Cycle de conférences « La rhétorique comme exercice du regard » (E. Danblon)

Dans le cadre des Matins Philo, Emmanuelle Danblon donnera un cycle de conférence sur le thème « La rhétorique comme exercice du regard. Les témoins, les prophètes, ou comment se dit la clairvoyance?« .

Présentation:

La rhétorique est un exercice de la parole mais elle est avant tout un exercice du regard. Dans cette perspective, la notion de témoignage (pensons à l’expression de témoin oculaire) et son ancêtre, la notion de prophétie, jouent un rôle essentiel dans la façon dont ce qui a été perçu est mis en mot. De la difficulté à percevoir le réel tel qu’il est aux différentes fonctions publiques du témoignage, dans tous les cas, le choix des mots et des figures décidera de ce que les auditoires voudront bien entendre. Cette promenade à travers les différentes figures rhétoriques du témoin propose un éclairage sur les dangers du déni de réalité et les grandeurs de la clairvoyance mise en mots.

Programme détaillé: https://lesmatinsphi.be/programme/ 

Parution: « Wording Robotics: Discourses and Representations on Robotics »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution de l’ouvrage « Wording Robotics: Discourses and Representations on Robotics« , édités par Jean-Paul Laumond, Emmanuelle Danblon et Céline Pieters.

 

Présentation de l’ouvrage:

Robots challenge humans’ beliefs and expectations. Hence, regardless of whether they are the audience of a conference, the visitors of a lab, the citizens in general, some journalists, or the European Parliament, the first step in order to gain a better understanding of the field of robotics is obviously to consult the experts. Roboticists seem indeed to be in the best position to guide society in this matter, whether it is in the everyday life or within an official institution. Today however, there is a gap between the robots, as they are actually thought and built, and the intelligent and autonomous machines, as they are perceived by the society.

How can we explain it? Do the words borrowed from the living organisms and used to describe robots play a role in the confusion about the status of the discipline of robotics? The texts gathered within this book focus on the problematic of wording robotics from various perspectives. They are the results of a unique interdisciplinary meeting gathering roboticists, linguists, philosophers and neuroscientists, the 4th Workshop of Anthropomorphic Motion Factory held at LAAS-CNRS in Toulouse on Nov 31st – Dec 1st 2017.

 

Table des matières

Séminaire Movere

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la tenue d’une séance du séminaire international « Movere » qui aura pour thème « Littérature-émotions: Elans du corps« . Elle se tiendra le 12 décembre 2018, de 14h à 17h à l’Université libre de Bruxelles (Campus du Solbosch, UB5.132).

Les intervenants de cette séance sont Pascal Nouvel, Emmanuelle Danblon et Céline Pieters.

Organisation du séminaire: Justine Feyereisen (ULB)

Pour de plus amples informations: http://philixte.ulb.ac.be

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle? Et comment en parler? (Rencontres de la Maison du livre

Le 23 octobre prochain, dans le cadre des rencontres de la Maison du livre, Emmanuelle Danblon et Céline Pieters participeront à une discussion sur le thème « Qu’est-ce que l’intelligence artificielle? Et comment en parler? ».

Présentation:

On parle de plus en plus d’intelligence artificielle, mais serait-ce un abus de langage ? Et si elle existe, comment la définir ? En circonscrire le champ ? D’aucuns prétendent améliorer nos capacités physiques, mais aussi intellectuelles, grâce à des implants informatiques, cérébraux notamment. Mais le cerveau est-il comparable à un ordinateur ? Un ordinateur fonctionne-t-il comme un cerveau humain ? Et inversement, notre cerveau est-il numérisable ? Pourrait-on le télécharger sur une machine ? Le cloner ? Quelle est la spécificité de l’intelligence humaine ?

Intervenants:

François Van Lishout : docteur et ingénieur civil informaticien à l’Université de Liège

Hugues Bersini : professeur d’informatique et directeur du laboratoire d’intelligence artificielle de l’Université Libre de Bruxelles

Emmanuelle Danblon : professeur ordinaire de rhétorique à l’ULB

Céline Pieters : doctorante en co-tutelle avec Emmanuelle Danblon et Jean-Paul Laumond, directeur de recherche au CNRS et roboticien (LAAS, Toulouse)

Alexandre Wajnberg, journaliste scientifique, animera la discussion

 

Informations pratiques

Cycle de conférences d’Emmanuelle Danblon dans le cadre des « Mardis philo »

Emmanuelle Danblon présentera cette année un cycle de conférences intitulé « Les compétences rhétoriques et l’exercice de la citoyenneté » dans le cadre des « Mardis philo » .

Présentation: La rhétorique naît en Sicile au Ve Siècle avant notre ère. Le contexte est à la fois politique et épistémologique. Dès le départ, surgit une controverse sur son identité. Elle n’est ni une science ni une philosophie. Qu’est-elle ? Elle se présente le plus souvent comme une techniqueà usage du citoyen pour se défendre par la parole publique. Controversée, elle apparaît très tôt comme une tromperie et est assimilée à l’art de la manipulation. Pourtant, il y a derrière le projet rhétorique un projet humaniste qu’il est urgent de comprendre sous l’angle de nos démocraties avancées et multiculturelles. Cette discipline a pour ambition de développer nos capacités naturelles à emporter l’adhésion par l’acquisition d’un ensemble d’outils qui forment une technique : celle d’exercer la citoyenneté. Elle forge le regard critique et prémunit contre notre tendance naturelle au dogmatisme. Elle immunise contre les dangers que constituent le radicalisme et le conspirationnisme. Elle développe la confiance en soi, en Autrui et dans le monde. Enfin, elle fait de la liberté une occasion plutôt qu’une crainte.

Dates des séances (de 11h40 à 13h00): 25/09/2018; 09/10/2018; 23/10/2018; 13/11/2018; 27/11/2018; 11/12/2018

Plus d’informations

Séminaire « David et Bethsabée ou le mythe des âmes sœurs », par Emmanuelle Danblon

Emmanuelle Danblon donnera le mercredi 21 février prochain, de 18h à 20h, un séminaire intitulé « David et Bethsabée ou le mythe des âmes sœurs« .

Résumé: David est pris d’une passion irrésistible pour Bethsabée, femme d’Urie. L’enfant qui naîtra de cette union sera condamné. Ensuite seulement, le couple se retrouvera et fera l’épreuve du réel: l’intensité de l’amour, les fautes et les deuils. Ils auront alors un deuxième enfant, le Roi Salomon, connu pour son sens de la justice. Le cabaliste Joseph Gikatila (XIIIe siècle) propose une lecture mystique de cette histoire d’une grande actualité psychologique sur le lien amoureux. L’écrivain Erri De Luca la reprend à son compte et nous dit quelque chose de notre façon d’aimer.

Modalités pratiques: 

Salle : La petite miette – 95 rue Cervantès – 1190 Forest (Bruxelles) – Tél. 02 203 81 00 – Site: petitemiette.be

Coût des séances : 20 euros la séance ou 70 euros le carnet de 5 séances. Entrées et carnets peuvent être achetés online sur notre site, ou en cash à l’entrée du séminaire. Les carnets sont nominatifs, mais peuvent être cédés à un tiers pour peu que le nom de celui-ci nous soit communiqué par mail au moins 24h à l’avance.

Renseignements : www.sos-sectes.com et/ou info@sos-sectes.com.

 

Journée d’études doctorales « Argumentation savante et argumentation profane »

La journée d’études doctorales « Argumentation savante et argumentation profane » se tiendrai le 2 juin 2017, de 09h30 à 16h00 à la MESHS de Lille.

Présentation de l’événement:

La journée est organisée par l’Ecole doctorale SHS et la MESHS dans le cadre du programme ADA et est destinée en premier lieu aux doctorants qui peuvent la valider par une attestation de présence dans le cadre de leur formation doctorale. Les journées sont aussi ouvertes à tous les chercheurs et membres du public intéressés. Le but de la journée est donc double : d’une part elle doit comporter un élément didactique qui aidera les doctorants à revenir de façon critique sur leurs objets et leurs propres modes de réflexion, d’autre part, elle a l’ambition d’être un véritable lieu d’échange entre chercheurs sur les différents niveaux d’argumentation, dites «savante» et «profane».

Emmanuelle Danblon présentera à cette occasion une communication intitulée « Un point de vue rhétorique sur la post-vérité ».

Programme

Table ronde « Poétique et neurologie de l’interprétation » – IEA de Paris

Une table ronde « Poétique et neurologie de l’interprétation » est organisée le mercredi 3 mai prochain, de 17h à 19h, à l’Institut d’Etudes Avancées de Paris.

Il s’agira d’une discussion croisée autour des ouvrages d’Emmanuelle Danblon (Mandorla de Paul Celan. Ou l’épreuve de la prophétie, Le Bord de l’Eau, 2017) et Lionel Naccache (Le Chant du signe. Aventures et mésaventures de nos interprétations quotidiennes, Odile Jacob, 2017).

Pour plus d’informations: http://www.paris-iea.fr/fr/evenements/poetique-et-neurologie-de-l-interpretation

Parution du nouvel ouvrage d’Emmanuelle Danblon

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du nouvel ouvrage d’Emmanuelle Danblon, Mandorla de Paul Celan. Ou l’épreuve de la prophétie, paru aux éditions Le Bord de l’Eau.

Les pratiques prophétiques des Anciens avaient un rôle à jouer en temps de crise. Leurs récits poétiques apportaient aux hommes une lanterne pour les guider dans l’obscurité. Tout cela a disparu au profit d’une poésie désincarnée, réputée inutile et élitiste. Nous sommes les héritiers d’une conception de la poésie privée de ses fonctions vitales d’antidote à la violence et de consolation face au désespoir. Nous sommes aujourd’hui orphelins de cet art. Incapables de lui reconnaître une dimension éthique et un rôle politique, pourtant essentiels. MANDORLA invite à explorer ces usages perdus de la poésie. Elle nous donne le courage de la lucidité et la force de l’imagination. Elle nous invite à emprunter la voie oblique de l’utopie. C’est l’épreuve de la prophétie.

Description de l’éditeur