Conférence de Salvatore Di Piazza: La langue à l’épreuve du Lager

Le professeur Salvatore Di Piazza (Università degli Studi di Palermo) présentera une conférence intitulée « La langue à l’épreuve du Lager« ,  à l’Université libre de Bruxelles (campus du Solbosch, local UA2.114) le 25 avril 2019 de 14h à 16h.

 

Abstract:

Dans le contexte général de la relation entre la langue et le Lager, il est possible de parler d’une double direction de recherche. D’une part, il s’agit d’analyser et comprendre ce que la langue représente (d’un point de vue positif et négatif) dans la vie des camps de concentration. A cet égard, nous faisons référence non seulement aux aspects plus strictement communicatifs, mais aussi à ceux qui sont plutôt liés aux aspects identitaires. C’est en ce sens que nous nous proposons d’analyser comment la langue a été mise à l’épreuve dans le Lager ; en d’autres termes, nous analysons ce qu’il se passe avec la langue, quels sont ses potentiels. Voici le sens de cette mise à l’épreuve.

D’autre part, il est tout aussi intéressant de regarder la question du point de vue opposé, à savoir ce que le Lager représente pour la langue ou les effets qu’il exerce sur celle-ci. C’est en ce sens que nous voulons voir comme la langue est mise à l’épreuve par le camp de concentration. Et cela car s’il est vrai que la langue contribue à la production de la violence au sein du Lager, il est tout aussi vrai que le Lager exerce une violence sur la langue. Et il ne pourrait en être autrement s’il est vrai, comme le rappelle Primo Levi, que « là où la violence est infligée à l’homme, elle se fait également au niveau de la langue ».

Université d’été sur la « fabrique du débat »

Notre collègue Marie-Geniève Pinsart nous informe qu’une université sur la « Fabrique du débat », co-organisée par ses soins en collaboration avec Patrick Caron, Etienne Klein et Muriel Mambrini-Doudet, se tiendra à Bruxelles du 6 au 9 septembre 2017. Le thème de cette UE, franco-belge, est « La place de la connaissance ». La date limite des candidatures est fixée au 9 août 2017.

Pour plus d’informations

Vernissage de l’exposition « Des bulles pour le ‘Vivre ensemble' »

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer le vernissage de l’exposition « Des bulles pour le ‘Vivre ensemble' », qui aura lieu le Lundi 12 décembre, de 17h à 19h , à la Maison de la jeunesse de Woluwe-Saint-Lambert  (Avenue Prekelinden, 78 , 1200 Bruxelles)

Présentation de l’événement par les responsables

Depuis 2013, Wolu Jeunes organise tous les ans un événement de 24 heures centré sur le 9e Art.  Le scénario de ce véritable marathon des phylactères est simple : une douzaine de dessinateurs évoluant dans des univers artistiques différents, imaginent et donnent vie, en direct, à une bande dessinée.

L’édition 2016 a été marquée par une association inédite entre Wolu Jeunes, Wolu-Services et le Groupe de recherche Rhétorique et en Argumentation Linguistique (GRAL) de l’ULB qui ont souhaité utiliser la BD comme outil pédagogique de prévention face aux discours de haine, à la théorie du complot et aux stéréotypes ; se servir du crayon et du papier pour promouvoir les valeurs de la citoyenneté, la tolérance et l’acceptation de la diversité.

Le vernissage de cette démarche volontaire, interactive et participative visant à mémoriser les expériences, par Monsieur Olivier Maingain, bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, député fédéral, et Monsieur Éric Bott, échevin de la Jeunesse de Woluwe-Saint-Lambert, député bruxellois, président de Wolu-Services, aura lieu le Lundi 12 décembre , de 17h à 19h , à la Maison de la jeunesse, Avenue Prekelinden , 78 , 1200 Bruxelles

Appel à communications: « émo-tissage. Affects dans l’apprentissage des langues » (UCL 5-7 Juillet 2017)

L’équipe du GRAL est heureuse d’annoncer l’appel à communication pour le colloque « émo-tissage. Affects dans l’apprentissage des langues » qui se tiendra à Louvain du 5 au 7 juillet 2017.

Pour l’argumentaire en français, c’est ici.

Pour l’argumentaire en anglais, c’est ici.

Le comité scientifique est composé des membres du groupe de contact “Affects et acquisition des langues”:

Françoise Berdal-Masuy, UCLouvain
Fabienne Baider, Université de Chypre
Marion Botella, Université Paris Descartes
Cristelle Cavalla, Université Sorbonne nouvelle, Paris 3
Simon Coffey, King’s College London
Laurence Mettewie, UNamur
Jacqueline Pairon, UCLouvain
Christian Plantin, Université de Lyon II
Isabelle Puozzo, Haute Ecole Pédagogique de Lausanne
Victor Ferry, ULB
Ferran Suñer Munoz, UCLouvain

Loïc NICOLAS interviendra sur les « théories du complot » ce samedi 20 juin (20h) chez les Sceptiques de Bruxelles

Les Rhétoriques de la conspiration

When?
Saturday, June 20 2015 at 8:00PM

Download iCalendar file
(e.g. import to Outlook or Google Calendar)

Where?
La fleur en papier doré
Rue des Alexiens 55
1000 Bruxelles

Who? : Loïc Nicolas

What’s the talk about? : Les explications par le complot envahissent notre existence sociale. Du 11 septembre à Charlie Hebdo en passant par la crise en Ukraine et l’État islamique : rien ne paraît résister à l’emprise de tels discours. Rejet des thèses officielles, défiance à l’égard des institutions, goût de l’intrigue, tentations déterministes, ces discours abondent ; ces discours persuadent. Comment construisent-ils du sens et des arguments ? Comment et pourquoi sont-ils si persuasifs ? La conférence abordera cette problématique en suivant la démarche rhétorique et en analysant les mécanismes internes propres aux discours de la conspiration.

Loïc NICOLAS est docteur en rhétorique et chargé de recherches du F.R.S.-FNRS. Avec Emmanuelle DANBLON (Professeur de rhétorique à l’ULB, responsable du GRAL), il a dirigé Les Rhétoriques de la conspiration, ouvrage paru en 2010 aux Éditions du CNRS. Cet ouvrage rassemble des réflexions théoriques et des études de cas issues de plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales.

Annonce Facebook

Site de référence