Que peut la rhétorique en temps de crise?

L’équipe du GRAL est heureuse de partager l’intervention d’Emmanuelle Danblon dans la série « Regards sur une crise », réalisée par l’Académie royale de Belgique. 

Parution du nouveau numéro de la revue « Exercices de rhétorique »

L’équipe du GRAL est très heureuse d’annoncer la parution du nouveau numéro de la revue « Exercices de rhétorique » dont le dossier est « Usages et fonctions de l’ekphrasis » sous la direction de Julie Dainville et Lucie Donckier de Donceel.

Ce dossier thématique contient 6 contributions qui interrogent, chacune à leur manière et dans des cadres très variés – allant du cadre scolaire antique à la question climatique en passant par le XVIe siècle et le témoignage de rescapés des grandes catastrophes humaines du XXe siècle -, les usages et fonctions de cette figure méconnue et pourtant fondamentale en rhétorique.

Les Rendez-Vous Perelman : La fonction de l’imagination. À la croisée de la rhétorique et des neurosciences. Avec Salvatore di Piazza et Bernard Dan

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la conférence La fonction de l’imagination. À la croisée de la rhétorique et des neurosciences avec Salvatore di Piazza et Bernard Dan, et Emmanuelle Danblon et Benoit Sans comme modérateurs.

Cette conférence marque l’ouverture du cycle de conférences des Rendez-Vous Perelman dont le thème pour cette année est « Imaginer, Représenter, Argumenter » (voir ci-dessous).

Cette conférence aura lieu le 3 décembre 2021, de 16h30 à 19h, dans l’auditoire AY2.114, campus du Solbosh, ULB*.

* Une retransmission en direct sera prévue sur Zoom, sur demande d’inscription auprès de Lucie Donckier : lucie.donckier.de.donceel@ulb.be

Présentation des Rendez-vous Perelman

Au milieu du XXe siècle, le philosophe et logicien belge Chaïm Perelman proposait sa « Nouvelle rhétorique » comme alternative aux limites du positivisme logique et d’une rationalité incarnée uniquement par la méthode scientifique.

La rationalité scientifique devait désormais s’enrichir d’un raisonnable humain dont le modèle, hérité de l’Antiquité, était celui de l’argumentation en démocratie. Dans l’introduction au Traité de l’argumentation (1958) qu’il signe avec Lucie Olbrechts­-Tyteca, Perelman dénonce la conception post-cartésienne de la raison dont nous sommes les héritiers et suggère un retour à l’imagination et, plus largement, à la représentation pour mieux guider le raisonnement et la pensée.

Ce cycle interdisciplinaire de conférences permettra de repenser les liens entre l’imagination, la représentation et l’argumentation, dans le sillage de Chaïm Perelman. Au-delà de la rhétorique, ces termes correspondent en effet à autant de facultés humaines qui permettent d’articuler la création (poiêsis) et l’imitation (mimêsis), aussi bien dans l’éducation que dans les pratiques artistiques, le droit ou même la recherche scientifique. Toutes ces disciplines questionnent à leur façon la frontière entre fait et fiction, réalité et imaginaire.

Argumentaire complet

Appel à communication pour la Journée Perelman des Jeunes chercheurs

Calendrier des « Rendez-vous Perelman: Imaginer, représenter, argumenter »

Organisation des Rendez-vous Perelman

Comité scientifique:

Prof. Emmanuelle Danblon (GRAL, PhiLixte, ULB)

Benoît Sans (GRAL, PhiLixte, Université libre de Bruxelles / STL, Université de Lille)

Comité organisateur:

Sébastien Chonavey (GRAL, PhiLixte, ULB)

Lucie Donckier de Donceel (GRAL, PhiLixte, ULB / UniPa)

Benjamin Sevestre-Giraud (GRAL, PhiLixte,ULB / CPAF, AMU)

Crise de confiance. A quels récits se vouer ?

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la participation de Lucie Donckier de Donceel, aux côtés d’Elie Guckert et de Pierre-Arnaud Perrouty, au débat « Crise de confiance. A quels récits se vouer? » organisé par le Festival des Libertés.

Ce débat se tiendra le samedi 23 octobre 2021, au Théâtre National.

« Si les avis de tempêtes concernant nos libertés fondamentales s’accumulent, les réactions ne se valent pas. Entre mise à mal du cadre démocratique et confusions politiques, comment lancer l’alerte ? Avec quel journalisme ? N’aurions-nous pas pris goût à ces récits anxiogènes ? Quelle distinction entre une saine vigilance – un travail de veille – et une défiance démesurée ? »

Pour plus d’informations :

PARUTION DU NOUVEAU NUMÉRO DE LA REVUE « ARGUMENTATION ET ANALYSE DU DISCOURS »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du nouveau numéro de la revue Argumentation et Analyse du Discours, dont le thème est « Les discours du tourisme » (sous la direction de Galia Yanoshevsky).

Ce numéro contient notamment un compte rendu de Lucie Donckier de Donceel qui porte sur l’ouvrage de Rosa Cetro et Lorella Sini (éds), 2021, Fake news, rumeurs, intox … Stratégies et visées discursives de la désinformation (Paris : L’Harmattan). [Texte intégral]

Summer School CIVIS : « European Citizenship and Rhetorical Argumentation. The Case of Climate Change »

L’équipe du GRAL est heureuse de vous proposer un aperçu vidéo de la summer school CIVIS « European Citizenship and Rhetorical Argumentation. The Case of Climate Change », organisée en partenariat par l’Université d’Aix-Marseille, l’Université de Bucharest et l’ULB.

Du 17 au 28 août 2021, 12 étudiants, venus des universités européennes du réseau CIVIS et issus de disciplines distinctes (mathématiques, chimie, musicologie, sciences politiques…), ont participé à Bruxelles à la summer school Civis « European citizenship and rhetorical argumentation : the case of climate change » (co-organisée par le GRAL). Après une formation rhétorique, théorique et pratique, plusieurs conférences et visites des Institutions européennes, les étudiants ont prononcé à l’Académie royale de Belgique un discours délibératif portant sur l’actualité de la politique climatique au niveau européen.

D’Homère aux jésuites. (Dé)constructions rhétoriques du divin à travers le temps

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la tenue de la journée d’études « D’Hombre aux jésuites. (Dé)constructions rhétoriques du divin à travers le temps« , organisée par Julie Dainville et Alessandra Rolle, qui se tiendra en format hybride à l’Université de Lausanne le 16 septembre 2021. 

Programme et informations de connexion: https://agenda.unil.ch/display/1631027099220

Présentation: L’importance du dialogue entre rhétorique et religion émerge de façon flagrante de la lecture des textes anciens. Dans l’étude de cette interaction, nos sources les plus évidentes sont certainement les textes de nature proprement rhétorique ou liturgique. Mais d’autres textes littéraires, traitant de thématiques religieuses à l’aide d’outils rhétoriques, se révèlent tout aussi fertiles pour analyser ces échanges. Par une approche diachronique, faisant la part belle au dialogue entre littérature grecque et littérature latine, entre Properce et les Jésuites, Tite-Live, Lucien et Homère, cette journée d’études se propose d’investiguer les forces et les limites persuasives du religieux et de la représentation du divin dans la construction de discours littéraires, afin de rendre compte de l’importance d’aborder conjointement rhétorique et religion dans leurs interactions réciproques.

Una risata non ci seppellirà

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la participation de Benoit Sans au cycle de conférences Una risata non ci seppelirà de l’Université de Palerme (Italie). La conférence de Benoit Sans, intitulée « Historia didax (Witty History) : Laughter and blame in Livy » se tiendra le 18 juin prochain, en ligne.

Toutes les informations nécessaires à la connexion sont reprises sur le poster ci-contre.

La conférence se déroulera en anglais.

Summer School CIVIS

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la tenue, en août 2021 du stage d’été « European Citizenship and rhetorical argumentation: the case of climate change »

Cette summer school, organisée conjointement par l’Université libre de Bruxelles, l’Université d’Aix-Marseille et l’Université de Bucharest se tiendra dans le cadre de l’Alliance CIVIS et s’adresse aux étudiants des universités partenaires.

Pour plus d’informations :

PARUTION DU NOUVEAU NUMÉRO DE LA REVUE « ARGUMENTATION ET ANALYSE DU DISCOURS »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du nouveau numéro de la revue Argumentation et Analyse du Discours, dont le thème est « Autorité et Web 2.0: approches discursives » (sous la direction de Stefano Vicari).

Ce numéro contient notamment un compte rendu de Sébastien Chonavey qui porte sur l’ouvrage de Patrick Charaudeau, 2020, La manipulation de la vérité. Du triomphe de la négation aux boruillages de la post-vérité (Limoges : Lambert-Lucas). [Texte intégral]

Le volume est accessible en ligne: https://journals.openedition.org/aad/

« Pourquoi cette crise sanitaire alimente-t-elle tant le complotisme ? »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer l’intervention d’Emmanuelle Danblon dans l’une des capsules « Question(s) » de la chaine BX1. Cette capsule est animée par Arnaud Brukner qui décrypte la question suivante : « Pourquoi la crise sanitaire du Covid-19 alimente-t-elle autant le complotisme? ».

Ces courtes capsules, produites dans le cadre de la lutte contre les fake news, ont pour objectif, dans chacune d’elle, de se concentrer sur une affirmation, une question, une idée reçue.

La capsule en question est disponible ici.

Formation en rhétorique : argumentation et esprit critique

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la mise en place d’une formation en rhétorique à l’argumentation et à l’esprit critique dès la rentrée prochaine.

Cette formation s’inscrit dans le cadre des formations continues proposées par l’ULB et se déroulera sur 2 jours en septembre 2021.

Toutes les informations et renseignements nécessaires sont disponibles sur la page suivante : https://www.ulb.be/fr/programme/fc-713#presentation .

« Théories du complot par temps de crise: Une approche rhétorique de l’esprit critique »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la Conférence d’Emmanuelle : « Théories du complot par temps de crise: Une approche rhétorique de l’esprit critique« . Conférence présentée dans le cadre du séminaire CESCUP (2 mars 2021).

CESCUP est un groupe de recherche sous la direction scientifique d’Olivier Klein, Faculté de psychologie, Université libre de Bruxelles.