Parution de l’ouvrage « Pour une lecture linguistique et critique des médias.Empathie, éthique, point(s) de vue », d’Alain Rabatel

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du nouvel ouvrage d’Alain Rabatel « Pour une lecture linguistique et critique des médias. Empathie, éthique, point(s) de vue », aux éditions Lambert-Lucas.

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur:

Cet ouvrage propose une lecture linguistique « engagée mais non enragée » (Hannah Arendt) des médias, à la lumière des idéaux démocratiques qu’ils devraient servir. Il s’appuie sur l’analyse des points de vue, afin de rendre compte de la subjectivité des discours, y compris lorsqu’ils semblent le plus objectifs. Il analyse leur confrontation dans un cadre polyphonique, dialogique et empathique, afin de dégager les stratégies par lesquelles les médias entrent (ou non) en dialogue avec les sources et les acteurs des évènements, mesurent la relativité des opinions, des faits et des savoirs, aident à penser la complexité et le bien commun, sans verser dans le relativisme. Il revient sur la dimension éthique des discours des médias, au-delà du respect de la déontologie. Enfin, il propose une étude renouvelée des postures des journalistes ainsi que des phénomènes de prise en charge et de responsabilité énonciatives.
De nombreuses études de cas – interviews, enquêtes, reportages, portraits, hyperstructures – analysent les mécanismes et effets du rewriting des dépêches d’agence, du fact-checking, de l’implicite, du persiflage, des caricatures, des phénomènes d’invisibilité et de naturalisation. Elles renouvellent les problématiques touchant aux relations entre médias et critique des médias, à la place des émotions dans les représentations, aux nouvelles formes de citation, de montage et à leur fonction de preuve.

Pour plus d’informations

Journée d’études doctorales « Argumentation savante et argumentation profane »

La journée d’études doctorales « Argumentation savante et argumentation profane » se tiendrai le 2 juin 2017, de 09h30 à 16h00 à la MESHS de Lille.

Présentation de l’événement:

La journée est organisée par l’Ecole doctorale SHS et la MESHS dans le cadre du programme ADA et est destinée en premier lieu aux doctorants qui peuvent la valider par une attestation de présence dans le cadre de leur formation doctorale. Les journées sont aussi ouvertes à tous les chercheurs et membres du public intéressés. Le but de la journée est donc double : d’une part elle doit comporter un élément didactique qui aidera les doctorants à revenir de façon critique sur leurs objets et leurs propres modes de réflexion, d’autre part, elle a l’ambition d’être un véritable lieu d’échange entre chercheurs sur les différents niveaux d’argumentation, dites «savante» et «profane».

Emmanuelle Danblon présentera à cette occasion une communication intitulée « Un point de vue rhétorique sur la post-vérité ».

Programme

Appel à communications pour le Séminaire International d’Etudes sur Discours et Argumentation

Présentation:

Le SEDiAr réunit, tous les deux ans, les chercheurs impliqués à l’étude du discours et de l’argumentation, visant une réflexion sur l’interface entre ces deux objets d’étude sous diverses perspectives théoriques et méthodologiques. Après le SEDiAr à l’Université de l’État de Santa Cruz (UESC) en 2012, à l’Université Fédéral de Minas Gerais (UFMG) en 2014 et celui à l’Université Fédérale de Sergipe (UFS) en 2016, la quatrième édition aura lieu, du 14 au 16 Mars 2018, à l’Université de Buenos Aires (UBA), Departamento de Salud Pública y Humanidades Médicas, Calle Marcelo T. de Alvear, 2202, CABA, Buenos Aires, Argentine.

Voir l’appel

Annonce de parution: « Techniques rhétoriques et écrits scientifiques » (TRANEL n°65)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du numéro 65 de la revue TRANEL (Travaux neuchâtelois de linguistique): « Techniques rhétoriques et écrits scientifiques ».

Le sommaire:

Avant-propos

Thierry HERMAN, pp 1-6

Le tact des mots: écrire et discuter l’histoire d’un sujet sensible

Victor FERRY, pp 7-18

La mise en scène de la surprise dans les écrits scientifiques de sciences humaines

Agnès TUTIN, pp 19-35

La notion d’évidence et son expression linguistique dans la rhétorique scientifique

Francis GROSSMANN, pp 37-52

Genres discursifs et attentes rhétoriques en Faculté des lettres: de l’acquisition des littératies universitaires à leur évaluation

Victoria BEGUELIN & Thérèse JEANNERET, pp 53-66

Types, typologies, arguments 

Christian PLANTIN, pp 67-78

Quels critères pour déterminer la « meilleure » explication scientifique?

Jean H.M. WAGEMANS, pp 79-88

De la captatio à la partitio: rhétorique de l’introduction de l’article de recherche

Thierry HERMAN, pp 89-111

Article VARIA

Une « tradition de l’innovation »? Réflexion à partir du corrélat innovation/créativité en DDL

Véronique CASTELLOTTI, Marc DEBONO & Emmannuelle HUVER, pp 113-130

« Rencontre au Bistrot » avec Emmanuelle Danblon et Pierre Brunel

La maison d’édition « Le Bord de l’Eau » organise une « Rencontre au Bistrot » avec Emmanuelle Danblon et Pierre Brunel, auteurs des deux premiers livres de la nouvelle collection « Etudes de style ».

Emmanuelle Danblon est l’auteur de Mandorla de Paul Celan. Ou l’épreuve de la prophétie, Pierre Brunel, de Le Bateau ivre d’Arthur Rimbaud. Un texte. Une voix.

La rencontre se déroulera le jeudi 4 mai 2017, de 19h00 à 20h30 au Bistrot du Marché (75bis rue Monge, 75005 Paris).

Table ronde « Poétique et neurologie de l’interprétation » – IEA de Paris

Une table ronde « Poétique et neurologie de l’interprétation » est organisée le mercredi 3 mai prochain, de 17h à 19h, à l’Institut d’Etudes Avancées de Paris.

Il s’agira d’une discussion croisée autour des ouvrages d’Emmanuelle Danblon (Mandorla de Paul Celan. Ou l’épreuve de la prophétie, Le Bord de l’Eau, 2017) et Lionel Naccache (Le Chant du signe. Aventures et mésaventures de nos interprétations quotidiennes, Odile Jacob, 2017).

Pour plus d’informations: http://www.paris-iea.fr/fr/evenements/poetique-et-neurologie-de-l-interpretation

Journées d’étude « Ecriture et témoignage » – 27 et 28 avril 2017

Dans le cadre du séminaire de recherche « Témoignage et écriture », deux journées d’étude sont organisées les 27 et 28 avril prochains à l’Université Saint-Louis, avec pour thème « Témoignage entre fiction et non fiction. Récits, postures, engagements ».

Cet événement est organisé par Grazia Berger, Cristal Huerdo, Isabelle Meuret, Chiara Nannicini et Hubert Roland.

Présentation

Le séminaire interuniversitaire de l’École Doctorale 3bis du F.R.S.-FNRS « Témoignage et Écriture » se penche sur la manière dont s’expriment les témoins directs ou indirects des grands événements politiques qui ont scandé le XXe siècle. Il aborde également les questions de fiction, notamment la manière dont celle-ci rend compte des récits traumatiques. Des rescapés des camps de concentration nazis aux Berlinoises livrées à elles-mêmes en 1945, de la guerre civile espagnole aux années de plomb en Italie en passant par la ségrégation aux USA, l’écriture et la fictionnalisation des témoignages sont au cœur des travaux ce séminaire.

En conclusion de quatre années de travail, nous consacrons deux journées d’étude à la complexité du statut épistémologique du témoignage, en posant ainsi la question des modalités de son énonciation. Bon nombre de récits de témoignage, basés sur la fiabilité de principe de leurs auteurs quant aux aspects réels et vécus d’événements passés ou présents, ont recours à des procédés narratifs, voire « créatifs », qui distinguent la catégorie des textes de non-fiction, dont l’intention est de favoriser l’adhésion du lecteur. Se pose ainsi le risque d’une frontière devenue instable entre fiction et réel, qui doit être évaluée à la lumière des questions  fondamentales qui animent notre séminaire : celles de l’engagement, de l’éthique et de la responsabilité.

Annette Wierworka, auteure de nombreux livres consacrés au témoignage, et Stef Craps, spécialiste des traumas et de leurs liens avec la mémoire, nous feront l’honneur d’être nos keynote speakers.

Voir le programme

Affiche de l’événement

Emmanuelle Danblon et Julie Dainville y présenteront une communication intitulée « Témoignage et prophétie en rhétorique »

Une émission sur la post-vérité avec E. Danblon, V. Ferry, J.-P. Schreiber et L Calabrese

Capture d’écran 2017-02-27 à 21.28.25

Pour visionner l’émission, c’est par ici.

Quels sont les mécanismes des théories du complot ? Comment les déceler ? Comment les déconstruire ? A qui profitent-elles ? La rumeur a existé de tout temps, elle prend de l’ampleur depuis l’avènement d’internet et des réseaux sociaux.

Question Médias s’intéresse aussi au nouveau concept de post-vérité incarné, entre autres, par Donald Trump.

Invités :

  • Victor Ferry : Chercheur et formateur en rhétorique et argumentation (FNRS/ULB)
  • Jean-Philippe Schreiber : Historien
  • Laura Calabrese : Spécialiste de l’analyse des médias
  • Emmanuelle Danblon : professeure de rhétorique et d’argumentation – ULB

Parution du nouvel ouvrage d’Emmanuelle Danblon

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la parution du nouvel ouvrage d’Emmanuelle Danblon, Mandorla de Paul Celan. Ou l’épreuve de la prophétie, paru aux éditions Le Bord de l’Eau.

Les pratiques prophétiques des Anciens avaient un rôle à jouer en temps de crise. Leurs récits poétiques apportaient aux hommes une lanterne pour les guider dans l’obscurité. Tout cela a disparu au profit d’une poésie désincarnée, réputée inutile et élitiste. Nous sommes les héritiers d’une conception de la poésie privée de ses fonctions vitales d’antidote à la violence et de consolation face au désespoir. Nous sommes aujourd’hui orphelins de cet art. Incapables de lui reconnaître une dimension éthique et un rôle politique, pourtant essentiels. MANDORLA invite à explorer ces usages perdus de la poésie. Elle nous donne le courage de la lucidité et la force de l’imagination. Elle nous invite à emprunter la voie oblique de l’utopie. C’est l’épreuve de la prophétie.

Description de l’éditeur

Séminaire doctoral – Le témoignage dans l’Antiquité

La troisième et dernière séance du séminaire doctoral organisé cette année par le GRAL sera consacré au témoignage dans l’Antiquité. La séance se déroulera le vendredi 17 mars 2017, de 14h à 17h, au AW1.120 (campus du Solbosch).

Programme de la séance:

Charles Guérin (Université Paris-Est Créteil)

L’événement, la procédure et la vérité : la fonction testimoniale dans les tribunaux de la Rome républicaine

Daniel Heller-Roazen (Princeton University)

Témoigner de l’âme sensible. Synaisthêsis dans la tradition antique et médiévale

Sylvie Vanséveren (Université libre de Bruxelles)

« Témoin » : questions de motivation et d’étymologie

 

Contact:

Emmanuelle Danblon

Julie Dainville

Séminaire interne du GRAL sur les liens entre rhétorique et robotique

L’équipe de GRAL organise, le 14 février prochain à 14h00, un séminaire interne sur les liens entre rhétorique et robotique.

Programme:

-Introduction à la problématique par Emmanuelle Danblon
-Présentation de la collaboration entre le GRAL (ULB) et le LAAS (CNRS-Toulouse) autour du projet de thèse de Céline Pieters (en co-direction avec Jean-Paul Laumond et Emmanuelle Danblon) par Céline Pieters.
-Présentation de la problématique commune du point de vue de la robotique par Jean-Paul Laumond
-Exposé de Marc Dominicy sur l’universalité du langage et le problème de l’effabilité
-Discussion générale autour des travaux de Pascal Chabot sur Gilbert Simondon

Inscription obligatoire auprès d’Emmanuelle Danblon (edanblon@ulb.ac.be)