Fonction prophétique

Présentation

La fonction prophétique du langage, connue dans l’antiquité et perdue aujourd’hui, fait intervenir un éventail de facultés humaines (perception, intuition, compréhension, formulation, anticipation, transmission) qui ensemble rappellent la mission de la fonction testimoniale. Le défi consiste à éclairer ces deux figures de l’activité humaine l’une par l’autre, celle du prophète et celle du témoin. Loin de se concentrer sur la question religieuse (divination, inspiration), il s’agira d’explorer la fonction rhétorique de celui qui vient porter témoignage devant le monde d’un événement qu’il a lui même vécu directement, par les sens, et qui est ensuite investi de la responsabilité de délivrer un  message à la communauté. Plus l’événement présente un caractère inattendu pour les sens, invraisemblable pour la raison et ineffable pour la parole, plus la fonction testimoniale et prophétique sera mise au défi. La disparition prochaine des derniers témoins de camps d’extermination nous engage à une meilleure compréhension de la fonction prophétique/testimoniale. Nous laissons de côté la dimension politique, historique et philosophique pour nous concentrer sur la question cognitive, linguistique et rhétorique de ce nouveau défi pour la connaissance et la société.

1) Comment perçoit-on un événement (sensations, intuitions, émotions) ?
2) Comment comprend-on la portée d’un événement (jugement, anticipation) ?
3) Comment formule-t-on un événement (choix des formules et genres de discours) ?
4) Comment reçoit-on un événement (à quelles conditions l’imaginaire et les institutions de notre société sont-elles en mesure de s’emparer du message du témoin/prophète pour le bien commun ?)

Personnes de contact :

Emmanuelle Danblon (Emmanuelle.Danblon@ulb.ac.be)

Julie Dainville (Julie.Dainville@ulb.ac.be)

Activités

2016

Table ronde sur la vraisemblance (Université libre de Bruxelles, 12 février 2016)

Paul Aron (Université libre de Bruxelles) – Y a-t-il un “contrat de vraisemblance” littéraire ?

Salvatore Di Piazza (Università degli Studi di Palermo) – Imaginer la vérité. À propos de la notion grecque d’eikos

Marc Dominicy (Université libre de Bruxelles) – La vraisemblance et l’exemplarité de l’exception

Abstracts et détails de l’événement

2015

Colloque La fonction prophétique. Intuition, anticipation, narration” organisé par Emmanuelle Danblon, chercheuse invitée à l’IEA de Paris, les 5 et 6 novembre 2015.

Présentation et programme de l’événement sur le site de l’IEA