Annonce de parution: « The Rhetoric of Prejudice: Can Europe be still inclusive?” Dans Nordicum-Mediterraneum 12(3)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du dernier numéro de la revue Nordicum-Mediterraneum : The Rhetoric of Prejudice: Can Europe be still inclusive?

Dans ce volume édité par Prof. Giorgio Baruchello (University of Akureyri), vous trouverez les contributions suivantes:

The Rhetoric of Prejudice: can Europe still be Inclusive? Some Remarks 

par Mirella Pasini

Populism, Prejudice and the Rhetoric of Privilege

par Alberto Giordano

Prejudice and Presupposition in Offensive Language

par Carlo Penco

Poets/Trump/Philosophers: Reflections on Richard Rorty’s Liberalism, Ten Years after His Death

par Giorgio Baruchello

Prejudices, Philosophies and Language: Spinoza and his strategies of liberation

par Paola de Cuzzani

Inner Speech and Prejudice in Proust’s À la recherche du temps perdu

par Pascal Nouvel

Exercising Empathy: Ancient rhetorical tools for intercultural communication

par Victor Ferry

Annonce de parution: « Traité de rhétorique à usage des historiens » (Victor Ferry)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution de l’ouvrage de Victor Ferry Traité de rhétorique à usage des historiens, aux éditions Classiques Garnier.

Description de l’ouvrage:

L’ouvrage offre des outils rhétoriques pour la maîtrise de trois enjeux de l’écriture de l’histoire : comment produire un discours acceptable sur un sujet polémique? Comment mettre en mots les intuitions de la phase de découverte? Peut-on tirer des leçons de l’histoire et comment les formuler?

This work presents the rhetorical tools needed to meet three of the challenges surrounding the writing of history: how to produce an acceptable discourse on a polemical subject; how to put the intuitions of the phase of discovery into words; how to learn lessons from history and formulate them.

Annonce de parution : « Rhétorique et citoyenneté » (sous la direction de Victor Ferry et Benoît Sans)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du nouveau numéro de la revue Exercices de rhétorique, édité par Victor Ferry et Benoît Sans. Ce numéro, qui a pour titre Rhétorique et citoyenneté, vise à réactualiser les concepts rhétoriques hérités de l’Antiquité et à montrer leur pertinence dans l’éducation et la formation du citoyen d’aujourd’hui.

Accéder au volume

Sommaire:

Partie I – Dossier : l’exercice rhétorique de la citoyenneté

Introduction: éduquer le regard rhétorique

Victor Ferry et Benoît Sans

Exercer l’invention ou (ré)inventer la controverse

Benoît Sans

Résister à la calomnie: Changeling de Clint Eastwood

Roberta Martina Zagarella

Le sophiste noir: l’assaut poétique de Muhammed Ali

Marco Mazzeo

La Déclaration préliminaire des Droits de l’Homme Numérique: un exercice pratique de l’utopie rhétorique

Emmanuelle Danblon et Ingrid Mayeur

Exercer l’empathie: étude de cas et perspectives didactiques

Victor Ferry

Partie II – Atelier: Réflexions sur l’exercice: autour du manuel de rhétorique d’Auguste Baron (1re éd. 1849)

Exercer et pratique la rhétorique dans la tradition humaniste de l’Ecole de Bruxelles: Auguste Baron, Eugène Dupréel, Chaïm Perelman

Loïc Nicolas

De la Rhétorique, ou de la composition oratoire et littéraire (2e éd. 1853: Préface et extraits)

Auguste Baron

Partie III – Document: Hélisenne de Crenne: Les quatre premiers livres des Eneydes (1541)

Hélisenne de Crenne: traduire, réécrire, amplifier Virgile au XVIe siècle

Ellen Delvallée

La Translation du quatrième Livres des Enéides de Virgile

Hélisenne de Crenne

Publication des actes du Congrès 2014 de l’Association Canadienne de Rédactologie (ACR/CASDW) : Articles de Victor Ferry, Benoît Sans et Loïc Nicolas

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la publication des Actes du Congrès 2014 de l’Association Canadienne de Rédactologie (ACR/CASDW) qui s’est tenu à Saint Catherines, Ontario, Canada (Brock University) sur le thème : « Borders without Boundaries: Research and Pedagogy in Writing and Discourse ». Au titre des activités du GRAL, le recueil, édité par Jo-Anne André, comprend :

  • un article de Victor FERRY et Benoît SANS : « Educating Rhetorical Consciousness » ;
  • et un autre de Loïc NICOLAS : « Rhetoric with a Human Face: Practicing Argumentation for Emancipation ».
Présentation de l’ACR/CASDW : The Canadian Association for the Study of Discourse and Writing (CASDW) is a bilingual scholarly association dedicated to advancing the study and teaching of discourse, writing, and communication in academic and nonacademic settings—higher education, business, government, and nonprofit organizations. For this purpose, CASDW brings together researchers, teachers, and practitioners from diverse disciplines and professions—English, Education, Engineering, Business, the Humanities, the Social Sciences, the Natural Sciences, and others—who study and teach both written and oral communication, including visual and digitally mediated communication. Members come from across Canada and the US.

Consulter le site de la société

Télécharger l’ouvrage au format .pdf (2014 CASDW/ACR)

Journée d’étude: l’écrit académique dans une perspective rhétorique (Université de Neuchâtel, 22 mai 2015)

L’équipe du Gral est heureuse d’annoncer la journée d’étude internationale: L’ÉCRIT ACADÉMIQUE DANS UNE PERSPECTIVE RHÉTORIQUE, organisée par Thierry Herman à l’Université de Neuchâtel (22 mai 2015).

Liste des contributions

Francis Grossmann (Université de Grenoble 3): Les lieux de l’évidence dans la rhétorique scientifique
Marie-Christine Pollet (Université Libre de Bruxelles): Ouvrir un nouveau courant dans la recherche : un ethos de pionnier à construire entre tradition, originalité et engagement
Agnès Tutin (Université de Grenoble 3): Rhétorique de la surprise dans les écrits scientifiques
Christian Plantin (Université de Lyon 2): Types et typologies des argument(ation)s : le legs de la rhétorique
Thérèse Jeanneret et Victoria Béguelin (Université de Lausanne): La certification d’un niveau de maîtrise de langues étrangères étudiées à l’université : une manière de se familiariser avec les attentes rhétoriques dans les différents genres académiques pratiqués
Victor Ferry (Université Libre de Bruxelles et University of Oxford): Le tact des mots : écrire l’histoire sur un sujet sensible
Thierry Herman (Universités de Neuchâtel, de Lausanne et de Suisse italienne): Rhétorique de l’introduction : entre captatio et partitio

Voir l’argumentaire et le programme détaillé

Annonce de parution: « Aristole’s Topics » dans la Revue Internationale de Philosophie (vol. 68 no. 270)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du dernier numéro de la Revue Internationale de Philosophie consacrée aux Topiques d’Aristote. Au sommaire de ce numéro:

Michel MEYER
Introduction

Fabio PAGLIERI
Accepted by whom? On the Empirical Roots of Aristotle’s Dialectic

Victor FERRY – Emmanuelle DANBLON
The Places of Inventio: Towards a Rhetorical Approach to the Topics

Fabrizio MACAGNO – Douglas WALTON – Christopher W. TINDALE
Analogical Reasoning and Semantic Rules of Inference

Sara RUBINELLI
Aristotle’s Classification of Topoi

Michel MEYER
What is the Use of Topics in Rhetoric?

Voir la couverture (PDF)

Commander le volume

Deux dates à ne pas manquer en février et en mars

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer que :

Victor FERRY défendra publiquement sa thèse de doctorat (dir. Emmanuelle DANBLON) intitulée « La raison humaniste. Une approche rhétorique des preuves en histoire » le vendredi 28 février 2014 de 15h à 17h en salle AY.2.108.

–  Roberta Martina ZAGARELLA présentera les conclusions de sa thèse de doctorat (menée en co-tutelle entre l’ULB et l’Université de Palerme), dans le cadre d’un séminaire public intitulé : « La dimension personnelle de l’argumentation. Une perspective rhétorique-anthropologique ». Cet événement se tiendra le lundi 3 mardi 3 mars de 16h à 18h en salle AZ.4.103.

Journée d’étude du GRAL : « Les fonctions de l’épidictique : pratiques et frontières » (12 décembre 2013, ULB)

JOURNÉE D’ÉTUDE DU GRAL

Les fonctions de l’épidictique.
Pratiques et frontières

Jeudi 12 décembre 2013

Le genre de l’éloge et du blâme, que la tradition a conservé jusqu’à aujourd’hui sous le nom d’« épidictique », représente, trop souvent, le parent pauvre des études rhétoriques. Elles n’en retiennent, à de rares exceptions, que des traits convenus et généraux. Comme si, face à la puissance argumentative, face au sérieux viril du judiciaire et du délibératif, le genre épidictique – associé aux paroles dérisoires et aux discours convenus ; aux populistes et aux propagandistes de tout poil – ne pouvait occuper une place de choix dans la cité ni dans les esprits. Force est d’ailleurs de constater combien nos démocraties européennes, démocraties modernes, avides de transparence et d’expertise, n’ont cessé d’en réduire le rôle et les prérogatives dans nos institutions. À l’évidence, il demeure un véritable malaise, une méfiance, voir une défiance scientifique, sans doute aussi politique et éthique, face à ce genre de discours dont on ne sait trop que faire faute de le pratiquer, meilleure manière d’en éprouver les potentialités et la valeur. Cette Journée d’étude du GRAL invite à redonner un peu de consistance à ce genre-là. Il s’agit de repenser sa place dans le champ rhétorique, d’en explorer les outils, les ressources, mais aussi les détours sur lesquels s’appuie sa pratique, d’en questionner les usages (discrets ou ignorés) autant que les frontières. Quelles sont les fonctions (sociales, politiques, psychologiques) du genre épidictique ? Comment le pratique-t-on ? Peut-on s’y exercer ? Quels sont ses rapports à l’argumentation ? Quelle place accorder au blâme ? Quel est son statut face aux deux autres genres rhétoriques ? Comment s’articulent, en son sein, les couples : concorde / discorde ; accord / désaccord ? Autant de questions qui viendront nourrir nos travaux et les discussions de cette journée du GRAL consacrée à un genre qui pour être mal compris, n’en constitue pas moins, étrange paradoxe, la pierre angulaire d’une rhétorique bien comprise.

PROGRAMME

Claudie MARTIN-ULRICH (U. de Pau) : « Parénétique de la consolation. »
• Discutant : Emmanuelle DANBLON (ULB, GRAL)

Marco MAZZEO (U. de la Calabre) : « Une frontière de l’épidictique : l’ordalie et la pensée en action. »
• Discutant : Victor FERRY (F.R.S.-FNRS – ULB, GRAL)

Camille RAMBOURG (U. de Paris-Est) : « Éloge / blâme et prévention de l’auditeur : une frontière du genre épidictique. »
• Discutant : Benoît SANS (F.R.S.-FNRS – ULB, GRAL)

Loïc NICOLAS (F.R.S-FNRS – ULB, GRAL) : « L’épidictique de Chaïm Perelman : assise et pivot de l’édifice rhétorique. »
• Discutant : Salvatore DI PIAZZA (U. de Palerme, Eikos & ULB, GRAL)

La journée d’étude se tiendra de 10h00 à 17h00
Université Libre de Bruxelles (Campus du Solbosch)
Maison des Arts – Av. Jeanne, 56
1050 Bruxelles

Informations : gral@ulb.ac.be
Site de référence : http://gral.ulb.ac.be

Télécharger l’argumentaire de la rencontre

Télécharger le programme

Parution du dernier numéro de l’IJLLD: « Law and Linguistic Multiplicities » (dir. Sebastian McEvoy)

Le dernier numéro de l’International Journal of Law, language and Discourse est disponible à l’adresse suivante.

Sommaire

Sebastian McEvoy
Foreword i-viii

1. Colin Robertson
The Problem of Meaning in Multilingual EU Legal Texts 1-30

2. Maurizio Gotti
The Litigational ‘Colonisation’ of ADR Discourse 31-51

3. Martin Solly
Communicating with the Wider Audience:
The case of a legal blog 52-71

4. Ross Charnock
Alternative Justifications and the Argument from
Demystification in the English Law of Obligations 72-94

5. Maureen. L. Klos and Tamara. A. Klos
The Landlord’s Right to Consumer Protection 95-105

6. Eveline T. Feteris

Strategic Manoeuvring with Linguistic Arguments in Legal Decisions:A disputable literal reading of the law 106-125

7. H. José Plug
Obscurities in the Formulation of Legal Argumentation 126-142

8. Victor Ferry
The Dissociation of Notions as a Tool for Justification:
A study on practical reasoning in common law decisions 143-155

9. Anne Richardson Oakes
Schools and Race in the Language of the Law:
Precision or Meaningless Jargon? 156-179

Annonce de parution: « Etudes sur l’exemple », DICE 8/2, (éds. Victor Ferry, Benoît Sans, Alice Toma)

L’équipe du GRAL est heureuse de vous annoncer la parution d’un numéro spécial de la revue DICE, consacré à l’exemple. Ce numéro est le fruit du séminaire de notre groupe de recherche pour l’année académique 2010-2011.

SOMMAIRE

Emmanuelle DANBLON
Préface /9

Victor FERRY, Benoît SANS et Alice TOMA
Introduction /11

Sémir BADIR
Saisir l’exemple : une approche sémiotique /14

Loïc NICOLAS
L’exemple ambigu ou la phronèsis du phronimos /27

Alice TOMA
La relation textuelle d’exemplification et l’exemple mathématique /49

François PROVENZANO
L’exemple dans les discours du savoir : trois lectures et une
tentative de synthèse /83

Thierry HERMAN
De l’exemple à l’exemplum: réflexions sur leur efficacité rhétorique /96

Victor FERRY
La pertinence de l’exemple historique pour la délibération /120

Benoît SANS
L’histoire par l’exemple et l’exemple de l’histoire : les exemples
historiques chez Polybe /138

COMPTE RENDU

Benoît SANS
L. ALBERT et L. NICOLAS, Polémique et rhétorique de l’Antiquité à
nos jours, De Boeck – Duculot, Bruxelles, 2010 /160

Annonce de parution: Victor Ferry, « Le paradoxe de la preuve en histoire », revue Mots

Les membres du GRAL sont heureux de vous signaler la parution d’un article de Victor FERRY dans le dernier numéro de la revue Mots, les langages du politique : « Le paradoxe de la preuve en histoire. Une approche rhétorique de l’écriture d’Arlette Farge ».

Résumé :

Si, selon Aristote, la validité de toute argumentation se fonde autant sur des preuves techniques que sur des preuves extratechniques, ces dernières semblent être les seules sur lesquelles l’historien puisse légitimement fonder son propos. Le fait que les champs de validité de l’argumentation en histoire et en rhétorique ne se recoupent pas peut placer les historiens devant une situation paradoxale : ils peuvent être contraints à avoir recours aux preuves techniques de la rhétorique alors que de telles preuves sont réputées non valides en histoire.

Abstract :

If, according to Aristotle, the validity of any argument is based on technical as much as extra-technical evidence, the latter, however, seems to be the only one which is likely to grant historians a legitimate base to any assertion they make. The fact that in both history and rhetoric argumentation validity has no cross-checking to feature its scope may make historians face a paradoxical situation : they might be compelled to resort to technical evidence of rhetoric whereas such an evidence is known to be invalid as far as history is concerned.

Journée d’étude GRAL/CIRAL/Ecole de Rhétorique : Université Laval (Québec) 2 juin 2011

PROGRAMME

09h30 Allocution de bienvenue – Introduction

10h00 Victor FERRY et Loïc NICOLAS (ULB, GRAL)

« Théorie et pratique de la rhétorique : un éclairage épistémologique. »

11h00 Pierre PILON (Formateur et praticien de l’argumentation)

« Comment je suis tombé sur lʼargumentation. L’expérience d’un profane. »

12h00 Diane DESROSIERS-BONIN (McGill)

« Rhétorique éristique contemporaine et prémisses épistémologiques. »

LUNCH

14h30 Alexandre MOTULSKY-FALARDEAU (ULaval, ER)

« L’art d’enseigner l’art d’argumenter : de Corax et Tisias à Chaïm Perelman. »

15h30 Isabelle COLLOMBAT (ULaval, LLI)

« Rhétorique et traductologie : la théorie du skopos comme extension de la rhétorique. »

16h45 Evgenia PAPAROUNI (ULB, GRAL)

« La notion de consensus dans les théories de l’argumentation : la partie visible de l’iceberg d’une entreprise de méta-éthique. »

17h45 Mirela SAIM (McGill)

« Les défis de la rhétorique à l’aune du pluralisme. »

Lieu : Local DKN-3136 – Pavillon Charles-De-Koninck, Université Laval (Québec)

1030, Avenue des Sciences-Humaines – Québec (QC) G1V 0A6

Contact : lonicola@ulb.ac.be

Le but de cette journée d’étude, née d’une collaboration belgo-canadienne entre le Groupe de recherche en Rhétorique et en Argumentation Linguistique (GRAL) de l’Université Libre de Bruxelles, l’École de rhétorique ainsi que le CIRAL de l’Université Laval, est d’engager la discussion autour des fondements épistémologiques qui sous-tendent nos conceptions respectives de la rhétorique.