Annonce de parution : Marc Angenot, O Discurso social e as retóricas da incompreensão…

O Discurso social e as retóricas da incompreensão: consensos e conflitos na arte de (não) persuadirL’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution, en traduction portugaise (Brésil), d’une synthèse des réflexions et des travaux de Marc ANGENOT (Univ. McGill, Montréal) sur le discours social, la rhétorique, l’argumentation, la (non) persuasion, le dissensus… L’ouvrage de 215 pages, publié aux Editions de l’Université de Sao Carlo (EdUFSCar), s’intitule : O Discurso social e as retóricas da incompreensão: consensos e conflitos na arte de (não) persuadir.

Présentation de l’éditeur : O que produz o entendimento e o desentendimento nos diálogos dos sujeitos de uma sociedade? Quais são os papéis desempenhados pelos discursos nos consensos e nos conflitos sociais? Se a Retórica ensina-nos desde a Antiguidade a persuadir aquele com quem falamos, por que convencer o outro continua a ser uma tarefa tão difícil? Essas e outras questões são lançadas por Marc Angenot, que se dedica há mais de 50 anos a lhes formular repostas. Neste livro, o leitor encontrará uma preciosa síntese de sua vasta obra consagrada a demonstrar com rigor e originalidade como se dá a produção dos discursos hegemônicos e dissidentes, que cumprem função decisiva na construção e na desconstrução dos laços sociais.

Site de référence

Séminaire du GRAL (2012-2013) : Hommage à Chaïm Perelman

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer et de diffuser le programme de son séminaire annuel intitulé : « Rhétorique et humanisme. « Faire faire : la persuasion aujourd’hui » – Hommage à Chaïm Perelman. »

Télécharger le programme

Comme un heureux hasard, notre groupe de recherche a entamé voici un an une exploration systématique de l’imposant fonds des « Archives Perelman » conservé à l’Université Libre de Bruxelles. Nous y (re)découvrons un infatigable humaniste, curieux des hommes et de la société ; conscient des risques qu’impose à chacun la liberté des sociétés ouvertes. C’est dans cet état d’esprit que Perelman – qui aurait eu 100 ans en 2012 – rencontre par hasard la rhétorique, seule discipline, à ses yeux, capable d’aider les citoyens à construire une société libre.

C’est en hommage à ses puissantes intuitions que nous décidons aujourd’hui de reprendre son projet, là où il l’avait laissé. Si la rhétorique peut refonder l’humanisme, c’est au prix d’un travail libre et lucide qui doit s’entreprendre avec les disciplines des sciences de l’homme mais aussi avec le fonctionnement de la société.

Nous invitons les étudiants, doctorants, chercheurs et enseignants intéressés par cette question à venir assister au séminaire de cette année. Celui-ci introduira le Colloque international qui se déroulera du 16 au 18 mai 2013 à l’Université Libre de Bruxelles et à l’Académie Royale de Belgique.

PROGRAMME

Séance 1 – Vendredi 26 octobre 2012 de 14h à 17h

Roberta Zagarella (Palerme – ULB/GRAL)

« Giambattista Vico, Chaïm Perelman : l’humanisme et la rhétorique. »

Salvatore di Piazza (Palerme – ULB/GRAL)

« Conjectures et approximations : la raison pratique, d’Aristote à Perelman. »

Séance 2 – Vendredi 14 décembre 2012 de 14h à 17h

Karel Van Haesebrouck (ULB)

« L’homme, acteur dans la cité : rôle du corps et du regard dans le théâtre contemporain. »

Christian Biet (Paris Ouest – Nanterre)

« Les tragiques, hier et aujourd’hui. Figurations théâtrales de la violence civile. »

Séance 3 – Vendredi 15 février 2013 de 14h à 17h

Claude Calame (EHESS, Paris)

« Un faire faire poétique : pragmatique rituelle de la tragédie grecque. »

Sophie Klimis (Facultés Saint Louis – Bruxelles)

« La paideia tragique du chœur citoyen : dressage du thumos et/ou éducation à la phronèsis ? »

Lieu

Les séances ont lieu à l’Université Libre de Bruxelles, Campus du Solbosch
Le vendredi de 14h à 17h
Bâtiment A, Porte Z, 4e étage, Salle AZ.4.103
Le séminaire est ouvert à tous

Colloque organisé par l’Association de Rhétorique d’Argentine : 21-23 mars 2013 (Université de Cuyo)

2ND NATIONAL RHETORIC COLLOQUIUM
« Codes of persuasion: Past and Present »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer l’organisation d’un Colloque autour des « Codes de la persuasion » organisé par l’Association de Rhétorique d’Argentine. Cette manifestation se tiendra du 21 au 23 mars 2013 en la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université Nationale de Cuyo. Le Professeur Marc ANGENOT (Université McGill de Montréal) interviendra en séance plénière.

Call for papers : The Argentine Rhetoric Association is now welcoming submissions for its 2nd National Rhetoric Colloquium, « Codes of persuasion: Past and Present » and the 1st International Conference on Rhetoric and Interdisciplinarity. Both events will take place at the the Universidad Nacional de Cuyo, Mendoza (Argentina), March 21-23, 2013.

Email de contact : iicoloquioretorica@gmail.com

Télécharger le document de présentation.

Parution du dernier numéro (n° 16) de la Revue A contrario : « L’argumentation au carrefour des disciplines »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du dernier numéro de la Revue A contrario (n° 16, 2011/2, 180 pages). Cette livraison est consacrée à « L’argumentation au carrefour des disciplines : sciences du langage et sciences sociales ».

Avant-propos
Page 3 à 9
L’argumentation au carrefour des disciplines : sciences du langage et sciences sociales

Page 10 à 25
Ruth Amossy : Des sciences du langage aux sciences sociales : l’argumentation dans le discours

Page 26 à 40
Emmanuelle Danblon : La rhétorique : à la recherche d’un paradigme perdu

Page 41 à 62
Thierry Herman : Le courant du Critical Thinking et l’évidence des normes : réflexions pour une analyse critique de l’argumentation

Page 63 à 87
Marianne Doury et Catherine Kerbrat-Orecchioni : La place de l’accord dans l’argumentation polémique : le cas du débat Sarkozy/Royal (2007)

Page 88 à 109
Jérôme Jacquin : Localiser, décrire et faire voir le fait argumentatif : le modèle dialogal de l’argumentation au défi d’un corpus complexe

Page 110 à 130
Christian Plantin : Analogie et métaphore argumentatives

Page 131 à 150
Francis Chateauraynaud : Sociologie argumentative et dynamique des controverses : l’exemple de l’argument climatique dans la relance de l’énergie nucléaire en Europe

Page 151 à 173
Juliette Rennes : Les formes de la contestation. Sociologie des mobilisations et théories de l’argumentation

Url de référence : http://www.cairn.info/revue-a-contrario-2011-2.htm

Annonce de parution (CNRS Editions, 2010) : Les rhétoriques de la conspiration, Emmanuelle Danblon et Loïc Nicolas (dir.)

Nous sommes heureux de vous annoncer la parution aux Éditions du CNRS de notre ouvrage : Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d’Emmanuelle DANBLON et Loïc NICOLAS, ISBN : 978-2-271-06999-3, 349 pages.

 

Présentation de l’éditeur : La modernité a donné un souffle nouveau à l’esprit de conspiration, dont on observe aujourd’hui plus qu’hier de fascinants avatars. Des grands mythes politiques au complot de la Lune, les conspirations semblent tout à la fois issues d’un autre âge et ancrées dans notre plus vive actualité. Trop souvent noyées dans des considérations politiques ou des jugements moraux, les analyses traditionnelles se privent d’une réflexion précieuse sur les mécanismes de la persuasion qui sont au cœur de cet ouvrage.

Rassemblant ici plusieurs spécialistes des “théories du complot”, Emmanuelle Danblon et Loïc Nicolas les invitent à interroger les paradoxes de ce phénomène en adoptant la démarche rhétorique comme moyen d’enquête. L’antique discipline, éclairée par la topique contemporaine, permet de penser ces constructions théoriques de l’intérieur, dans leurs mots, dans leur rationalité et dans les preuves qu’elles construisent pour donner ou créer du sens, parfois à tout prix.

Réflexions théoriques et études de cas se complètent pour offrir une vision plus fine du conspirationnisme et, tout compte fait, des différentes façons de dire et de penser le monde en faisant le difficile exercice de la liberté.

Avec des contributions de : Marc Angenot, Paul Zawadzki, Emmanuelle Danblon, Loïc Nicolas, Evgenia Paparouni, Marc Dominicy, Olivier Klein, Nicolas Van der Linden, Valérie André, Jean-Philippe Schreiber, Cédric Passard, Thierry Herman, Evelyne Guzy-Burgman, Françoise Lauwaert, Pierre-André Taguieff.

Consulter le sommaire de l’ouvrage

N’hésitez pas à diffuser le communiqué de presse

Site des Éditions du CNRS

Colloque « Persuasion et argumentation », CRAL – EHESS, 7-9 septembre 2010

Persuasion et argumentation
Colloque international organisé par le CRAL à l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales), 105 Bd. Raspail, 75006 Paris, salle 7

mardi 7 septembre 2010

9h 45 Accueil des participants

10h Ouverture du colloque, Esteban Buch Directeur d’Études à l’EHESS, Directeur du CRAL (Centre de Recherches sur les Arts et le Langage)

Session 1. Clarifications
Président de séance : Georges Roque, CRAL, CNRS-EHESS

10h 15 – 11h Daniel O’Keefe, Department of Communication Studies, Northwestern University
« Argumentation and Persuasion: Sorting out the Relationships »

11h – 11h 30 pause

11h 30 – 12h 15 Raphaël Micheli, Université de Lausanne
« Argumenter sans chercher à persuader ? Une analyse critique de quelques définitions non persuasives de l’argumentation »

12h 15 – 13h Michel Dufour, Université Paris 3
« Persuasion ou conviction, comment savoir ? »

13h – 14h 30 pause déjeuner

Session 2. Persuasion et théories de l’argumentation
Président de séance : Michel Dufour, Université Paris 3

14h 30 – 15h 15 Tony Blair, Centre for Research in Reasoning, Argumentation and Rhetoric, University of Windsor, Canada
« Argumentation as Rational Persuasion »

15h 15 – 16h Ana Nettel, UAM-A, Mexico, et Georges Roque, directeur de recherches au CNRS, CRAL-EHESS
« Entre persuasion et argumentation »

16h – 16h 30 pause

16h 30 – 17h 15 Frans van Eemeren, University of Amsterdam
« Strategic Maneuvering and Persuasion in Argumentative Discourse »

17 h15 – 18h Frans H. Van Eemeren, Bart Garssen, Bert Meuffels, University of Amsterdam
« Judgments on Fallacies : Systematic Empirical Research of the Conventional Validity of the Pragma-Dialectical Discussion Rules »

mercredi 8 septembre 2010

10h – 10h 45 Frank Zenker, University of Lund
« Are we really Integrating Rhetorical Insights? »

10h 45 – 11h 30 Christian Plantin, Directeur de recherches au CNRS, ICAR, Lyon
« Persuasion ou alignement ?»

11h 30 – 12h pause

Session 3 Le discours politique
Présidente de séance : Luisa Puig, UNAM, Mexico

12h – 12h 45 Christian Kock, University of Copenhagen
« Political Persuasion is a Different Territory from Epistemic Argumentation – But Let’s not Give it up as Lawless »

12h 45 – 14h 30 Pause déjeuner

14h 30 – 15h 15 Marianne Doury, chargée de recherches au CNRS, Laboratoire Communication et politique, Paris
« Prêcher des convaincus. Pourquoi argumenter lorsqu’on est tous d’accord ? »

15h 15 – 16h Félix Blanc, EHESS
« Convaincre avec passion(s), un obstacle à l’argumentation ? »

16h – 16h 30 Pause

Session 4. Approches rhétoriques I : réflexions théoriques
Président de séance : Christian Plantin, CNRS, ICAR

16h 30 – 17h 15 Christopher Tindale, Centre for Research in Reasoning, Argumentation and Rhetoric and Professor of Philosophy at the University of Windsor, Canada
« Rhetoric, Argumentation, and the Available Means of Persuasion ».

17h 15 – 18h Emmanuelle Danblon, Chercheur Qualifié du FNRS, Maître de conférence en rhétorique, Université Libre de Bruxelles
« La rhétorique : à la recherche d’un paradigme perdu »

18h – 18h 30 pause

Session 5. Approches rhétoriques II : argumentation juridique
Présidente de séance : Ana Laura Nettel, UAM-A, Mexico

18h 30 – 19h 15 Katie Rose Guest Pryal, University of North Carolina at Chapel Hill
« The Dangers of Unfair Prejudice ; Enargeia, the Rules of Evidence, and Ethical Persuasion »

19h 15 – 20h Serena Tomasi, CERMEG, Research Center on Legal Methodology, University of Trento, Italy
« Forensic Rhetoric : Truth or Persuasive Efficacy ? Some Outlines on the Italian Experience »

jeudi 9 septembre 2010

Session 6. Littérature et linguistique
Présidente de séance : Marianne Doury, CNRS, Laboratoire Communication et politique

10h – 10h 45 Luisa Puig, Instituto de Investigaciones Filológicas, UNAM, Mexico
« Doxa et persuasion dans le domaine du lexique »

10h 45 – 11h 15 pause

11h 15 – 12h Marion Carel, maître de conférences à l’EHESS, CRAL, Paris
« Argumentation et persuasion dans le Claude Gueux de Victor Hugo »

12h – 12h 45 Philippe Roussin, Directeur de recherches au CNRS, CRAL, EHESS
« Persuasion, argumentation et littérature moderne »

12h 45 – 14h 30 pause repas

Session 7 Études de cas
Président de séance : Tony Blair, Centre for Research in Reasoning, Argumentation and Rhetoric, University of Windsor, Canada

14h 30 – 15h 15 Hans V. Hansen, Director of the Center for Research in Reasoning, Argumentation and Rhetoric, University of Windsor, Canada and Jane McLeod, Department of History, Brock University, Canada
« Petitioning the Monarch: The Case of Provincial Printers in Eighteenth-Century France »

15h 15 – 16h Carlos González Domínguez, Universidad Autónoma del Estado de México, Mexique
« L’éthos du présentateur de journal télévisé : raisons éthiques comme persuasion. Approche comparative internationale France-Mexique »

16h – 16h 30 Pause

16h 30 – 17h 15 Ralph H. Johnson, Senior Research Fellow, Center for Research in
Reasoning, Argumentation and Rhetoric, University of Windsor, Ontario, Canada
« On the Evaluation of Visual Arguments »

17h 15 – 17h 45 Discussion générale et clôture

Contact : roque@ehess.fr

Colloque international / Appel : « Manipulation, persuasion et biais dans la langue », Neuchâtel (Suisse), janvier 2011

Les Universités de Neuchâtel et de Fribourg (Suisse) organisent un Colloque interdisciplinaire sur le thème « Manipulation, persuasion et biais dans la langue ». Dautres éléments sont visibles sur le site : http://www2.unine.ch/comcog2011 

COLLOQUE INTERNATIONAL – COMMUNICATION ET COGNITION 2011 : « MANIPULATION, PERSUASION ET BIAIS DANS LE LANGAGE »

 PREMIER APPEL A COMMUNICATIONS

Lieu : Université de Neuchâtel, Suisse
Dates : 26 janvier 2011 – 28 janvier 2011

Description : L’objectif général de ce colloque international est d’explorer les processus qui affectent la manière dont nous traitons l’information communiquée ; en particulier, l’édition 2011 aura pour thème spécifique la communication verbale manipulatoire, biaisée et fallacieuse, dans l’objectif d’éclairer les paramètres variés qui jouent un rôle dans son succès. De la sorte, seront bienvenues des communications qui traitent spécifiquement de ces aspects de la communication (formels, informels, cognitifs, linguistiques, contextuels) qui orientent l’interprétation du langage et remplissent des objectifs argumentatifs et persuasifs, que ce soit dans le cadre de la communication interpersonnelle ou de la communication de masse.

Par le passé, la manipulation par le discours, et des phénomènes voisins comme le mensonge, la tromperie, la persuasion et la communication non-coopérative, pour ne nommer que ces aspects, ont été investigués par une série de chercheurs dans de nombreux champs des sciences humaines et sociales. Parmi eux, il convient de nommer la philosophie (p. ex. Chisholm & Feehan 1977, Mahon 2007, Parret 1978), la recherche en persuasion (p. ex. Petty & Cacioppo 1986, Chaiken 1987), la linguistique et en particulier la pragmatique (p. ex. Attardo 1997, Tanaka 1994, Blass 2005, Saussure 2005), la linguistique cognitive (p. ex. Chilton 2004), les sciences de la communication (p. ex. McCornack 1992, O’Keefe 2002), l’analyse (critique) du discours (p. ex. Galasinski 2000, van Dijk 2006, Wodak 2007), la théorie de l’argumentation (p. ex. van Eemeren & Grootendorst 2004, Jacobs 1995), sans parler de la tradition classique de rhétorique. Néanmoins, le lien entre la communication persuasive ou trompeuse et les fondements cognitifs de son efficacité, qui ont été déjà explorés par des courants de recherche sur la persuasion, nécessitent encore d’être compris en détail, car la littérature disponible sur ces points laisse trop souvent de côté la dimension communicative de la manipulation, et ne poursuit que rarement l’objectif de proposer une explication psychologique plausible de tels phénomènes communicatifs.

Les développements récents des sciences cognitives convient à de nouvelles questions de recherche dans le champ de la persuasion trompeuse et de la manipulation par la communication verbale, en particulier en ce qui concerne les fondements cognitifs de l’interprétation crédule ou biaisée, et de la crédulité de manière plus générale (Clément 2006, Maillat et Oswald 2009). Les émotions et la confiance sont depuis longtemps identifiées comme des clés pour l’efficacité de la communication verbale persuasive, tout comme la charge en connotations de certains mots-clés, et du lexique en général, des structures syntaxiques ou d’autres aspects linguistiques comme les présuppositions. Cependant, la question de savoir comment et pourquoi ces éléments, et de manière générale l’argumentation fallacieuse, compromettent l’évaluation critique, reste largement ouverte. La recherche récente dans ce domaine tend à confirmer l’hypothèse que la communication persuasive ou biaisée exploite précisément des biais et des heuristiques cognitives par ailleurs utiles à l’économie générale du traitement humain de l’information. Une longue tradition de recherche sur ces biais et heuristiques (cf. Wason 1966, 1968, Kahneman & Tversky 1974), qui induisent en retour des illusions cognitives et des erreurs (Pohl 2004), confrontée aux apports de l’anthropologie cognitive (Mascaro & Sperber 2009, Clément 2010, et les travaux de Paul Harris), ouvrent une direction nouvelle et prometteuse pour investiguer l’efficacité de la communication persuasive et biaisée.

L’un des objectifs de ce colloque international est de stimuler la recherché interdisciplinaire sur ces thèmes. Si des contributions qui promeuvent une intégration de différentes approches complémentaires sont particulièrement encouragées, comme celles qui se situent à l’interface des disciplines concernées, présentant des résultats théoriques et/ou empiriques, toutes les propositions ayant trait à la communication persuasive et manipulatoire sont bienvenues.

Les domaines concernés incluent, mais de manière non limitative, la linguistique dans un sens large, y compris la pragmatique et l’analyse du discours ; la philosophie, en particulier la philosophie de l’esprit, la philosophie du langage, la théorie de l’argumentation, la rhétorique ; la psychologie, en particulier la psychologie cognitive et les neurosciences ; les sciences de la communication au sens large, y compris les sciences des médias ; les sciences sociales, en particulier la psychologie et l’anthropologie sociales.

Conférenciers pléniers invités :
– Pascal Engel (Université de Genève, Suisse)
– Frans van Eemeren (Université d’Amsterdam, Pays-Bas)
– Miriam Metzger (University of California, Santa Barbara, Etats-Unis)
– Dan Sperber (ENS, CNRS, Institut Jean-Nicod, Paris, France)