Les matins Philo – Les rhétoriques de la conspiration : défi à la vérité et besoin de croire

Dans le cadre des « Matins Philo », Emmanuelle Danblon proposera un cycle de 6 conférences intitulé « Les rhétoriques de la conspiration : défi à la vérité et besoin de croire ». Les séances se dérouleront le mardi de 11h40 à 13h00, entre octobre et décembre 2020.

Le programme complet est accessible à l’adresse suivante: https://lesmatinsphi.be/programme/

Présentation du cycle:

Les théories du complot ne datent pas d’hier. Mais ces dernières années, elles ont pris une importance virale dans nos sociétés et elles présentent des traits qu’il est urgent et nécessaire de comprendre. Bien des disciplines donnent des explications éclairantes sur le phénomène. Une analyse rhétorique attentive permet de dresser le portrait-robot de la tentation conspirationniste qui en dit long sur les peurs et les fantasmes de nos contemporains. Ce cycle de conférences proposera des hypothèses sur notre rapport actuel à la vérité et à la fiction. A travers un examen attentif de quelques célèbres théories du complot (le fameux complot de la lune, les stars clonées, la plaidoirie de Me Courtoy au récent procès de Medhi Nemmouche à Bruxelles en 2018).

Offre d’emploi pour chercheur/euse sur la droite populiste et les théories du complot

COUNTERPOINT recrute un(e) chercheur/chercheuse pour un projet de recherche sur la droite populiste et les théories du complot

Counterpoint est un Think Tank basé à Londres et qui travaille sur des problématiques culturelles et politiques www.counterpoint.uk.com. Dans le cadre d’un projet soutenu par la Fondation Soros (Open Society Foundation), nous recrutons un jeune chercheur (doctorant ou post-doctorant) pour un travail de recherche portant sur la nature et l’imaginaire des théories du complot en France. Cette recherche s’inscrit dans le cadre d’un projet comparé sur les théories du complot en France, en Norvège, en Hongrie et en Pologne. Le projet est dirigé par Counterpoint pour sa partie Europe de l’Ouest et par Political Capital (Budapest) pour sa partie Europe de l’Est.

Description du travail de recherche

Dans le cadre du projet, le chercheur retenu devra réaliser :
– une revue de la littérature sur les théories du complot en France ;
– une analyse du rôle des média dans la France contemporaine et leur rôle dans l’imaginaire du complot, mais aussi dans la propagation des théories ; et
– une analyse des liens entre l’imaginaire populiste et les théories du complot.
En outre, le chercheur retenu devra :
– participer à la création de liens avec d’autres chercheurs et organismes susceptibles de contribuer à ce projet en France ; et
– contribuer à l’organisation d’une ou de deux journées de sensibilisation et de discussion autour de ces thèmes (en France).

Compétences et profil requis

Formation
Une base solide en sciences sociales (doctorat ou post-doc en sciences politiques, sociologie politique, par exemple)

Compétences / Aptitudes
– d’excellentes capacités d’analyse et de synthèse ;
– une connaissance des travaux (français et internationaux) sur les théories du complot ;
– un intérêt particulier pour l’analyse comparée ;
– un intérêt marqué pour la sensibilisation du public au débat politique.

Langue
Anglais courant indispensable

Lieu / Mobilité
Sur lieu de residence ou de travail. Déplacements à Londres et/ou Bruxelles à prévoir

Dates
Disponibilité immédiate souhaitée à temps partiel pendant un an ; puis de façon ponctuelle pendant un an encore (date de fin du projet, janvier 2014)

Rémunération
En fonction du profil et de l’expérience

Coordonnées / Contact
Catherine Fieschi
Catherine.Fieschi@counterpoint.uk.com