Journées d’étude « Ecriture et témoignage » – 27 et 28 avril 2017

Dans le cadre du séminaire de recherche « Témoignage et écriture », deux journées d’étude sont organisées les 27 et 28 avril prochains à l’Université Saint-Louis, avec pour thème « Témoignage entre fiction et non fiction. Récits, postures, engagements ».

Cet événement est organisé par Grazia Berger, Cristal Huerdo, Isabelle Meuret, Chiara Nannicini et Hubert Roland.

Présentation

Le séminaire interuniversitaire de l’École Doctorale 3bis du F.R.S.-FNRS « Témoignage et Écriture » se penche sur la manière dont s’expriment les témoins directs ou indirects des grands événements politiques qui ont scandé le XXe siècle. Il aborde également les questions de fiction, notamment la manière dont celle-ci rend compte des récits traumatiques. Des rescapés des camps de concentration nazis aux Berlinoises livrées à elles-mêmes en 1945, de la guerre civile espagnole aux années de plomb en Italie en passant par la ségrégation aux USA, l’écriture et la fictionnalisation des témoignages sont au cœur des travaux ce séminaire.

En conclusion de quatre années de travail, nous consacrons deux journées d’étude à la complexité du statut épistémologique du témoignage, en posant ainsi la question des modalités de son énonciation. Bon nombre de récits de témoignage, basés sur la fiabilité de principe de leurs auteurs quant aux aspects réels et vécus d’événements passés ou présents, ont recours à des procédés narratifs, voire « créatifs », qui distinguent la catégorie des textes de non-fiction, dont l’intention est de favoriser l’adhésion du lecteur. Se pose ainsi le risque d’une frontière devenue instable entre fiction et réel, qui doit être évaluée à la lumière des questions  fondamentales qui animent notre séminaire : celles de l’engagement, de l’éthique et de la responsabilité.

Annette Wierworka, auteure de nombreux livres consacrés au témoignage, et Stef Craps, spécialiste des traumas et de leurs liens avec la mémoire, nous feront l’honneur d’être nos keynote speakers.

Voir le programme

Affiche de l’événement

Emmanuelle Danblon et Julie Dainville y présenteront une communication intitulée « Témoignage et prophétie en rhétorique »

Une émission sur la post-vérité avec E. Danblon, V. Ferry, J.-P. Schreiber et L Calabrese

Capture d’écran 2017-02-27 à 21.28.25

Pour visionner l’émission, c’est par ici.

Quels sont les mécanismes des théories du complot ? Comment les déceler ? Comment les déconstruire ? A qui profitent-elles ? La rumeur a existé de tout temps, elle prend de l’ampleur depuis l’avènement d’internet et des réseaux sociaux.

Question Médias s’intéresse aussi au nouveau concept de post-vérité incarné, entre autres, par Donald Trump.

Invités :

  • Victor Ferry : Chercheur et formateur en rhétorique et argumentation (FNRS/ULB)
  • Jean-Philippe Schreiber : Historien
  • Laura Calabrese : Spécialiste de l’analyse des médias
  • Emmanuelle Danblon : professeure de rhétorique et d’argumentation – ULB

Parution du nouvel ouvrage d’Emmanuelle Danblon

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du nouvel ouvrage d’Emmanuelle Danblon, Mandorla de Paul Celan. Ou l’épreuve de la prophétie, paru aux éditions Le Bord de l’Eau.

Les pratiques prophétiques des Anciens avaient un rôle à jouer en temps de crise. Leurs récits poétiques apportaient aux hommes une lanterne pour les guider dans l’obscurité. Tout cela a disparu au profit d’une poésie désincarnée, réputée inutile et élitiste. Nous sommes les héritiers d’une conception de la poésie privée de ses fonctions vitales d’antidote à la violence et de consolation face au désespoir. Nous sommes aujourd’hui orphelins de cet art. Incapables de lui reconnaître une dimension éthique et un rôle politique, pourtant essentiels. MANDORLA invite à explorer ces usages perdus de la poésie. Elle nous donne le courage de la lucidité et la force de l’imagination. Elle nous invite à emprunter la voie oblique de l’utopie. C’est l’épreuve de la prophétie.

Description de l’éditeur

Séminaire doctoral – Le témoignage dans l’Antiquité

La troisième et dernière séance du séminaire doctoral organisé cette année par le GRAL sera consacré au témoignage dans l’Antiquité. La séance se déroulera le vendredi 17 mars 2017, de 14h à 17h, au AW1.120 (campus du Solbosch).

Programme de la séance:

Charles Guérin (Université Paris-Est Créteil)

L’événement, la procédure et la vérité : la fonction testimoniale dans les tribunaux de la Rome républicaine

Daniel Heller-Roazen (Princeton University)

Témoigner de l’âme sensible. Synaisthêsis dans la tradition antique et médiévale

Sylvie Vanséveren (Université libre de Bruxelles)

« Témoin » : questions de motivation et d’étymologie

 

Contact:

Emmanuelle Danblon

Julie Dainville

Séminaire interne du GRAL sur les liens entre rhétorique et robotique

L’équipe de GRAL organise, le 14 février prochain à 14h00, un séminaire interne sur les liens entre rhétorique et robotique.

Programme:

-Introduction à la problématique par Emmanuelle Danblon
-Présentation de la collaboration entre le GRAL (ULB) et le LAAS (CNRS-Toulouse) autour du projet de thèse de Céline Pieters (en co-direction avec Jean-Paul Laumond et Emmanuelle Danblon) par Céline Pieters.
-Présentation de la problématique commune du point de vue de la robotique par Jean-Paul Laumond
-Exposé de Marc Dominicy sur l’universalité du langage et le problème de l’effabilité
-Discussion générale autour des travaux de Pascal Chabot sur Gilbert Simondon

Inscription obligatoire auprès d’Emmanuelle Danblon (edanblon@ulb.ac.be)

Journée d’étude interprofessionnelle « Les ficelles du complot »

La journée d’étude interprofessionnelle « Les ficelles du complot » se tiendra le mardi 24 janvier 2017 à l’Institut du Travail Social Régional d’Auvergne (ITSRA). Emmanuelle Danblon y proposera une réflexion sur les rhétoriques de la conspiration.

Programme de la journée

Les inscriptions et demandes d’informations se font auprès de Mme Savina Alvarez (savina.alvarez@justice.fr) ou de Mme Mathilde Vindevoghel (mathilde.vindevoghel@justice.fr)

Intervention de Céline Pieters dans le cadre du séminaire de robotique du LAAS

Dans le cadre du séminaire de recherche en robotique du Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (le « LAAS ») de Toulouse, Céline Pieters présentera une communication intitulée « Questionner le discours associé à la robotique : passer du mythe à l’objet technique ». La séance se déroulera le 26 janvier 2017 à 11h, dans les locaux du LAAS (7 Avenue du Colonel Roche, 31400 Toulouse; Salle Feynman) et sera animée par Jean-Paul Laumond.

Abstract: Y a-t-il réellement une rupture dans l’histoire des techniques avec l’arrivée des robots ? Et si oui, de quelle nature est-elle ? Ce projet de recherche vise à avancer de nouvelles pistes quant à cette question en considérant les termes en usage qui circulent à propos de la robotique. Ces termes, généralement anthropomorphes, participent au développement de la croyance dans l’émergence d’une post-humanité technologique qui finirait par supplanter l’homme. Dès lors, peut-on contribuer à « démythiser le robot » en questionnant le discours qui lui est associé? Et si oui, comment ?

« La Pologne, la mémoire, la littérature ». Rencontre avec Catherine Coquio à la librairie Tropismes

La librairie Tropismes vous invite à rencontrer Catherine Coquio, directrice de la collection Littérature, histoire et politique chez Classiques Garnier, le 19 janvier 2017 à 19h00

Adresse de la librairie: 11, Galerie des Princes; 1000 Bruxelles

Description de l’événement par les organisateurs:

Cette parution croisée, dans une collection interdisciplinaire attentive aux relations de l’écriture littéraire avec le fait politique, l’histoire et l’historiographie, est un événement: un essai volumineux sur la littérature polonaise des années 1940-1960, avec des traductions et des commentaires d’écrivains polonais qui ont réagi aux exactions nazies contre les juifs; les souvenirs d’une fille de douze ans, sauvée du camp Janowski à Lvov, rédigés à chaud et publiés en Pologne en 1946; trois récits yiddish de Sholem-Aleykhem et Weissenberg évoquant le monde disparu du Shtetl; trois textes, dont un roman autobiographique, de Yehoshue Perle… Catherine Coquio viendra détailler et analyser pour nous le contenu de ces ouvrages…

Inscriptions

Nouvelle collaboration – Equipe « Gepetto » (Mouvement des Systèmes Anthropomorphes)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer une nouvelle collaboration avec des roboticiens de l’équipe « Gepetto » (Mouvement des Systèmes Anthropomorphes) du Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes (LAAS) de Toulouse.

Céline Pieters réalisera dans ce cadre une thèse de doctorat en co-direction avec Emmanuelle Danblon (GRAL, ULB) et Jean-Paul Laumond (LAAS-CNRS, équipe Gepetto).

Parution du volume « Building Consensus », édité par Salvatore Di Piazza et Francesca Piazza

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du numéro spécial de la Rivista Italiana di Filosofia del Linguaggio, « Building Consensus« , édité par Salvatore Di Piazza et Francesca Piazza.

Ce volume, auquel ont contribué plusieurs membres et collaborateurs du GRAL, est accessible en ligne à l’adresse suivante: http://www.rifl.unical.it/index.php/rifl