture discursive et victoire électorale : le cas d’Ibrahim Boubacar Keïta au Mali

Discursive Posture and Election Victory: The Case of Ibrahim Boubacar Keïta in Mali

Benoît Sans

La « malédiction » d’Apulée : une interprétation pragmatique et rhétorique

The ‘Curse’ of Apuleius: a Pragmatic and Rhetorical Interpretation

Manfred Kienpointner

La liberté ou la mort. Les arguments émotionnels dans les Philippiques de Cicéron

Freedom or death: Emotional Arguments in Cicero’s Philippics

Comptes rendus

Roselyne Koren

Frydman, Benoît et Michel Meyer (éds). 2012. Chaïm Perelman (1912-2012). De la nouvelle rhétorique à la logique juridique (Paris : Presses Universitaires de France, L’interrogation philosophique)

Ruth Amossy

Gage, John T. (ed.). 2011. The Promise of Reason. Studies in the New Rhetoric (Carbondale & Edwardswille : Southern Illinois University Press)

Eliane Damette

Goltzberg, Stefan. 2013. Perelman. L’argumentation juridique (Paris : Michalon, coll. Le bien commun)

Appel à contributions (AAD, n° 14, avril 2015) : « Le(s) discours de l’action collective »

Appel à contributions : « Le(s) discours de l’action collective »

Le n° 14 de la revue Argumentation et Analyse du Discours (AAD), dont la publication est prévue pour avril 2015, est placé sous la direction d’Eithan ORKIBI (U. d’Ariel, ADARR).

Argumentaire : Du « printemps arabe » au mouvement de « Occupy Wall Street » aux États-Unis, des tentes dressées dans les rues d’Israël aux manifestations sociales en Espagne et en Grèce, du mouvement « Femen » en Ukraine aux grèves contre la réforme des retraites en France – le monde autour nous ne cesse de bouger. Et la parole protestataire fait désormais l’objet de multiples recherches. Aux États-Unis, depuis les années 1960, tout un courant scientifique s’est consacré à l’exploration systématique de la « rhétorique des mouvements sociaux ». Dans l’espace francophone, de manière plus dispersée, les sciences de langage ont vu naître des travaux non moins éclairants tels que (pour n’en citer que quelques exemples) ceux de Jacques Guilhaumou sur le discours révolutionnaire, de Maurice Tournier sur les mots de la lutte sociale, ou de Marc Angenot sur les enjeux idéologique et politique du discours du conflit social. De plus, il existe un ensemble de travaux en sciences sociales parfois ignoré en science du langage qui, depuis les années 1980, s’intéressent aux processus de communication, de symbolisation et de construction discursive des significations dans l’action collective – une contribution particulièrement importante à l’étude des discours de l’action collective.

Le 14e numéro de la revue Argumentation et Analyse du discours a pour objectif d’explorer les dimensions discursives de l’action collective. Nous souhaitons approfondir notre compréhension scientifique et critique de la parole et des textes issus des processus et des pratiques sociaux comme la mobilisation et les protestations collectives ; la formation, le fonctionnement et la gestion des mouvements sociaux ; ou encore des activités plus organisées à l’intérieur des ONG (Organisations non-gouvernementales) ou des groupes d’intérêt. Nous nous intéressons à la manière dont le(s) discours de l’action collective permet(tent) d’un côté de la véhiculer et de la gérer (mobiliser, enthousiasmer, confronter des adversaires), et de l’autre côté, de construire, de formuler et de diffuser des idées, des symboles et des significations (revendications sociales, identités collectives, perception de la réalité sociale).

Modalités de soumission

– Les propositions peuvent être soumises sous la forme de résumés ou d’avant-projets de 1 000 mots (au maximum) dont l’acceptation vaudra encouragement mais non pas engagement de publication, jusqu’au 1er mars 2014.
– Les auteurs des propositions serons informés des décisions jusqu’au 1er avril 2014.
– Les propositions retenues devront être envoyées sous forme d’article (50 000 signes maximum, notes et bibliographies comprises) jusqu’au 1er septembre 2014.
– Les manuscrits seront lus, avec intérêt, par le comité éditorial de la revue et puis envoyés anonymement à deux spécialistes pour une évaluation finale.
– Les auteurs seront informés des résultats jusqu’au 1er novembre 2014.
– Les articles acceptés pour publication devront être renvoyés, après corrections (le cas échéant), jusqu’au 1er janvier 2015.
– La publication du numéro est prévue pour le 15 avril 2015

Contact : orkibi@gmail.com

Télécharger l’appel à contributions

Annonce de parution : Marc ANGENOT, Rhétorique de la confiance et de l’autorité, août 2013 (Discours social)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du dernier opus du Pr. Marc ANGENOT (Chaire James-McGill d’étude du discours social, McGill University, Canada, Montréal) intitulé : Rhétorique de la confiance et de l’autorité, prépublication dans « Discours social« , vol. 44, août 2013, 430 pages.

Télécharger la couverture du volume

Consulter le site de Marc Angenot

Parution : Marc Angenot, Les dehors de la littérature (Paris, Honoré Champion)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du dernier volume de Marc ANGENOT (Chaire James McGill d’étude du discours social) : Les dehors de la littérature, aux Editions Honoré Champion (coll. Unichamp Essentiel, 264 p.).

Résumé : Les études littéraires sont le seul domaine des ainsi nommées « sciences humaines » qui commence en écartant – sans jamais s’interroger sur cette mise à l’écart préjudicielle – quatre-vingt-dix pour cent et plus de ce qui peut sembler son objet naturel. Dans les deux siècles modernes, l’écrasante majorité de ce qui s’est donné pour des « romans », ne serait-ce que par cette mention sur la page de titre, de même que les textes versifiés en leur masse se trouvent exclus de toute prise en considération avant de commencer. Il en va de même pour une part plus massive encore du texte dramatique, de Pixerécourt et du mélodrame romantique au théâtre de boulevard.

Site de l’éditeur de l’éditeur

Le GRAL compte un nouveau Docteur

Les membres du GRAL ont le plaisir d’annoncer l’obtention par Loïc NICOLAS du grade de Docteur en Langues et Lettres de l’Université Libre de Bruxelles. Loïc NICOLAS (membre du GRAL, Aspirant du FNRS) a défendu ce vendredi 13 mai une dissertation originale intitulée La rhétorique et sa critique. À la rencontre du discours et de la liberté. Cette thèse a été dirigée par Emmanuelle DANBLON. Le jury était composé de :

– Marc ANGENOT (Université McGill)

– Emmanuelle DANBLON (ULB, promoteur)

– Marc DOMINICY (ULB, secrétaire)

– Francis GOYET (Université de Grenoble)

– Guy HAARSCHER (ULB)

– Christelle REGGIANI (Université de Lille 3)

La soutenance, a été présidée par Dan VAN RAEMDONCK (ULB), Directeur du Département de Langues et Littératures.

Marc ANGENOT, conférence sur « Les arsenaux argumentatifs », vendredi 6 mai, EHESS (GSPR)

Le GSPR recevra le 6 mai 2011, dans le cadre du séminaire « De l’alerte au conflit. La sociologie argumentative et la balistique des causes collectives », Marc Angenot, professeur à l’Université McGill.

Cette séance exceptionnelle se tiendra à l’EHESS au 105 Bd Raspail en salle 8 de 11h à 13h.

Depuis La Parole pamphlétaire (1982) – ouvrage majeur aussi bien pour les analyses de discours que pour la sociologie de la critique -, Marc Angenot a poursuivi ses recherches sur les liens entre expressions littéraires et constructions politiques, dont on trouve une synthèse remarquable dans ses Dialogues de sourds (2008). Marc Angenot n’aborde pas la rhétorique comme un art de persuader considéré comme intemporel, mais l’inscrit dans « une approche méthodologique à inscrire au coeur de l’histoire intellectuelle, politique et culturelle ». Au cours de la séance du 6 mai, il interviendra sur la notion d’arsenaux argumentatifs qu’il entend comme des schémas de raisonnements récurrents qui engendrent les idées, les doctrines, les systèmes et les «soutiennent».

Le séminaire est ouvert à toute personne intéressée dans la limite des places disponibles.

Contact : chateau@msh-paris.fr

Site de référence : http://socioargu.hypotheses.org/

Journée d’étude : « Rhétorique de l’exemple » 12 mai 2011 (ULB)

Les membres du GRAL sont heureux de vous inviter à la Journée d’étude qu’ils organisent, le 12 mai 2011 de 10h00 à 18h00, autour de la « Rhétorique de l’exemple ».

PROGRAMME

10h00 – 10h30

Introduction : Emmanuelle DANBLON (GRAL)

10h30 – 11h30

Marc ANGENOT (Université McGill – GRAL) : « L’affaire Dreyfus avant 1894 : un portrait-robot. »
Discutant : Emmanuel de JONGE (GRAL)

11h30 – 12h30

Fabrice CLÉMENT (Université de Neuchâtel) : « L’exemplarité de l’exemple et la métacognition. »
Discutant : Benoît SANS (GRAL)

LUNCH

14h30 – 15h30

Francis GOYET (Université de Grenoble) : « La séduction par les exemples (historiques) : le démarrage des Essais. »
Discutant : Loïc NICOLAS (GRAL)

15h30 – 16h30

Sebastian MCEVOY (Université de Paris Ouest) : « La common law et le précédent, ou la déclaration de la loi par l’exemple. »
Discutant : Victor FERRY (GRAL)

17h00 – 18h00

Synthèse générale : Table ronde introduite par Thierry HERMAN (Université de Neuchâtel – GRAL), co-animée par les chercheurs du GRAL et du Centre de rhétorique de l’Université de Liège (Sémir BADIR et François PROVENZANO).

Lieu : Campus du Solbosch. Salle : NB 8 MOD (Nouvelle Bibliothèque). Av. Paul Héger – 1050 Bruxelles

Téléchargez l’affichette de la journée et diffusez-la.

Pour venir à la journée (avec plan du campus).

Annonce de parution (CNRS Editions, 2010) : Les rhétoriques de la conspiration, Emmanuelle Danblon et Loïc Nicolas (dir.)

Nous sommes heureux de vous annoncer la parution aux Éditions du CNRS de notre ouvrage : Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d’Emmanuelle DANBLON et Loïc NICOLAS, ISBN : 978-2-271-06999-3, 349 pages.

 

Présentation de l’éditeur : La modernité a donné un souffle nouveau à l’esprit de conspiration, dont on observe aujourd’hui plus qu’hier de fascinants avatars. Des grands mythes politiques au complot de la Lune, les conspirations semblent tout à la fois issues d’un autre âge et ancrées dans notre plus vive actualité. Trop souvent noyées dans des considérations politiques ou des jugements moraux, les analyses traditionnelles se privent d’une réflexion précieuse sur les mécanismes de la persuasion qui sont au cœur de cet ouvrage.

Rassemblant ici plusieurs spécialistes des “théories du complot”, Emmanuelle Danblon et Loïc Nicolas les invitent à interroger les paradoxes de ce phénomène en adoptant la démarche rhétorique comme moyen d’enquête. L’antique discipline, éclairée par la topique contemporaine, permet de penser ces constructions théoriques de l’intérieur, dans leurs mots, dans leur rationalité et dans les preuves qu’elles construisent pour donner ou créer du sens, parfois à tout prix.

Réflexions théoriques et études de cas se complètent pour offrir une vision plus fine du conspirationnisme et, tout compte fait, des différentes façons de dire et de penser le monde en faisant le difficile exercice de la liberté.

Avec des contributions de : Marc Angenot, Paul Zawadzki, Emmanuelle Danblon, Loïc Nicolas, Evgenia Paparouni, Marc Dominicy, Olivier Klein, Nicolas Van der Linden, Valérie André, Jean-Philippe Schreiber, Cédric Passard, Thierry Herman, Evelyne Guzy-Burgman, Françoise Lauwaert, Pierre-André Taguieff.

Consulter le sommaire de l’ouvrage

N’hésitez pas à diffuser le communiqué de presse

Site des Éditions du CNRS