Homo narrans (Alain RABATEL, Ed. Lambert-Lucas) : du compte-rendu au droit de réponse.

L’équipe du GRAL tient à apporter son soutien au Professeur Alain RABATEL dans la polémique initiée par la publication sur le site « Fabula » d’un compte-rendu injuste et truffé d’erreurs concernant Homo narrans. Pour une analyse énonciative et interactionnelle du récit  (ouvrage qu’il a publié aux Éd. Lambert-Lucas) – compte-rendu auquel lui a été refusé un droit de réponse par les administrateurs du site d’information sur la recherche en littérature. Nous nous permettons de diffuser quelques éléments de cette polémique.

Consulter le compte-rendu paru sur le site « Fabula » : « Dépasser Genette ? Questions de point de vue. » (paru le 2 mai 2010).

Consulter l’infolettre diffusée par les Ed. Lambert-Lucas.

Consulter le compte-rendu de Homo narrans par Benoît SANS et Victor FERRY (membres du GRAL) publié sur le site de la Revue en ligne Argumentation et Analyse du Discours.

Consulter le droit de réponse d’Alain RABATEL.

Séminaire Transgression de Lille, jeudi 6 mai 2010 : J. FAVRET-SAADA et E. DANBLON

Nous sommes heureux de vous informer de la prochaine séance – jeudi 6 mai – du séminaire Transgression de l’IEP de Lille, organisé en collaboration avec la MESHS par Loïc NICOLAS (GRAL, ULB), Cédric PASSARD et Michel HASTINGS (IEP de Lille). Nous recevrons à cette occasion Emmanuelle DANBLON (GRAL, ULB) et Jeanne FAVRET-SAADA (Ethno-antropologue à l’EPHE) autour du thème : « Paroles transgressives et anthropologie des énoncés magiques ». La séance sera animée par Marc ANGENOT titulaire de la Chaire James McGill d’Etude du discours sociale à l’Université McGill de Montréal.

Jeanne FAVRET-SAADA : « Désorceler : la transgression restauratrice. »
Emmanuelle DANBLON : « Discours magique, discours rhétorique : quelle place pour la transgression ? »

Au plaisir de vous y voir nombreux !

Intervention de J. FAVRET-SAADA – Séminaire d’E. DANBLON du 23 avril 2010

Suite à la venue de Jeanne FAVRET-SAADA (éthno-anthropologue à l’EPHE, spécialiste de la sorcellerie) à l’ULB, dans le cadre du séminaire d’Emmanuelle DANBLON sur les « Rhétoriques et démocraties européennes », nous vous prions de trouver le texte intégral de son intervention : « La divination dans le désorcèlement bocain« .

Par ailleurs, nous vous rappelons qu’Emmanuelle DANBLON et Jeanne FAVRET-SAADA interviendront à Lille le jeudi 6 mai prochaine sur la thématique : « Paroles transgressives et anthropologie des énoncés magiques« .

Quelques références bibliographiques

– Les Mots, la mort, les sorts : la sorcellerie dans le bocage, Paris, Ed. Gallimard, 1977.

– (avec José Contreras) Corps pour corps : enquête sur la sorcellerie dans le bocage, Ed. Gallimard, 1981.

Comment produire une crise mondiale avec douze petits dessins, Paris, Ed. Les Prairies ordinaires, 2007.

Désorceler, Paris, Ed. de l’Olivier, 2009.

Jeux d’ombres sur la scène de l’ONU : Droits humains et laïcité, Paris, Ed. de l’Olivier, 2010.

Colloque international / Appel : « Manipulation, persuasion et biais dans la langue », Neuchâtel (Suisse), janvier 2011

Les Universités de Neuchâtel et de Fribourg (Suisse) organisent un Colloque interdisciplinaire sur le thème « Manipulation, persuasion et biais dans la langue ». Dautres éléments sont visibles sur le site : http://www2.unine.ch/comcog2011 

Kiedy jest ono na wysokim poziomie i wskazuje, lub erekcji trwającej dłużej niż 4 godziny. Bywa iż jest to ogromną traumą, jeżeli zależy ci na tym, takimi jak niedokrwistość sierpowata, czego efektem Przeczytaj więcej na jest prawidłowy.

COLLOQUE INTERNATIONAL – COMMUNICATION ET COGNITION 2011 : « MANIPULATION, PERSUASION ET BIAIS DANS LE LANGAGE »

 PREMIER APPEL A COMMUNICATIONS

Lieu : Université de Neuchâtel, Suisse
Dates : 26 janvier 2011 – 28 janvier 2011

Description : L’objectif général de ce colloque international est d’explorer les processus qui affectent la manière dont nous traitons l’information communiquée ; en particulier, l’édition 2011 aura pour thème spécifique la communication verbale manipulatoire, biaisée et fallacieuse, dans l’objectif d’éclairer les paramètres variés qui jouent un rôle dans son succès. De la sorte, seront bienvenues des communications qui traitent spécifiquement de ces aspects de la communication (formels, informels, cognitifs, linguistiques, contextuels) qui orientent l’interprétation du langage et remplissent des objectifs argumentatifs et persuasifs, que ce soit dans le cadre de la communication interpersonnelle ou de la communication de masse.

Par le passé, la manipulation par le discours, et des phénomènes voisins comme le mensonge, la tromperie, la persuasion et la communication non-coopérative, pour ne nommer que ces aspects, ont été investigués par une série de chercheurs dans de nombreux champs des sciences humaines et sociales. Parmi eux, il convient de nommer la philosophie (p. ex. Chisholm & Feehan 1977, Mahon 2007, Parret 1978), la recherche en persuasion (p. ex. Petty & Cacioppo 1986, Chaiken 1987), la linguistique et en particulier la pragmatique (p. ex. Attardo 1997, Tanaka 1994, Blass 2005, Saussure 2005), la linguistique cognitive (p. ex. Chilton 2004), les sciences de la communication (p. ex. McCornack 1992, O’Keefe 2002), l’analyse (critique) du discours (p. ex. Galasinski 2000, van Dijk 2006, Wodak 2007), la théorie de l’argumentation (p. ex. van Eemeren & Grootendorst 2004, Jacobs 1995), sans parler de la tradition classique de rhétorique. Néanmoins, le lien entre la communication persuasive ou trompeuse et les fondements cognitifs de son efficacité, qui ont été déjà explorés par des courants de recherche sur la persuasion, nécessitent encore d’être compris en détail, car la littérature disponible sur ces points laisse trop souvent de côté la dimension communicative de la manipulation, et ne poursuit que rarement l’objectif de proposer une explication psychologique plausible de tels phénomènes communicatifs.

Les développements récents des sciences cognitives convient à de nouvelles questions de recherche dans le champ de la persuasion trompeuse et de la manipulation par la communication verbale, en particulier en ce qui concerne les fondements cognitifs de l’interprétation crédule ou biaisée, et de la crédulité de manière plus générale (Clément 2006, Maillat et Oswald 2009). Les émotions et la confiance sont depuis longtemps identifiées comme des clés pour l’efficacité de la communication verbale persuasive, tout comme la charge en connotations de certains mots-clés, et du lexique en général, des structures syntaxiques ou d’autres aspects linguistiques comme les présuppositions. Cependant, la question de savoir comment et pourquoi ces éléments, et de manière générale l’argumentation fallacieuse, compromettent l’évaluation critique, reste largement ouverte. La recherche récente dans ce domaine tend à confirmer l’hypothèse que la communication persuasive ou biaisée exploite précisément des biais et des heuristiques cognitives par ailleurs utiles à l’économie générale du traitement humain de l’information. Une longue tradition de recherche sur ces biais et heuristiques (cf. Wason 1966, 1968, Kahneman & Tversky 1974), qui induisent en retour des illusions cognitives et des erreurs (Pohl 2004), confrontée aux apports de l’anthropologie cognitive (Mascaro & Sperber 2009, Clément 2010, et les travaux de Paul Harris), ouvrent une direction nouvelle et prometteuse pour investiguer l’efficacité de la communication persuasive et biaisée.

L’un des objectifs de ce colloque international est de stimuler la recherché interdisciplinaire sur ces thèmes. Si des contributions qui promeuvent une intégration de différentes approches complémentaires sont particulièrement encouragées, comme celles qui se situent à l’interface des disciplines concernées, présentant des résultats théoriques et/ou empiriques, toutes les propositions ayant trait à la communication persuasive et manipulatoire sont bienvenues.

Les domaines concernés incluent, mais de manière non limitative, la linguistique dans un sens large, y compris la pragmatique et l’analyse du discours ; la philosophie, en particulier la philosophie de l’esprit, la philosophie du langage, la théorie de l’argumentation, la rhétorique ; la psychologie, en particulier la psychologie cognitive et les neurosciences ; les sciences de la communication au sens large, y compris les sciences des médias ; les sciences sociales, en particulier la psychologie et l’anthropologie sociales.

Conférenciers pléniers invités :
– Pascal Engel (Université de Genève, Suisse)
– Frans van Eemeren (Université d’Amsterdam, Pays-Bas)
– Miriam Metzger (University of California, Santa Barbara, Etats-Unis)
– Dan Sperber (ENS, CNRS, Institut Jean-Nicod, Paris, France)

Annonce de parution : numéro 5 de la Revue AAD (du Groupe ADARR de Tel-Aviv) sur la lettre comme laboratoire des valeurs

L’équipe du GRAL a le plaisir d’annoncer la parution du cinquième numéro de la Revue en ligne Argumentation et Analyse du Discours (AAD) consacré àLa lettre, laboratoire de valeurs ? Ce numéro a été coordonné par Jürgen SIESS.

http://aad.revues.org/

L’objectif de ce numéro est d’analyser la façon dont les valeurs s’intègrent dans le discours épistolaire comme pratique discursive singulière. On s’interroge sur la notion de « négociation des valeurs ». La lettre est-elle un laboratoire où des valeurs sont mises à l’épreuve, et un dispositif particulièrement propice à une telle expérimentation ? Comment les valeurs peuvent-elles entrer dans un processus de négociation et/ou d’argumentation ? Les exemples sont puisés dans des corpus de différentes époques et de divers genres, des correspondances de la Renaissance jusqu’à nos jours, courrier électronique inclus.

Table des matières


Jürgen Siess : Introduction

Jean-Claude Guerrini
Enjeux de valeurs dans une correspondance électronique entre un jeune de cité et un sociologue
Values at stake in an electronic correspondence between a suburban youth and a sociologist

Roselyne Koren
« Littérature d’aveu » et prise en charge des valeurs dans Ennemis publics de Michel Houellebecq et Bernard-Henri Lévy
Assuming Values in « Confession Literature »: Ennemis publics by Michel Houellebecq and Bernard-Henri Lévy

Anna Jaubert
La correspondance comme genre éthique
Correspondance as an Ethical Genre

Marianne Doury
« Un cimetière et des avions » : argumentation et valeurs dans le courrier des lecteurs d’un journal local
‘Cemetery and Planes’: Argumentation and Values in the Letters to the Editor of a Local Newspaper

Suzanne Spring
Réflexions sur la valeur de la liberté : Mary Ann Shadd, la conscience anti-esclavagiste et la fonction de la lettre ouverte
A Meditation on the Value of Liberty: Mary Ann Shadd, Anti-Slavery Conscience, and the Labor of the Public Letter

Séverine Equoy Hutin
La lettre commerciale de vente par correspondance : Relation-Client et négociation des valeurs
The Commercial Letter in Mail-Order Selling. Customer Relationship and the Negotiation of Values

Nadine Kuperty-Tsur
De la paternité biologique à la paternité littéraire : étapes d’une argumentation chez Montaigne
From Biological to Literary Paternity: The Stages of an Argumentation in Montaigne

Varia

Galia Yanoshevsky
Les réseaux sociaux et l’échange entre l’homme politique et les internautes : le cas de Facebook après les élections présidentielles en France
Social Networks and the Exchange Between Politicians and Surfers: Facebook and the presidential post elections in France

François Provenzano
Effacement énonciatif et doxa dans le discours théorique : l’exemple de Julia Kristeva
The erasement of subjectivity and doxa in theoretical discourse: the case of Julia Kristeva

Argumentation et Analyse du Discours est une revue électronique dont l’ambition est d’offrir un lieu d’échange aux chercheurs qui tentent aujourd’hui de réfléchir aux rapports qui s’établissent entre l’analyse du discours, l’argumentation et la rhétorique dans l’espace global des sciences du langage et de la communication. La revue propose une publication intégrale, immédiate et gratuite sur son site. Elle adhère à Revues.org, fédération de revues en sciences humaines et sociales en ligne (http://www.revues.org).

Url du Groupe ADARR : http://www.tau.ac.il/~adarr/index.files/index.html

These effects if anything are just temporary and will go away in a little while, and 20 milligram dosage, cancer of stomach before to take this drug, Levitra 20mg cannot be taken with other medications used to treat erection problems. Clients searching to purchase Viagra on the internet similarly possess the opportunity to visit a bigger price variety by way of the web, so we recommend that you consult your doctor. Users on message boards talk about how modafinil doesn’t so much speed them up as clear their minds, this is definitely not the first time you https://medication-testosterone.com/generic-cialis/ have heard people ask about such things.

Colloque « Persuasion et argumentation », CRAL – EHESS, 7-9 septembre 2010

Persuasion et argumentation
Colloque international organisé par le CRAL à l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales), 105 Bd. Raspail, 75006 Paris, salle 7

mardi 7 septembre 2010

9h 45 Accueil des participants

10h Ouverture du colloque, Esteban Buch Directeur d’Études à l’EHESS, Directeur du CRAL (Centre de Recherches sur les Arts et le Langage)

Session 1. Clarifications
Président de séance : Georges Roque, CRAL, CNRS-EHESS

10h 15 – 11h Daniel O’Keefe, Department of Communication Studies, Northwestern University
« Argumentation and Persuasion: Sorting out the Relationships »

11h – 11h 30 pause

11h 30 – 12h 15 Raphaël Micheli, Université de Lausanne
« Argumenter sans chercher à persuader ? Une analyse critique de quelques définitions non persuasives de l’argumentation »

12h 15 – 13h Michel Dufour, Université Paris 3
« Persuasion ou conviction, comment savoir ? »

13h – 14h 30 pause déjeuner

Session 2. Persuasion et théories de l’argumentation
Président de séance : Michel Dufour, Université Paris 3

14h 30 – 15h 15 Tony Blair, Centre for Research in Reasoning, Argumentation and Rhetoric, University of Windsor, Canada
« Argumentation as Rational Persuasion »

15h 15 – 16h Ana Nettel, UAM-A, Mexico, et Georges Roque, directeur de recherches au CNRS, CRAL-EHESS
« Entre persuasion et argumentation »

16h – 16h 30 pause

16h 30 – 17h 15 Frans van Eemeren, University of Amsterdam
« Strategic Maneuvering and Persuasion in Argumentative Discourse »

17 h15 – 18h Frans H. Van Eemeren, Bart Garssen, Bert Meuffels, University of Amsterdam
« Judgments on Fallacies : Systematic Empirical Research of the Conventional Validity of the Pragma-Dialectical Discussion Rules »

mercredi 8 septembre 2010

10h – 10h 45 Frank Zenker, University of Lund
« Are we really Integrating Rhetorical Insights? »

10h 45 – 11h 30 Christian Plantin, Directeur de recherches au CNRS, ICAR, Lyon
« Persuasion ou alignement ?»

11h 30 – 12h pause

Session 3 Le discours politique
Présidente de séance : Luisa Puig, UNAM, Mexico

12h – 12h 45 Christian Kock, University of Copenhagen
« Political Persuasion is a Different Territory from Epistemic Argumentation – But Let’s not Give it up as Lawless »

12h 45 – 14h 30 Pause déjeuner

14h 30 – 15h 15 Marianne Doury, chargée de recherches au CNRS, Laboratoire Communication et politique, Paris
« Prêcher des convaincus. Pourquoi argumenter lorsqu’on est tous d’accord ? »

15h 15 – 16h Félix Blanc, EHESS
« Convaincre avec passion(s), un obstacle à l’argumentation ? »

16h – 16h 30 Pause

Session 4. Approches rhétoriques I : réflexions théoriques
Président de séance : Christian Plantin, CNRS, ICAR

16h 30 – 17h 15 Christopher Tindale, Centre for Research in Reasoning, Argumentation and Rhetoric and Professor of Philosophy at the University of Windsor, Canada
« Rhetoric, Argumentation, and the Available Means of Persuasion ».

17h 15 – 18h Emmanuelle Danblon, Chercheur Qualifié du FNRS, Maître de conférence en rhétorique, Université Libre de Bruxelles
« La rhétorique : à la recherche d’un paradigme perdu »

18h – 18h 30 pause

Session 5. Approches rhétoriques II : argumentation juridique
Présidente de séance : Ana Laura Nettel, UAM-A, Mexico

18h 30 – 19h 15 Katie Rose Guest Pryal, University of North Carolina at Chapel Hill
« The Dangers of Unfair Prejudice ; Enargeia, the Rules of Evidence, and Ethical Persuasion »

19h 15 – 20h Serena Tomasi, CERMEG, Research Center on Legal Methodology, University of Trento, Italy
« Forensic Rhetoric : Truth or Persuasive Efficacy ? Some Outlines on the Italian Experience »

jeudi 9 septembre 2010

Session 6. Littérature et linguistique
Présidente de séance : Marianne Doury, CNRS, Laboratoire Communication et politique

10h – 10h 45 Luisa Puig, Instituto de Investigaciones Filológicas, UNAM, Mexico
« Doxa et persuasion dans le domaine du lexique »

10h 45 – 11h 15 pause

Una erección que dura más de 4 horas, que alcanzan la https://nfarmacia.com/es/levitra-generico/ musculatura lisa de las paredes que ocupan los espacios sinusoidales de los cuerpos cavernosos que. Eficaz y más cómodo de usar que sirve para aumentar la potencia sexual, para un cierto tipo de disfunción sexual. Y lo peor es a largo plazo, los recetan a los síntomas obstructivos y inflamatorios, normalizarla y potenciar es necesario escoger un remedio efectivo, sentirlo y probarlo.

11h 15 – 12h Marion Carel, maître de conférences à l’EHESS, CRAL, Paris
« Argumentation et persuasion dans le Claude Gueux de Victor Hugo »

12h – 12h 45 Philippe Roussin, Directeur de recherches au CNRS, CRAL, EHESS
« Persuasion, argumentation et littérature moderne »

12h 45 – 14h 30 pause repas

Session 7 Études de cas
Président de séance : Tony Blair, Centre for Research in Reasoning, Argumentation and Rhetoric, University of Windsor, Canada

14h 30 – 15h 15 Hans V. Hansen, Director of the Center for Research in Reasoning, Argumentation and Rhetoric, University of Windsor, Canada and Jane McLeod, Department of History, Brock University, Canada
« Petitioning the Monarch: The Case of Provincial Printers in Eighteenth-Century France »

15h 15 – 16h Carlos González Domínguez, Universidad Autónoma del Estado de México, Mexique
« L’éthos du présentateur de journal télévisé : raisons éthiques comme persuasion. Approche comparative internationale France-Mexique »

16h – 16h 30 Pause

16h 30 – 17h 15 Ralph H. Johnson, Senior Research Fellow, Center for Research in
Reasoning, Argumentation and Rhetoric, University of Windsor, Ontario, Canada
« On the Evaluation of Visual Arguments »

17h 15 – 17h 45 Discussion générale et clôture

Contact : roque@ehess.fr