LES RENDEZ-VOUS PERELMAN : Esthétique du politiquement correct: genèse et actualités dans les désaccords contemporaines. Avec Isabelle Barbéris

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la conférence Esthétique du politiquement correct: genèse et actualités dans les désaccord contemporains avec Isabelle Barbéris (CNRS, Université Paris-Diderot), et Sébastien Chonavey comme modérateur.

Cette conférence est la seconde du cycle de rencontres des Rendez-Vous Perelman dont le thème pour cette année est « Imaginer, Représenter, Argumenter » (voir ci-dessous).

Cette conférence aura lieu le 4 février 2022, de 16h30 à 18h30, dans l’auditoire AY2.114, campus du Solbosh, ULB.

Une retransmission en direct (via Zoom) est également prévue.

Inscriptions auprès de Lucie Donckier : lucie.donckier.de.donceel@ulb.be

Pour plus d’informations sur le cycle de conférence « Les rendez-vous Perelman : Imaginer, représenter, argumenter » – veuillez vous référer à la présentation complète du cycle de conférences sur le site du GRAL.

Les Rendez-Vous Perelman : Imaginer, Représenter, Argumenter

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la conférence Esthétique du politiquement correct: genèse et actualités dans les désaccord contemporains avec Isabelle Barbéris (CNRS, Université Paris-Diderot), et Sébastien Chonavey comme modérateur.

Cette conférence est la seconde du cycle de rencontres des Rendez-Vous Perelman dont le thème pour cette année est « Imaginer, Représenter, Argumenter » (voir ci-dessous).

Cette conférence aura lieu le 4 février 2022, de 16h30 à 18h30, dans l’auditoire AY2.114, campus du Solbosh, ULB.

Une retransmission en direct (via Zoom) est également prévue.

Inscriptions auprès de Lucie Donckier : lucie.donckier.de.donceel@ulb.be

Présentation des Rendez-vous Perelman

Au milieu du XXe siècle, le philosophe et logicien belge Chaïm Perelman proposait sa « Nouvelle rhétorique » comme alternative aux limites du positivisme logique et d’une rationalité incarnée uniquement par la méthode scientifique.

La rationalité scientifique devait désormais s’enrichir d’un raisonnable humain dont le modèle, hérité de l’Antiquité, était celui de l’argumentation en démocratie. Dans l’introduction au Traité de l’argumentation (1958) qu’il signe avec Lucie Olbrechts­-Tyteca, Perelman dénonce la conception post-cartésienne de la raison dont nous sommes les héritiers et suggère un retour à l’imagination et, plus largement, à la représentation pour mieux guider le raisonnement et la pensée.

Ce cycle interdisciplinaire de conférences permettra de repenser les liens entre l’imagination, la représentation et l’argumentation, dans le sillage de Chaïm Perelman. Au-delà de la rhétorique, ces termes correspondent en effet à autant de facultés humaines qui permettent d’articuler la création (poiêsis) et l’imitation (mimêsis), aussi bien dans l’éducation que dans les pratiques artistiques, le droit ou même la recherche scientifique. Toutes ces disciplines questionnent à leur façon la frontière entre fait et fiction, réalité et imaginaire.

Argumentaire complet

Appel à communication pour la Journée Perelman des Jeunes chercheurs

Calendrier des « Rendez-vous Perelman: Imaginer, représenter, argumenter »

Organisation des Rendez-vous Perelman

Comité scientifique:

Prof. Emmanuelle Danblon (GRAL, PhiLixte, ULB)

Benoît Sans (GRAL, PhiLixte, Université libre de Bruxelles / STL, Université de Lille)

Comité organisateur:

Sébastien Chonavey (GRAL, PhiLixte, ULB)

Lucie Donckier de Donceel (GRAL, PhiLixte, ULB / UniPa)

Benjamin Sevestre-Giraud (GRAL, PhiLixte,ULB / CPAF, AMU)

Una risata non ci seppellirà

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la participation de Benoit Sans au cycle de conférences Una risata non ci seppelirà de l’Université de Palerme (Italie). La conférence de Benoit Sans, intitulée « Historia didax (Witty History) : Laughter and blame in Livy » se tiendra le 18 juin prochain, en ligne.

Toutes les informations nécessaires à la connexion sont reprises sur le poster ci-contre.

La conférence se déroulera en anglais.

Colloque international « Crises et nouveaux prophètes. Intuition, prévision, réforme »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la tenue du colloque international « Crises et nouveaux prophètes. Intuition, prévision, réforme« , organisé par Pierre Pénet (Université de Genève, résident 2019-2020 de l’Institut d’études avancées de Paris), dans le cadre de la chaire d’Alembert Paris-Saclay – de IEA Paris.

L’événement se tiendra en ligne les 10 et 11 novembre 2020.

Emmanuelle Danblon y présentera une conférence intitulée: « Une société a les prophètes qu’elle mérite« .

Inscription et programme: https://www.paris-iea.fr/fr/evenements/la-parole-prophetique-intuition-prevision-reforme.

Séminaire « Politicamente corretto e libertà di espressione »

L’université de Palerme organise un cycle de séminaires en ligne sur le thème du politiquement correcte et de la liberté d’expression.

Le programme détaillé et le lien permettant de suivre le séminaire sont accessibles à l’adresse suivante: https://www.unipa.it/Politicamente-corretto-e-libert-di-espressione–Ciclo-di-seminari-online/

Programme:

13 novembre 2020 – 17h00-19h00

Expression de la parrhésie dans une stratégie conspirationniste. Le cas du procès du Musée Juif de Belgique

Emmanuelle Danblon & Lucie Donckier de Donceel

20 novembre 2020 – 15h30-17h30

Lo hate speech fra criminalizzazione e libertà di espressione

Alessandro Spena

27 novembre 2020 – 17h00-19h00

Il principio del danno come limite alla libertà di espressione

Giorgio Maniaci

4 décembre 2020 – 17h00-19h00

Risus abundat? Un caso limite tra libertà d’espressione e politicamente corretto

Salvatore di Piazza

Colloque « Penser le retour de l’éloquence dans l’enseignement »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la tenue du colloque « Penser le retour de l’éloquence dans l’enseignement. Histoire, significations, formes et enjeux« , qui se tiendra en ligne les 18 et 19 novembre prochains.

Emmanuelle Danblon, Lucie Donckier, Benoît Sans et Benjamin Sevestre-Giraud animeront une table ronde sur le thème « Enseigner la rhétorique à l’Ecole de Bruxelles: bilan et perspectives pour l’avenir« .

Si vous souhaitez plus d’informations ou assister à l’événement: http://ihrim.ens-lyon.fr/evenement/penser-le-retour-de-l-eloquence-dans-l-enseignement-histoire-significations-1278

Les matins Philo – Les rhétoriques de la conspiration : défi à la vérité et besoin de croire

Dans le cadre des « Matins Philo », Emmanuelle Danblon proposera un cycle de 6 conférences intitulé « Les rhétoriques de la conspiration : défi à la vérité et besoin de croire ». Les séances se dérouleront le mardi de 11h40 à 13h00, entre octobre et décembre 2020.

Le programme complet est accessible à l’adresse suivante: https://lesmatinsphi.be/programme/

Présentation du cycle:

Les théories du complot ne datent pas d’hier. Mais ces dernières années, elles ont pris une importance virale dans nos sociétés et elles présentent des traits qu’il est urgent et nécessaire de comprendre. Bien des disciplines donnent des explications éclairantes sur le phénomène. Une analyse rhétorique attentive permet de dresser le portrait-robot de la tentation conspirationniste qui en dit long sur les peurs et les fantasmes de nos contemporains. Ce cycle de conférences proposera des hypothèses sur notre rapport actuel à la vérité et à la fiction. A travers un examen attentif de quelques célèbres théories du complot (le fameux complot de la lune, les stars clonées, la plaidoirie de Me Courtoy au récent procès de Medhi Nemmouche à Bruxelles en 2018).

Cycle de conférences « La rhétorique comme exercice du regard » (E. Danblon)

Dans le cadre des Matins Philo, Emmanuelle Danblon donnera un cycle de conférence sur le thème « La rhétorique comme exercice du regard. Les témoins, les prophètes, ou comment se dit la clairvoyance?« .

Présentation:

La rhétorique est un exercice de la parole mais elle est avant tout un exercice du regard. Dans cette perspective, la notion de témoignage (pensons à l’expression de témoin oculaire) et son ancêtre, la notion de prophétie, jouent un rôle essentiel dans la façon dont ce qui a été perçu est mis en mot. De la difficulté à percevoir le réel tel qu’il est aux différentes fonctions publiques du témoignage, dans tous les cas, le choix des mots et des figures décidera de ce que les auditoires voudront bien entendre. Cette promenade à travers les différentes figures rhétoriques du témoin propose un éclairage sur les dangers du déni de réalité et les grandeurs de la clairvoyance mise en mots.

Programme détaillé: https://lesmatinsphi.be/programme/ 

Colloque « Ancient Rhetoric and Contemporary Society »

L’université de Liverpool organise le 13 septembre 2019 un colloque sur le thème « Ancient Rhetoric and Contemporary Society ».

Elle invite toute personne qui souhaiterait proposer une présentation (de 20 minutes)  à envoyer, pour le 15 août 2019 au plus tard, un abstract de maximum 500 mots.

Pour plus de détails: https://www.eventbrite.com/e/ancient-rhetoric-and-contemporary-society-tickets-60457119873

Conférence de Salvatore Di Piazza: La langue à l’épreuve du Lager

Le professeur Salvatore Di Piazza (Università degli Studi di Palermo) présentera une conférence intitulée « La langue à l’épreuve du Lager« ,  à l’Université libre de Bruxelles (campus du Solbosch, local UA2.114) le 25 avril 2019 de 14h à 16h.

 

Abstract:

Dans le contexte général de la relation entre la langue et le Lager, il est possible de parler d’une double direction de recherche. D’une part, il s’agit d’analyser et comprendre ce que la langue représente (d’un point de vue positif et négatif) dans la vie des camps de concentration. A cet égard, nous faisons référence non seulement aux aspects plus strictement communicatifs, mais aussi à ceux qui sont plutôt liés aux aspects identitaires. C’est en ce sens que nous nous proposons d’analyser comment la langue a été mise à l’épreuve dans le Lager ; en d’autres termes, nous analysons ce qu’il se passe avec la langue, quels sont ses potentiels. Voici le sens de cette mise à l’épreuve.

D’autre part, il est tout aussi intéressant de regarder la question du point de vue opposé, à savoir ce que le Lager représente pour la langue ou les effets qu’il exerce sur celle-ci. C’est en ce sens que nous voulons voir comme la langue est mise à l’épreuve par le camp de concentration. Et cela car s’il est vrai que la langue contribue à la production de la violence au sein du Lager, il est tout aussi vrai que le Lager exerce une violence sur la langue. Et il ne pourrait en être autrement s’il est vrai, comme le rappelle Primo Levi, que « là où la violence est infligée à l’homme, elle se fait également au niveau de la langue ».

Séminaire Movere

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer la tenue d’une séance du séminaire international « Movere » qui aura pour thème « Littérature-émotions: Elans du corps« . Elle se tiendra le 12 décembre 2018, de 14h à 17h à l’Université libre de Bruxelles (Campus du Solbosch, UB5.132).

Les intervenants de cette séance sont Pascal Nouvel, Emmanuelle Danblon et Céline Pieters.

Organisation du séminaire: Justine Feyereisen (ULB)

Pour de plus amples informations: http://philixte.ulb.ac.be

Journée d’études doctorales « Argumentation savante et argumentation profane »

La journée d’études doctorales « Argumentation savante et argumentation profane » se tiendrai le 2 juin 2017, de 09h30 à 16h00 à la MESHS de Lille.

Présentation de l’événement:

La journée est organisée par l’Ecole doctorale SHS et la MESHS dans le cadre du programme ADA et est destinée en premier lieu aux doctorants qui peuvent la valider par une attestation de présence dans le cadre de leur formation doctorale. Les journées sont aussi ouvertes à tous les chercheurs et membres du public intéressés. Le but de la journée est donc double : d’une part elle doit comporter un élément didactique qui aidera les doctorants à revenir de façon critique sur leurs objets et leurs propres modes de réflexion, d’autre part, elle a l’ambition d’être un véritable lieu d’échange entre chercheurs sur les différents niveaux d’argumentation, dites «savante» et «profane».

Emmanuelle Danblon présentera à cette occasion une communication intitulée « Un point de vue rhétorique sur la post-vérité ».

Programme