Annonce de parution: « What is Rhetorical Certainty? » par Victor Ferry

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution d’un article de Victor Ferry, « What is Rhetorical Certainty? » dans le dernier numéro de la revue Rhetor (Journal de la Société Canadienne pour l’Étude de la rhétorique).

Dans ce volume:

1. Persuasive Basanos: Torture in Aristotle and the Attic Orators, Christine Horton, pp. 1-9
2. The Prostitution of Praise, Alice den Otter, pp. 10-23
3. Lever l’ambiguïté du poète: l’argumentation des scholiastes anciens d’Hésiode, Guillaume Tedeschi, pp. 24-34
4. What is Rhetorical Certainty?, Victor Ferry, pp. 35-43
5. Reservoirs of Ethos: Symbolic Authorship and the New Media Adaptation, Mark Rowell Wallin, pp. 44-57

Voir Rhetor vol. 5

Deadline étendue au 6 janvier 2014 – Appel Revue Rhetor (SCER, Canada)

Rhetor, revue éditée par la Société Canadienne pour l’Etude de la Rhétorique, étend l’appel à propositions pour son sixième numéro, qui paraîtra en 2015.

Rhetor est une revue en ligne, à comité de lecture, paraissant tous les deux ans. Les articles publiés dans Rhetor sont expertisés par les meilleurs spécialistes de la discipline. Les cinq premiers numéros (2004, 2007, 2009, 2011, 2013) sont en accès libre sur l’Internet.

Date limite de soumission : 6 jan 2014

Site de référencehttp://www.cssr-scer.ca/

Télécharger l’Appel à propositions

Appel à contributions – Congrès SCER 2014 (Brock University, Canada, ON)

La Société Canadienne pour l’Étude de la Rhétorique (SCÉR) invite les chercheurs à soumettre des propositions de communication pour son Congrès annuel qui se tiendra en même temps que le Congrès 2014 de la Fédération Canadienne des Sciences Humaines (http://congress2014.ca) à Brock University (St. Catharines, Ontario) du 28 au 30 mai 2014.

Session thématique : « Rhétorique de la transgression » (Responsables : Loïc NICOLAS et Robert ALEXANDER)

Sessions générales : Comme chaque année, la SCÉR encourage les chercheurs-ses à soumettre des propositions sur des aspects plus généraux de la rhétorique :

• théorie de la rhétorique
• critique de la rhétorique / critique rhétorique
• histoire de la rhétorique
• la rhétorique dans la culture populaire
• médias et communication
• analyse du discours
• rhétorique du discours politique et social
• pédagogie de la communication / de l’argumentation
• la rhétorique et les médias
• sociolinguistique et sémiotique
• communication professionnelle et technique…

La communication ayant obtenu le prix de la meilleure communication présentée par un/e étudiant/e sera publiée dans la revue électronique de la société, Rhetor.

Date limite : 15 décembre 2013

Site de référencehttp://www.cssr-scer.ca/

Télécharger l’Appel à contributions

Appel à contributions, Revue Rhetor (SCER/CSSR), n°4

APPEL À CONTRIBUTIONS

Rhetor : Revue de la Société Canadienne pour l’Étude de la Rhétorique (SCER), n°4, publication prévue pour 2011.

Rhetor est une revue électronique publiée tous les deux ans par la Société Canadienne pour l’Étude de la Rhétorique. Les articles font l’objet d’une expertise scientifique. Les trois premiers numéros (2004, 2007, 2009) de cette nouvelle publication dans le domaine de la rhétorique sont disponibles à l’adresse suivante : www.cssr-scer.ca.

Les articles peuvent être soumis aussi bien en français qu’en anglais. Tous les articles doivent respecter le format MLA et ne doivent pas dépasser les 6000 mots. Veuillez envoyer deux copies de l’article sur papier, de même qu’un document au format Word (.doc). Afin d’anonymiser les expertises, les éditeurs invitent les auteurs à inclure une page annexe comprenant leur nom, leur affiliation institutionnelle, ainsi que leurs coordonnées (avec une adresse e-mail). Ne rien inscrire dans l’article qui permette d’identifier son auteur.

Date limite pour la soumission des contributions : 15 mai 2010

Envoyez vos contributions à :

Shannon Purves-Smith
Editeur, Rhetor
31 Arthur St. N.
Elmira, ON
Canada N3B 1Z6

Les fichiers électroniques doivent être envoyés en pièces jointes à :
s.purvessmith@rogers.com

Pour plus d’informations, veuillez contacter Shannon Purves-Smith par courriel à s.purvessmith@rogers.com
ou par téléphone au numéro 519-669-1327.

=============================================================

Protocole de rédaction
MLA Style Guide, 7th ed.

Rédaction du manuscrit:
* Corps du texte : Times New Roman 12
* Marge : 1 pouce partout (2,5cm)
* Paragraphes : alinéa, sans espace entre les paragraphes
* Résumé : aucun
* Références : dans le texte, format (auteur-page) entre parenthèses, selon le format MLA, et une liste des ouvrages cités à la fin.
* Notes de bas de page et de fin de document :
– utiliser des notes de bas de page seulement pour des explications ou des commentaires, jamais pour des références.
– les textes cités dans les notes doivent figurer dans la bibliographie, avec des références dans les notes seulement au format (auteur-page) entre parenthèses, tout comme dans le corps de l’article (Gibaldi 45).
– les appels de note doivent être en petit exposant et en chiffres arabes (ex. 1, 2, 3 …).
– utiliser du Times New Roman 10 dans les notes.
* Justification: à gauche seulement ; désactiver la justification à droite.
* Les numéros de page sont en bas à droite, en chiffres arabes (ex. 1, 2, 3 …)
* Italiques : pour les titres de livres et de périodiques, les soulignements, les mots étrangers, les mots utilisés pour la première fois.

Titres (pour un article en français):
* Titre de l’article : Times New Roman 14 gras, centré, avec seulement l’initiale du premier mot en majuscule
– nom de l’auteur, Times New Roman 12, gras, justifié à droite
– affiliation universitaire, Times New Roman 12, pas en gras, justifié à droite
* Sous-titre, niveau 1 : Times New Roman 12, gras, justifié à gauche, avec seulement l’initiale du premier mot en majuscule
* Sous-titre, niveau 2 : Times New Roman 12, gras, en italiques, justifié à gauche, avec seulement l’initiale du premier mot en majuscule

Citations:
* utiliser les « », chacun précédé et suivi d’un espace insécable ; les virgules et les points sont à l’extérieur des guillemets.
* pour les citations de plus de 4 lignes : espace double, mettre en retrait seulement le côté gauche de 2.5 cm et utiliser du Times New Roman 10 ; la référence entre parenthèses vient après la ponctuation finale du bloc de texte cité.
* insérer dans le texte des citations de 4 lignes ou moins. La référence entre parenthèses vient avant la ponctuation finale du bloc de texte cité mais à l’extérieur des guillemets.

Majuscules
* Titres : seulement l’initiale du premier mot du titre est en majuscule.
* Phrases : seulement l’initiale du premier mot de la phrase est en majuscule.

Ponctuation :
* Points et virgules à l’intérieur des guillemets; point-virgules et deuxpoints à l’extérieur des guillemets
* Guillemets : doubles pour les citations et les titres d’article; simples seulement à l’intérieur des guillemets doubles.
* Tiret : comme-ceci (dans MS Word, faire un tiret avec la combinaison ctrl + alt + signe moins du clavier numérique)
* Les points de suspension: comme * ceci.
* Les deux points: sont précédés et suivis d’un espace insécable.

Nombres :
* Suite de pages : 1-10, 56-59, 301-305, 310-19
* Écrire en toute lettre les nombres de un à cent.
* Suite d’années : 2000-2007, 1989-1990
* Siècles : XXe siècle

Appel à Communications – SCER/CSSR – 2-4 juin 2010

APPEL À PROPOSITIONS DE COMMUNICATION 
————————————————————————————-

La Société Canadienne pour l’Étude de la Rhétorique (SCÉR) vous invite à envoyer une proposition de communication pour son congrès, qui se tiendra en même temps que le Congress 2010, à l’Université Concordia à Montréal. Les dates prévues pour la conférence sont les 2-4 juin 2010 (la confirmation sera donnée sur le site web de la SCÉR: www.cssr-scer.ca).

Date-limite pour l’envoi des propositions : 8 janvier 2010.

ATELIER SPÉCIAL :
RHÉTORIQUE DE L’EXCEPTION, DE L’EXCEPTIONNEL, DU DÉROGATOIRE
Président de séance: Michael Purves-Smith, Université Wilfrid Laurier

La SCÉR invite à proposer des communications sur les topoï de l’exception, de l’exceptionnel, du dérogatoire. Dans quelles circonstances et de quelle manière l’«exception» crée-t-elle un espace rhétorique? De quelle manière la rhétorique s’appuie-t-elle sur une dialectique de l’attendu, du prévisible, plutôt que sur l’exception ou ce qui sort de l’ordinaire? Y a-t-il alors une tension entre l’adhésion à l’inhabituel et la prise de distance par rapport à quelque chose parce que nous faisons une exception, ou y voyons une dérogation, voire une anomalie? La réponse pourrait comprendre toutes les stratégies rhétoriques qui peuvent être décrites ou définies en les associant à la notion d’exception. Le sujet peut comprendre et la rhétorique exceptionnelle (ou peu commune) et l’exceptionnel de la rhétorique.

Quelques directions de recherche possibles :
• Quelles stratégies persuasives sont disponibles pour ceux qui voudraient se faire entendre et comprendre par le public, dans un contexte où tout le monde et tout est vu comme exceptionnel ?
• L’appel à l’exceptionnel, ubiquitaire dans le domaine de la publicité, serait-il le dernier recours de la rhétorique au milieu d’un paysage de communication dominé par « twitter » ?
• Quel est l’impact rhétorique de l' »exceptionnalisme » américain? Avons-nous le droit de le tenir pour acquis et y a-t-il un parallèle entre cet « exceptionnalisme » et le caractère d’exception qu’implique le Québec en tant que société distincte, ou le statut spécial des peuples aborigènes ?
• Finalement, le sujet et le topos de l’exception sont-ils totalement subsumés par la définition classique du topos de la différence ?

ATELIER RÉGULIER : RHÉTORIQUE
Comme à tous les ans, nous encourageons les chercheur(e)s à soumettre des propositions concernant les domaines suivants :

• Théorie de la rhétorique
• Critique de la rhétorique
• Histoire de la rhétorique
• La rhétorique dans la culture populaire
• Médias et communications
• Analyse du discours
• La rhétorique du discours politique et social
• Pédagogie de la communication
• La rhétorique et les médias
• Sociolinguistique et pédagogie
• Sémiotique
• Communication professionnelle et technique

COMMENT SOUMETTRE UNE COMMUNICATION
Vous pouvez soumettre votre projet de communications (300 mots maximum) en anglais ou en français. Le projet sera inclus dans le programme si votre proposition est acceptée. Veuillez inclure le titre de votre communication. Indiquez clairement la méthodologie, les textes ou les phénomènes que vous comptez étudier, et le rôle prépondérant de la rhétorique dans la recherche. Sont acceptés les travaux relevant de disciplines diverses et de toutes les époques. Si vous prévoyez d’utiliser du matériel électronique pour votre communication, veuillez en faire la demande avec votre projet.

Envoyez votre proposition par courriel postal ou par e-mail à Rebecca Carruthers Den Hoed. Si vous choisissez la voie électronique, veuillez composer votre texte directement dans le message, ou envoyez votre proposition en fichier joint dans un des formats suivants: .doc, .pdf, .rtf, .txt.

——————————————————————————————-

DATE-LIMITE POUR SOUMETTRE UNE COMMUNICATION: 8 janvier, 2010.

——————————————————————————————-

Pour présenter une communication, il faut être membre de la SCÉR. Vous devez avoir payé la cotisation annuelle avant de présenter votre communication. La présentation ne devrait pas dépasser 20 minutes.

SOUMISSIONS D’ÉTUDIANT(E)S
Les étudiant(e)s (MA ou PhD) sont encouragé(e)s à soumettre des propositions au congrès de la SCÉR. Cependant, dans le souci de leur apporter soutien et conseils, nous leur demandons de se plier à deux exigences supplémentaires pour être autorisés à présenter une communication au congrès de la SCÉR :

 
1) indiquez clairement sur votre proposition de communication que vous êtes actuellement un(e) étudiant(e) (cette désignation vous donnera droit à une cotisation annuelle à tarif réduit pour la Société, avec une carte d’étudiant en cours de validité);

2) si votre proposition est acceptée, vous devrez soumettre une ébauche de votre présentation un mois avant le congrès (cette date-limite de soumission vous encouragera à planifier à votre participation au congrès et permettra à des membres du bureau de la SCÉR de vous offrir au besoin conseil pour votre présentation).

Nous sommes conscients que certain(e)s étudiant(e)s auront besoin de moins de conseils que d’autres, mais nous souhaitons donner un coup de main à tous. Les étudiant(e)s qui ne rempliront pas ces conditions ne pourront être autorisés à présenter une communication.

Contact :
Rebecca Carruthers Den Hoed, Présidente de la SCÉR
c/o Faculty of Communication and Culture
University of Calgary
Calgary, AB T2N 1N4
president (at) cssr-scer.ca
www.cssr-scer.ca

Parution : Vol. III (2009) de la Revue « Rhetor »

Nous sommes heureux de vous annoncer la parution du vol. III (ISSN 1712-2333) de la Revue Rhetor, publiée par la Société Canadienne pour l’Étude de la Rhétorique (SCER/CSSR). Rhetor est une revue électronique consultable à l’adresse suivante : http://uregina.ca/~rheaults/rhetor/2009/. Pour de plus amples informations sur cette publication veuillez contacter Mr Sylvain RHEAULT du département de français de l’Université de Regina et actuel éditeur de la Revue.

La SCER/CSRR est une société bilingue qui se propose de promouvoir l’aspect théorique autant que pratique de la rhétorique. Elle s’attache également à l’étude des rapports entre la rhétorique, la poésie, la philosophie, la politique, la religion, le droit et les autres branches des sciences humaines, à toutes les époques et dans toutes les langues. Consultez le site de la Société.

Sommaire du numéro

Introduction: Editorial Vicissitudes and Rhetorical Rapprochement
SYLVAIN RHEAULT

Introduction: Vicissitudes éditoriales et rapprochements rhétoriques
SYLVAIN RHEAULT

What’s Hotter: Hell House or Global Warming? The Shifting Rhetoric of the Evangelical Right
COLIN SNOWSELL

Rhetorical Theory and the Institutionalization of Community Service Learning in Higher Education
TANIA S. SMITH

The Sparrow and the Shaking Tent: Containing the Convert in Two Anglo-Saxon and Anglo-Ojibwe Conversion Narratives
JOHN MOFFATT

Life on the Rock: Island and Identity in Mary Walsh’s « A Hymn to Canada »
JENNIFER MACLENNAN

Bathos: Some Canadian Examples
SHANNON PURVES-SMITH

Communicating for Influence: Ethical Borders
JIM GOUGH

May Sinclair: Idealism-Feminism and the Suffragist Movement
JIM GOUGH

The Rhetorical Paradigm of Nietzsche’s Aphorisms
JOSEPH SCHMIDT

SCER/CSSR – Congrès 2010 (Montréal) : Appel à communications

La Société Canadienne pour l’Étude de la Rhétorique (SCÉR)

vous invite à envoyer une proposition de communication pour son Congrès 2010, qui se tiendra à l’Université Concordia (Montréal). L’événement est prévu du 2 au 4 juin 2010 (la confirmation sera donnée sur le site web de la SCÉR : www.cssr-scer.ca).

Date-limite pour l’envoi des propositions : 8 janvier 2010.

ATELIER SPÉCIAL : RHETORIQUE DE L’EXCEPTION, DE L’EXCEPTIONNEL, DU DÉROGATOIRE
Président de séance : Michael Purves-Smith

La SCÉR invite à proposer des communications sur les topoï de l’exception, de l’exceptionnel, du dérogatoire. Dans quelles circonstances et de quelle manière l’« exception » crée-t-elle un espace rhétorique ? De quelle manière la rhétorique s’appuie-t-elle sur une dialectique de l’attendu, du prévisible, plutôt que sur l’exception ou ce qui sort de l’ordinaire ? Y a-t-il alors une tension entre l’adhésion à l’inhabituel et la prise de distance par rapport à quelque chose parce que nous faisons une exception, ou y voyons une dérogation, voire une anomalie ? La réponse pourrait comprendre toutes les stratégies rhétoriques qui peuvent être décrites ou définies en les associant à la notion d’exception. Le sujet peu comprendre et la rhétorique exceptionnelle (ou peu commune) et l’exceptionnel de la rhétorique.

Quelques directions de recherche possibles :

• Quelles stratégies persuasives sont disponibles pour ceux qui voudraient se faire entendre et comprendre par le public, dans un contexte où tout le monde et tout est vu comme exceptionnel ?

• L’appel à l’exceptionnel, ubiquitaire dans le domaine de la publicité, serait-il le dernier recours de la rhétorique au milieu d’un paysage de communication dominé par « twitter » ?

• Quel est l’impact rhétorique de l’« exceptionalisme » américain ? Avons-nous le droit de le tenir pour acquis et y a-t-il un parallèle entre cet « exceptionalisme » et le caractère d’exception qu’implique le Québec en tant que société distincte, ou le statut spécial des peuples aborigènes ?

• Finalement, le sujet et le topos de l’exception sont-ils totalement subsués par la définition classique du topos de la différence ?

 
ATELIER REGULIER : RHETORIQUE


Comme à tous les ans, nous encourageons les chercheur(e)s à soumettre des propositions concernant les domaines suivants:

• Théorie de la rhétorique

Bertier nous prouve que sky viagra la scène. Ministre mais néanmoins medicament vardenafil quelques uns dans l’appli. Mais désormais élu aller à secrétaire fédéral 5mg cialis daily de l’être humain n’est.

• Critique de la rhétorique

• Histoire de la rhétorique

• La rhétorique dans la culture populaire

• Médias et communications

• Analyse du discours

• La rhétorique du discours politique et social

• Pédagogie de la communication

• La rhétorique et les médias

• Sociolinguistique et pédagogie

• Sémiotique

• Communication professionnelle et technique

COMMENT SOUMETTRE UNE COMMUNICATION


Vous pouvez soumettre votre projet de communication (300 mots max.) en anglais ou en français. Le projet sera inclus dans le programme si votre proposition est acceptée. Veuillez y inclure le titre de votre communication. Indiquez clairement la méthodologie, les textes ou les phénomènes que vous comptez étudier, ainsi que le rôle prépondérant de la rhétorique dans votre recherche. Sont acceptés les travaux relevant de disciplines diverses et de toutes les époques. Si vous prévoyez d’utiliser du matériel électronique pour votre communication, veuillez en faire la demande avec votre projet.

Envoyez votre proposition par courriel postal ou par e-mail à Rebecca Carruthers Den Hoed. Si vous choisissez la voie électronique, veuillez composer votre texte directement dans le message, ou envoyez votre proposition en fichier joint dans un des formats suivants: .doc, .pdf, .rtf, .txt.

————————————————————————————-

DATE-LIMITE POUR SOUMETTRE UNE COMMUNICATION : 8 janvier, 2010.

————————————————————————————-

Pour présenter une communication, il faut être membre de la SCÉR. Vous devez avoir payé la cotisation annuelle avant de présenter votre communication. La présentation ne devrait pas dépasser 20 minutes.

SOUMISSIONS D’ÉTUDIANT(E)S
Les étudiant(e)s (MA ou PhD) sont encouragé(e)s à soumettre des propositions au congrès de la SCÉR. Cependant, dans le souci de leur apporter soutien et conseils, nous leur demandons de se plier à deux exigences supplémentaires pour être autorisés a présenter une communication au congrès de la SCÉR :

1) indiquez clairement sur votre proposition de communication que vous êtes actuellement un(e) étudiant(e) (cette désignation vous donnera droit à une cotisation annuelle à tarif réduit pour la Société, avec une carte d’étudiant en cours de validité)

2) si votre proposition est acceptée, vous devrez soumettre une ébauche de votre présentation un mois avant le congrès (cette date-limite de soumission vous encouragera à planifier à votre participation au congrès et permettra à des membres du bureau de la SCÉR de vous offrir au besoin conseil pour votre présentation).

Nous sommes conscients que certain(e)s étudiant(e)s auront besoin de moins de conseils que d’autres, mais nous souhaitons donner un coup de main à tous. Les étudiant(e)s qui ne rempliront pas ces conditions ne pourront être autorisés à présenter une communication.

Contact :

Rebecca Carruthers Den Hoed, Présidente de la CSSR/SCER

c/o Faculty of Communication and Culture

University of Calgary

Calgary, AB T2N 1N4

president@cssr-scer.ca

http://www.cssr-scer.ca