Parution du nouvel ouvrage d’Emmanuelle Danblon

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du nouvel ouvrage d’Emmanuelle Danblon, Mandorla de Paul Celan. Ou l’épreuve de la prophétie, paru aux éditions Le Bord de l’Eau.

Les pratiques prophétiques des Anciens avaient un rôle à jouer en temps de crise. Leurs récits poétiques apportaient aux hommes une lanterne pour les guider dans l’obscurité. Tout cela a disparu au profit d’une poésie désincarnée, réputée inutile et élitiste. Nous sommes les héritiers d’une conception de la poésie privée de ses fonctions vitales d’antidote à la violence et de consolation face au désespoir. Nous sommes aujourd’hui orphelins de cet art. Incapables de lui reconnaître une dimension éthique et un rôle politique, pourtant essentiels. MANDORLA invite à explorer ces usages perdus de la poésie. Elle nous donne le courage de la lucidité et la force de l’imagination. Elle nous invite à emprunter la voie oblique de l’utopie. C’est l’épreuve de la prophétie.

Description de l’éditeur

Journée d’étude interprofessionnelle « Les ficelles du complot »

La journée d’étude interprofessionnelle « Les ficelles du complot » se tiendra le mardi 24 janvier 2017 à l’Institut du Travail Social Régional d’Auvergne (ITSRA). Emmanuelle Danblon y proposera une réflexion sur les rhétoriques de la conspiration.

Programme de la journée

Les inscriptions et demandes d’informations se font auprès de Mme Savina Alvarez (savina.alvarez@justice.fr) ou de Mme Mathilde Vindevoghel (mathilde.vindevoghel@justice.fr)

Nouvelle collaboration – Equipe « Gepetto » (Mouvement des Systèmes Anthropomorphes)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer une nouvelle collaboration avec des roboticiens de l’équipe « Gepetto » (Mouvement des Systèmes Anthropomorphes) du Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes (LAAS) de Toulouse.

Céline Pieters réalisera dans ce cadre une thèse de doctorat en co-direction avec Emmanuelle Danblon (GRAL, ULB) et Jean-Paul Laumond (LAAS-CNRS, équipe Gepetto).

Séminaire « Education morale, éthique, civique – Points de vue européens »

La première séance du séminaire « Education morale, éthique, civique – Points de vue européens » se tiendra le 22 juin prochain, de 13h00 à 16h30 à l’Institut des Sciences et Pratiques d’Education et de Formation de Lyon.

Emmanuelle Danblon et Benoît Sans y présenteront notamment une conférence intitulée « Genres rhétoriques, cognition et éthique. Une expérience de formation dans l’enseignement secondaire belge ».

Voir le programme complet

L’exemple historique dans le discours (Nouveau numéro de la revue Argumentation et Analyse du Discours)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du nouveau numéro de la revue Argumentation et Analyse du Discours, consacré à l’exemple historique dans le discours (sous la direction de Paola Paissa et Loredana Trovato).

Le volume est accessible en ligne à l’adresse suivante : https://aad.revues.org/2094

Table des matières:

Paola Paissa – Introduction: l’exemple historique dans le discours — enjeux actuels d’un procédé classique

Bernhard ForchtnerHistoria Magistra Vitae: Le topos de « l’Histoire comme maître de la vie » dans les controverses publiques sur la représentation de Soi et de l’Autre

Roselyne Koren – Exemple historique, comparaison, analogie, métaphore: sont-ils interchangeables?

Emmanuelle Danblon – Figurer la dystopie pour éclairer l’utopie: une fonction de l’exemple historique

Silvia Modena -Exemple historique et débat contre l’euro dans l’espace discursif français

Paola Paissa – Exemple historique et argumentation: autour de la reconnaissance du massacre du 17 octobre 1961

Dominique Maingueneau – De la République romaine à la République française: exemple historique et scénographie

Lorella Sini – De l’icône à l’exemple historique: Le discours de commémoration de Jeanne d’Arc par Marine Le Pen

Loredana Trovato – L’exemple historique du Poilu en tant qu’expression de l’homonoia dans les discours institutionnels français

Varia

Maria Giulia Dondero – Pour une rhétorique sémiotique de l’image en sciences biologiques

Comptes rendus

Maria Brilliant – Korthals Altes, Liesbeth. 2014. Ethos and Narrative Interpretation. The Negotiation of Values in fiction (Lincoln&London: University of Nebraska Press)

Jürgen Siess – Kock, Christian & Lisa Villadsen (eds). 2014. Contemporary Rhetorical Citizenship (Leiden : Leiden University Press)

Journée d’étude « Argumentation et rhétorique »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la journée d’étude « Argumentation et rhétorique« , organisée dans le cadre du séminaire doctoral ADA (« argumenter, décider, agir »). Emmanuelle Danblon y présentera une conférence intitulée Les types de décision (délibératif et épidictique chez Aristote et Perelman).

La journée se tiendra le vendredi 25 mars 2016, de 09h30 à 17h00, à la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société (MESHS) de Lille.

Voir le programme de l’événement

Journée d’étude « Entre rhétorique et philologie »

La journée d’étude « Entre rhétorique et philologie: pour une réhabilitation des liens entre théorie et pratique » se tiendra le 11 février 2016 à l’Université libre de Bruxelles (Maison des Arts, avenue Jeanne 56).

Programme

10h00 – ouverture de la journée par Julie Dainville et Benoît Sans

10h15 – Francis GOYET

Penser par les exemples : le conciones, « bréviaire du rhétoricien »

11h00 – pause

11h15 – Pierre CHIRON

La philologie au secours de la rhétorique vivante : le cas du De inventione du Ps.-Hermogène

12h00 – Salvatore DI PIAZZA

Le strabisme de la rhétorique. Le statut épistémologique de la techne selon Aristote

12h45 – Déjeuner

14h00 – Cristina PEPE

À l’école de Rhodes : un modèle de rhetor à l’époque hellénistique

14h45 – Guillaume TEDESCHI

Du Lycée au Musée : l’utilisation des concepts rhétoriques aristotéliciens dans la philologie alexandrine

15h30 – pause

15h45 – Julie DAINVILLE

Rhétorique et réputation historique: le cas de la Pythie dans l’œuvre d’Hérodote

16h30 – Benoît SANS et Naïm VANTHIEGHEM

L’apprentissage de la rhétorique au regard de la papyrologie

17h15 – Emmanuelle DANBLON et Alain DELATTRE

Conclusion de la journée

 

Télécharger le programme

 

Organisation : Julie Dainville et Benoît Sans

Sous la direction scientifique d’Emmanuelle Danblon et Alain Delattre

 

Inscription souhaitée

Table ronde sur la vraisemblance

Une table ronde sur la vraisemblance se tiendra à l’Université libre de Bruxelles (local: AZ4.103) le 12 février 2016 de 14h00 à 17h00.

Programme:

Paul Aron (Université libre de Bruxelles) – Y a-t-il un « contrat de vraisemblance » littéraire ?

Il s’agira dans cette présentation d’examiner l’idée d’un «  contrat de vraisemblance  » dans le domaine littéraire. Le but est de voir quelle est encore l’actualité du concept : en avons-nous besoin pour analyser des oeuvres aujourd’hui, et si oui, selon quelles modalités  ? Peut-on parler « d’indicateurs de vraisemblance » narratifs et/ou métanarratifs ?

Salvatore Di Piazza (Università degli Studi di Palermo) – Imaginer la vérité. À propos de la notion grecque d’eikos

L’analyse sémantique de la notion grecque d’eikos, dont la traduction est «  vraisemblable  », « probable », renvoie aux concepts d’imagination et de ressemblance. Mais l’eikos concerne aussi le domaine de la vérité lorsqu’il n’y a pas de certitude ; par exemple dans le cas de la rhétorique, de la médecine et, en générale, des arts conjecturaux. Dans ces cas, la vérité est imaginée au nom d’une régularité — laquelle admet toutefois des exceptions. Or, c’est justement cette régularité qui nous permet de reconstruire le passé et le présent, et de prophétiser l’avenir moyennant une marge d’erreurs propre aux affaires humaines.

Marc Dominicy (Université libre de Bruxelles) – La vraisemblance et l’exemplarité de l’exception

La conception aristotélicienne de la vraisemblance poétique repose sur deux fondements. Nous trouvons, d’un côté, l’analyse du hasard (dans ses deux variétés) qui est issue de la « Physique » et, d’un autre côté, la définition de la mimésis à partir de la distinction entre individus et types. Si l’on tient compte de ces deux paramètres, on peut comprendre pourquoi l’exceptionnel (« l’invraisemblable » du sens commun) peut être source de « vraisemblance », et donc fournir une « exemplarité » qui ne dépende en aucune manière du retour fréquent de certains scénarios actionnels. Cette doctrine est parfaitement compatible avec des approches actuelles, en l’occurrence la théorie searlienne de l’Intentionnalité « comme-si » et la théorie des prototypes ou des stéréotypes.

Organisation et contact : Emmanuelle Danblon et Julie Dainville

Voir l’affiche de l’événement

Colloque « La narrativité en psychothérapie »

Le neuvième colloque belge d’aide aux victimes de sectes se tiendra les 19 et 20 février prochains, de 8h30 à 17h00, sur la campus Solbosch de l’Université libre de Bruxelles (Salle Dupréel, avenue Jeanne, 44 et local UD2.218A, avenue Antoine Depage, 30). Il a pour titre « La narrativité en psychothérapie ».

Emmanuelle Danblon y présentera une communication intitulée « Un cas d’autoguérison expliqué par la rhétorique ».

Voir l’affiche et le programme du colloque

Dans le prolongement de cet événement, trois séminaires seront proposés à partir du mois de septembre:

– Les grandes récits occidentaux (durée: 3 ans)

– La sémiotique à l’usage des psys (durée: 3 ans)

– Le radicalisme: comment aider les proches (durée: 1 ans)

Vous trouverez de plus amples informations et le programme provisoire de ces trois séminaires à l’adresse suivante: http://www.sos-sectes.org/seminaires.htm

Colloque « La fonction prophétique. Intuition, anticipation, narration » (organisé par Emmanuelle Danblon)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer le colloque « La fonction prophétique. Intuition, anticipation, narration » organisé par Emmanuelle Danblon, chercheuse invitée à l’IEA de Paris. Cet événement se tiendra à Paris les 5 et 6 novembre prochains.

Présentation:

La fonction prophétique du langage, connue dans l’antiquité et perdue aujourd’hui, fait intervenir un éventail de facultés humaines (perception, intuition, compréhension, formulation, anticipation, transmission) qui ensemble rappellent la mission de la fonction testimoniale. Le défi consiste à éclairer ces deux figures de l’activité humaine l’une par l’autre, celle du prophète et celle du témoin. Loin de se concentrer sur la question religieuse (divination, inspiration), il s’agira d’explorer la fonction rhétorique de celui qui vient porter témoignage devant le monde d’un événement qu’il a lui même vécu directement, par les sens, et qui est ensuite investi de la responsabilité de délivrer un message à la communauté. Plus l’événement présente un caractère inattendu pour les sens, invraisemblable pour la raison et ineffable pour la parole, plus la fonction testimoniale et prophétique sera mise au défi. La disparition prochaine des derniers témoins de camps d’extermination nous engage à une meilleure compréhension de la fonction prophétique/testimoniale. Nous laissons de côté la dimension politique, historique et philosophique pour nous concentrer sur la question cognitive, linguistique et rhétorique de ce nouveau défi pour la connaissance et la société.

1) Comment perçoit-on un événement (sensations, intuitions, émotions) ?
2) Comment comprend-on la portée d’un événement (jugement, anticipation) ?
3) Comment formule-t-on un événement (choix des formules et genres de discours) ?
4) Comment reçoit-on un événement (à quelles conditions l’imaginaire et les institutions de notre société sont-elles en mesure de s’emparer du message du témoin/prophète pour le bien commun ?)

Intervenants:

Sylvie Barnay (Université de Lorraine) : « Le prophète, interprète de l’histoire : quelques perspectives de recherche »
Alain Berthoz (Collège de France) : « Perception, anticipation et prédiction. Le point de vue des neurosciences. »
Pierre Gibert (Centre Sèvres) : « Témoignage et prophétie. Retour sur le vocabulaire biblique »
Roland Jouvent (Université Pierre et Marie Curie) : « Du témoin prophète pour le bien commun. Comment faire de la réalité un plaisir psychique ? »
Alain Rabatel (Université Lyon 1) : « Témoignage et prophétie. Ressemblances et différences dans la fonction narrative ».
Michaël de Saint-Cheron : « Levinas, témoin ou prophète de notre temps ? »
Armin Schnider (Université de Genève) : « Discernement entre fantasme et réalité ».
Emmanuelle Danblon (Université libre de Bruxelles) « La fonction prophétique. Pour repenser le témoignage aujourd’hui »

Informations pratiques:

Dates: jeudi 5 et vendredi 6 novembre 2015 (de 14h à 18h)

Lieu: IEA de Paris
Hôtel de Lauzun, Île Saint-Louis
17 quai d’Anjou
75004 Paris

Présentation du colloque sur le site de l’IEA de Paris

Annonce de parution : « Rhétorique et citoyenneté » (sous la direction de Victor Ferry et Benoît Sans)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du nouveau numéro de la revue Exercices de rhétorique, édité par Victor Ferry et Benoît Sans. Ce numéro, qui a pour titre Rhétorique et citoyenneté, vise à réactualiser les concepts rhétoriques hérités de l’Antiquité et à montrer leur pertinence dans l’éducation et la formation du citoyen d’aujourd’hui.

Accéder au volume

Sommaire:

Partie I – Dossier : l’exercice rhétorique de la citoyenneté

Introduction: éduquer le regard rhétorique

Victor Ferry et Benoît Sans

Exercer l’invention ou (ré)inventer la controverse

Benoît Sans

Résister à la calomnie: Changeling de Clint Eastwood

Roberta Martina Zagarella

Le sophiste noir: l’assaut poétique de Muhammed Ali

Marco Mazzeo

La Déclaration préliminaire des Droits de l’Homme Numérique: un exercice pratique de l’utopie rhétorique

Emmanuelle Danblon et Ingrid Mayeur

Exercer l’empathie: étude de cas et perspectives didactiques

Victor Ferry

Partie II – Atelier: Réflexions sur l’exercice: autour du manuel de rhétorique d’Auguste Baron (1re éd. 1849)

Exercer et pratique la rhétorique dans la tradition humaniste de l’Ecole de Bruxelles: Auguste Baron, Eugène Dupréel, Chaïm Perelman

Loïc Nicolas

De la Rhétorique, ou de la composition oratoire et littéraire (2e éd. 1853: Préface et extraits)

Auguste Baron

Partie III – Document: Hélisenne de Crenne: Les quatre premiers livres des Eneydes (1541)

Hélisenne de Crenne: traduire, réécrire, amplifier Virgile au XVIe siècle

Ellen Delvallée

La Translation du quatrième Livres des Enéides de Virgile

Hélisenne de Crenne

Mise en ligne du site internet dédié à Chaïm Perelman et à ses archives : http://perelman.ulb.be

L’équipe du GRAL est heureuse et fière d’annoncer la mise en ligne d’un site internet http://perelman.ulb.be dédié à Chaïm Perelman (1912-1984) et à ses archives. Il s’agit là d’une réalisation du GRAL financée par le F.R.S.-FNRS.

PrésentationLogicien, philosophe, juriste, activement impliqué dans la vie communautaire juive, Chaïm Perelman (1912-1984) a mené durant la seconde moitié du XXe siècle une activité scientifique intense, riche d’échanges intellectuels et culturels. Professeur à l’Université libre de Bruxelles, il a fait fructifier l’héritage du philosophe Eugène Dupréel et a fondé la Nouvelle Rhétorique, dont il publiera les principes dans le Traité de l’argumentation (1958) écrit en collaboration avec sa collègue et amie, Lucie Olbrechts-Tyteca. Cette œuvre majeure produit un changement de perspective dans l’étude des moyens de persuasion, brisant radicalement le cadre cartésien traditionnel : les auteurs y intègrent les apports de la rhétorique aristotélicienne en soulignant l’importance du raisonnable, intimement lié à l’exercice de la raison pratique.

Objectifs : Ce site a pour but de renseigner l’utilisateur sur la vie et l’œuvre du philosophe, par une série de textes illustrés de documents iconographiques et d’entretiens inédits. Il donne accès à des ressources utiles : biographie, articles numérisés, interviews et instruments de recherche dans le contenu du fonds « Chaïm Perelman » de l’Université libre de Bruxelles.

Remarque : Le projet scientifique consacré aux Archives « Chaïm Perelman » prendra fin en 2017. Des mises à jour sont prévues jusqu’à ce terme. On développera prochainement une version du site en langue anglaise (2016), ainsi qu’une application permettant l’extraction automatique d’entités nommées dans la correspondance sortante de Chaïm Perelman. En outre, la base de données Pallas sera enrichie d’un aperçu des collections du fonds « Fela and Chaïm Perelman » de l’United States Holocaust Memorial Museum de Washington.

Contacts

Pr Emmanuelle DANBLON
Directrice scientifique du projet Archives Perelman : edanblon@ulb.ac.be

M. Didier DEVRIESE
Directeur des Archives de l’ULB : didier.devriese@ulb.ac.be

Administration du site et de la base de données : gral@ulb.ac.be

Emmanuelle Danblon : chercheuse en résidence à l’IEA de Paris (à partir d’octobre 2015)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer qu’Emmanuelle DANBLON sera chercheuse invitée (en résidence) à l’Institut d’études avancées de Paris, à partir d’octobre 2015, et se consacrera au thème : « La fonction prophétique ».

RésuméCe projet entend répondre à la question : existe-t-il une fonction prophétique ? Quelles en sont les caractéristiques linguistiques, psychologiques et anthropologiques ? Peut-on lui reconnaître un statut institutionnel comme c’était le cas dans l’Antiquité ? Que recouvrirait-elle aujourd’hui ? La possibilité de croiser les développements actuels en neuroscience et l’approche rhétorique et anthropologique développée par l’Ecole de Bruxelles servirait de guide à ce projet. L’intention est de poser un regard naturaliste sur cette fonction du langage.

Reconnue de première importance dans l’histoire de l’humanité, elle n’est plus aujourd’hui considérée comme rationnelle alors même qu’elle constitue un phénomène très actuel pourtant totalement absent des institutions officielles mais présent en marge de celles-ci (tarologie, théories du complot sur Internet, la fonction prophétique investit des lieux cachés, occultes ou anonymes mais très prisés par les citoyens). Enfin, il semble qu’on retrouve l’ensemble des traits de cette fonction prophétique dans le genre testimonial (cf. Dulong) qui pose une question urgente à notre société : comment mettre en récit la parole des témoins qui vont disparaître et quel statut donner à ces récits dans la construction de la mémoire et de l’histoire ?

Site de référence

L’IEA de Paris est un centre de recherche dans le domaine des sciences humaines et sociales qui accueille des chercheurs internationalement reconnus pour des séjours de recherche de cinq à dix mois. L’institut organise dans ses locaux, situés à l’hôtel de Lauzun, des colloques et conférences en relation avec leur sujet de recherche et l’actualité scientifique.