Les matins Philo – Les rhétoriques de la conspiration : défi à la vérité et besoin de croire

Dans le cadre des « Matins Philo », Emmanuelle Danblon proposera un cycle de 6 conférences intitulé « Les rhétoriques de la conspiration : défi à la vérité et besoin de croire ». Les séances se dérouleront le mardi de 11h40 à 13h00, entre octobre et décembre 2020.

Le programme complet est accessible à l’adresse suivante: https://lesmatinsphi.be/programme/

Présentation du cycle:

Les théories du complot ne datent pas d’hier. Mais ces dernières années, elles ont pris une importance virale dans nos sociétés et elles présentent des traits qu’il est urgent et nécessaire de comprendre. Bien des disciplines donnent des explications éclairantes sur le phénomène. Une analyse rhétorique attentive permet de dresser le portrait-robot de la tentation conspirationniste qui en dit long sur les peurs et les fantasmes de nos contemporains. Ce cycle de conférences proposera des hypothèses sur notre rapport actuel à la vérité et à la fiction. A travers un examen attentif de quelques célèbres théories du complot (le fameux complot de la lune, les stars clonées, la plaidoirie de Me Courtoy au récent procès de Medhi Nemmouche à Bruxelles en 2018).

Colloque international « Les exercices de rhétorique – valeurs, vertus, valorisations »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer le colloque international « Les exercices de rhétorique: valeurs, vertus, valorisations« , organisé par E. Danblon, B. Sans et D. van Mal-Maeder.

L’événement se tiendra à l’Université libre de Bruxelles (campus du Solbosch) les 27 et 28 février 2020 et rassemblera des spécialistes internationaux des exercices de rhétorique antiques et de leur réactualisation.

Informations pratiques:

Université libre de Bruxelles – Campus du Solbosch

Institut de sociologie (bâtiment S)

Avenue Jeanne 44

1050 Bruxelles

Jeudi 27 février 2020: 13h30 – 18h00 – Salle Henri Janne (15ème étage)

Vendredi 28 février 2020:  09h30 – 10h30 – Salle Somville (1er étage)

 

Programme

Séminaire « Rhétorique et papyrologie »

La première séance du séminaire « Rhétorique et papyrologie », organisé par Diane Coomans, Julie Dainville et Benoît Sans, se tiendra le 11 février prochain, de 14h à 18h, dans la Grande salle du CIERL (ULB, campus du Solbosch; av. Fr. D. Roosevelt 17, 1000 Bruxelles).

Pierre Chiron (Université Paris-Est Créteil ; Institut Universitaire de France)

Combiner des traditions textuelles différentes, papyrologique et conventionnelle : le cas de la Rhétorique à Alexandre

Benoît Sans (Université libre de Bruxelles ; F.R.S.-FNRS)

Controverses sur papyrus : entre tradition et innovation

Christos Kremmydas (Royal Holloway University of London ; Humboldt Universität zu Berlin)

Thoughts on some rhetorical papyri from the Berliner Klassikertexte series

Diane Coomans (Université libre de Bruxelles ; Sorbonne Université)

Julie Dainville (Université libre de Bruxelles)

Entre comédie et rhétorique : la requête d’une fille à son père (PCG 1000)

Programme

 

Conférence de Gérald Bronner

Gérald Bronner donnera une conférence intitulée « Le monde contemporain est-il en danger de croyances? » le 01 octobre 2019 à 17h30. L’événement, organisé par la Fondation Perelman, sera présent et animé par Emmanuelle Danblon, Professeure ordinaire à l’Université libre de Bruxelles et Secrétaire de la Fondation Perelman.

Le Prix Perelman sera décerné à l’issue de cette conférence.

Informations pratiques:

01 octobre 2019 – 17h30

Université libre de Bruxelles, Campus du Solbosch, Salle Pierre Drion (bâtiment R42)

Cycle de conférences « La rhétorique comme exercice du regard » (E. Danblon)

Dans le cadre des Matins Philo, Emmanuelle Danblon donnera un cycle de conférence sur le thème « La rhétorique comme exercice du regard. Les témoins, les prophètes, ou comment se dit la clairvoyance?« .

Présentation:

La rhétorique est un exercice de la parole mais elle est avant tout un exercice du regard. Dans cette perspective, la notion de témoignage (pensons à l’expression de témoin oculaire) et son ancêtre, la notion de prophétie, jouent un rôle essentiel dans la façon dont ce qui a été perçu est mis en mot. De la difficulté à percevoir le réel tel qu’il est aux différentes fonctions publiques du témoignage, dans tous les cas, le choix des mots et des figures décidera de ce que les auditoires voudront bien entendre. Cette promenade à travers les différentes figures rhétoriques du témoin propose un éclairage sur les dangers du déni de réalité et les grandeurs de la clairvoyance mise en mots.

Programme détaillé: https://lesmatinsphi.be/programme/ 

Soutenance de thèse de Julie Dainville

La soutenance publique de thèse de Julie Dainville aura lieu le vendredi 26 avril 2019 de 10h à 12h au local AY2.112 (Université libre de Bruxelles, campus du Solbosch).

Julie Dainville présentera et défendra publiquement une dissertation originale intitulée « Oracles et décision: étude philologique et rhétorique de la preuve oraculaire dans la littérature grecque classique ».

Annonce officielle

Conférence de Salvatore Di Piazza: La langue à l’épreuve du Lager

Le professeur Salvatore Di Piazza (Università degli Studi di Palermo) présentera une conférence intitulée « La langue à l’épreuve du Lager« ,  à l’Université libre de Bruxelles (campus du Solbosch, local UA2.114) le 25 avril 2019 de 14h à 16h.

 

Abstract:

Dans le contexte général de la relation entre la langue et le Lager, il est possible de parler d’une double direction de recherche. D’une part, il s’agit d’analyser et comprendre ce que la langue représente (d’un point de vue positif et négatif) dans la vie des camps de concentration. A cet égard, nous faisons référence non seulement aux aspects plus strictement communicatifs, mais aussi à ceux qui sont plutôt liés aux aspects identitaires. C’est en ce sens que nous nous proposons d’analyser comment la langue a été mise à l’épreuve dans le Lager ; en d’autres termes, nous analysons ce qu’il se passe avec la langue, quels sont ses potentiels. Voici le sens de cette mise à l’épreuve.

D’autre part, il est tout aussi intéressant de regarder la question du point de vue opposé, à savoir ce que le Lager représente pour la langue ou les effets qu’il exerce sur celle-ci. C’est en ce sens que nous voulons voir comme la langue est mise à l’épreuve par le camp de concentration. Et cela car s’il est vrai que la langue contribue à la production de la violence au sein du Lager, il est tout aussi vrai que le Lager exerce une violence sur la langue. Et il ne pourrait en être autrement s’il est vrai, comme le rappelle Primo Levi, que « là où la violence est infligée à l’homme, elle se fait également au niveau de la langue ».

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle? Et comment en parler? (Rencontres de la Maison du livre

Le 23 octobre prochain, dans le cadre des rencontres de la Maison du livre, Emmanuelle Danblon et Céline Pieters participeront à une discussion sur le thème « Qu’est-ce que l’intelligence artificielle? Et comment en parler? ».

Présentation:

On parle de plus en plus d’intelligence artificielle, mais serait-ce un abus de langage ? Et si elle existe, comment la définir ? En circonscrire le champ ? D’aucuns prétendent améliorer nos capacités physiques, mais aussi intellectuelles, grâce à des implants informatiques, cérébraux notamment. Mais le cerveau est-il comparable à un ordinateur ? Un ordinateur fonctionne-t-il comme un cerveau humain ? Et inversement, notre cerveau est-il numérisable ? Pourrait-on le télécharger sur une machine ? Le cloner ? Quelle est la spécificité de l’intelligence humaine ?

Intervenants:

François Van Lishout : docteur et ingénieur civil informaticien à l’Université de Liège

Hugues Bersini : professeur d’informatique et directeur du laboratoire d’intelligence artificielle de l’Université Libre de Bruxelles

Emmanuelle Danblon : professeur ordinaire de rhétorique à l’ULB

Céline Pieters : doctorante en co-tutelle avec Emmanuelle Danblon et Jean-Paul Laumond, directeur de recherche au CNRS et roboticien (LAAS, Toulouse)

Alexandre Wajnberg, journaliste scientifique, animera la discussion

 

Informations pratiques

Cycle de conférences d’Emmanuelle Danblon dans le cadre des « Mardis philo »

Emmanuelle Danblon présentera cette année un cycle de conférences intitulé « Les compétences rhétoriques et l’exercice de la citoyenneté » dans le cadre des « Mardis philo » .

Présentation: La rhétorique naît en Sicile au Ve Siècle avant notre ère. Le contexte est à la fois politique et épistémologique. Dès le départ, surgit une controverse sur son identité. Elle n’est ni une science ni une philosophie. Qu’est-elle ? Elle se présente le plus souvent comme une techniqueà usage du citoyen pour se défendre par la parole publique. Controversée, elle apparaît très tôt comme une tromperie et est assimilée à l’art de la manipulation. Pourtant, il y a derrière le projet rhétorique un projet humaniste qu’il est urgent de comprendre sous l’angle de nos démocraties avancées et multiculturelles. Cette discipline a pour ambition de développer nos capacités naturelles à emporter l’adhésion par l’acquisition d’un ensemble d’outils qui forment une technique : celle d’exercer la citoyenneté. Elle forge le regard critique et prémunit contre notre tendance naturelle au dogmatisme. Elle immunise contre les dangers que constituent le radicalisme et le conspirationnisme. Elle développe la confiance en soi, en Autrui et dans le monde. Enfin, elle fait de la liberté une occasion plutôt qu’une crainte.

Dates des séances (de 11h40 à 13h00): 25/09/2018; 09/10/2018; 23/10/2018; 13/11/2018; 27/11/2018; 11/12/2018

Plus d’informations